DCEU UNIVERS Index du Forum
DCEU UNIVERS
Bienvenue dans notre communauté de DCEU. Venez suivre l'actualité et nous faire partager votre passion de cet univers !
 
DCEU UNIVERS Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Shame ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Dim 20 Mar - 16:10 (2016)    Sujet du message: Shame Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Shame de Steve McQueen ( 2011 )




Synopsis :
Le film aborde de manière très frontale la question d'une addiction sexuelle, celle de Brandon, trentenaire new-yorkais, vivant seul et travaillant beaucoup. Quand sa sœur Sissy arrive sans prévenir à New York et s'installe dans son appartement, Brandon aura de plus en plus de mal à dissimuler sa vraie vie...


Shame de Steve McQueen est probablement l'une de mes expériences cinématographiques les plus intenses émotionnellement. La première fois que j'ai vu Shame, une fois le générique de fin venu, j'ai eu beaucoup de mal a faire le point sur ce que je venais de voir, tant j'ai été embarqué dans le film. Depuis cette claque, Shame est devenu l'un de mes films préférés et l'un des films que j'affectionne le plus. Shame est un film profondément ancrée dans ma propre cinéphilie, il m'a fait comprendre beaucoup de choses autant sur le cinéma que sur l'être humain. En effet, Shame est un film organique et coup de point de la part de McQueen, une véritable expérience dont on ne ressort pas indemne. Il n'est pas a mettre devant tout les yeux vu le sujet et le coté cru et direct du film.

En effet, le film parle du quotidien d'un obsédé sexuel par conséquent pour les âmes sensibles, McQueen y va plutôt a fond du coté du sexe, car les scènes de sexe sont non simulés. Cela démontre au passage l'entière dévotion de Michael Fassbender pour le rôle mais sa j'y reviendrais plus tard pour parlé de sa performance.

Shame est d'autant plus remarquable car c'est seulement le deuxième film de McQueen et il est d'une qualité irréprochable. On sent d'autant plus que c'est un film sincère et dur de sa part car s'attaquer a ce sujet il fallait le faire quand même et il est allé jusqu'au bout de ce projet.

Shame est un film viscéral, dur, triste et qui est extrêmement humain. Rarement un film comme Shame m'a autant fait ressentir les émotions de l'homme. McQueen signe ici un film sur le quotidien de l'homme et plus globalement sur la dureté de la vie. Bref un film d'une puissance indéfinissable.

Shame s'est le genre de film qui vous prend a la gorge et qui vous montre une réalité de la vie qu'on ignore, un film a la fois beau et triste. Bref un film d'une importance capital pour moi et l'un des plus beaux films que j'ai vu de ma vie.


Le scénario :

Au niveau de l'écriture, Shame est juste remarquable. Le film est une véritable plongée dans le quotidien d'un obsédé sexuel. On est littéralement agrippé par l'histoire de cette homme par le biai de petits détails et de scènes toutes simples. Le scénario est d'une profondeur incroyable. Il pousse la réflexion sur le thème du sexe très loin. On est complètement fasciné par le propos du film. Et puis le film nous fait comprendre tant de choses sur le mal être de ces personnes comme quoi par exemple ce sont des gens qui ne peuvent pas avoir d'avenir sentimental. Le film nous fait comprendre aussi avec une justesse d'écriture incroyable que c'est une maladie et que ces gens sont malades et qu'ils faut les aider. De ce coté la, le film est extrêmement juste et sincère.
Au travers de l'écriture on comprend aussi que le personnage de Brandon ne peut pas tombé amoureux car son addiction prendra toujours un jour le dessus sur le reste. L'amour est impossible et la stabilité ne sera jamais avec lui.
Au niveau de la narration elle est très subtil et elle joue beaucoup sur le flash back ce qui donne lieu d'ailleurs a une séquence magnifique en milieu de film. Au niveau du rythme, le film est pas très long et passe hyper vite, a chaque fois je ne m'ennuie jamais.
Enfin au niveau du développement de personnages, c'est juste parfait. Brandon et Sissy sont justes des personnages magnifiques et extrêmement attachants tout au long du métrage.
Bref l'écriture est juste sublime et viscéral.


La mise en scène :

De ce coté la, McQueen est un génie pour moi. Ce type a un sens du cinéma et de l'image incroyable. Visuellement je considère Shame comme un sans faute, chaque plan est un tableau, une œuvre d'art. De meme pour les mouvements de caméra qui sont assez peu nombreux d'ailleurs. On retient surtout 2 travelings de toute beauté. McQueen aime aussi beaucoup les longs plans fixes et ici il y en a pas beaucoup et c'est très appréciable car cela permet de laissé vivre l'action et de rester au plus prêt sur l'émotion des comédiens. Le plan fixe sur Sissy qui chante est exceptionnel de beauté et de maitrise. La photographie est au passage d'une beauté exemplaire, rarement j'ai vu New York aussi bien éclairé que dans ce film.
Bref au niveau de la réalisation Shame est une claque !


La musique :

Le thème du film est sans doute l'un des plus beaux thèmes de films que j'ai jamais entendu. C'est une musique triste qui est extrêmement représentative de l'atmosphère du film. Un très beau travail.



Le casting :
- Michael Fassbender qui est l'acteur fétiche de McQueen livre pour moi juste l'une des performances les plus exceptionnels du cinéma. Il m'est rarement arrivé devant un film de voir un acteur aussi juste et dévoué a son role. Son jeu est juste époustouflant tant dans son regard d'une profondeur et d'une subtilité incroyable que de part son physique. Car oui il n'hésite pas a se mettre a nu et a faire les scènes de sexe. Bref c'est pour moi une performance de dingue que donne Fassbender et le film mérite d'etre vu rien que pour son jeu.
- Carrey Muligan est elle aussi parfaite. Elle joue a la perfection.


BONUS/Ma scène préféré :
Les 10 premières minutes du film totalement muet qui sont d'une beauté et d'une justesse incroyable. Quelle entrée en matière dans le film. La musique, le montage, le jeu de Fassbender tout y est.


Conclusion :

Shame est un chef d'œuvre, un film organique et puissant, un véritable concentré d'émotions. Un film a voir absolument pour son sujet et sa profonde honneté.

Note : 20/20

_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Dim 20 Mar - 19:31 (2016)    Sujet du message: Shame Répondre en citant

Bon adjugé vendu ,tu ma donner envie de le voir .Donc ce soir je me le matte .En plus c'est le style de cinéma que j'affectionne le plus .Donc dès que sa sera vue je te donnerais mon avis ^^ .Sinon merci ,car après avoir enchainé des films comme éperdument,La vie D'Adèle ,Love ... j'avais du mal a me replonger dans un autre style ,donc je vais y replonger grace a toi .Merci ^^
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Dim 20 Mar - 20:07 (2016)    Sujet du message: Shame Répondre en citant

Tiens je pensais que tu l'avais déjà vu ^^ hate d'avoir ton retour si tu le mate ce soir Smile
Mais de rien ^^ en tout cas je te souhaite d'avoir la même claque que je me suis pris il y a trois ans.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Lun 21 Mar - 21:31 (2016)    Sujet du message: Shame Répondre en citant

Shame
De Steve McQueens

Ma note 4,5/5 
Excellent !!!


"Les actes comptent,pas les paroles "





Brandon a un besoin maladif constant de sexe qu'il cache à tout le monde tel que la pornographie,les putes,la masturbations ...Jusqu'au jour ou sa seur vient emménager chez lui ,Brandon ne peut plus se cacher ,cacher ses désirs maladif .Il existe des films qui vous marquent pour très longtemps et qui continue à vous trottez inlassablement dans la tête tant c'est bouleversant et Shame en fais partie.Rarement il ma était donner de voir si bien retranscris le vice-sexuel et sa dépendance .Petit bijoux d’obscénité décadente et dérangeante à souhait et personnellement percutant et réaliste .Le réalisateur Steve Mc Queen a livrée une oeuvre complètement personnelle et dérangeante tant les scènes de sexes sont assez crues et malsaine de génie .


Le réalisateur nous livre donc pour le coup une oeuvre assez atypique qui grouille de qualités autant technique que humaine.Niveau mise en scène il faut reconnaitre qu'elle est assez immersif et ceux grâce a un plan qui reste fixé sur ces protagoniste, d'ailleurs,  le travail effectué sur les effets lumineux ainsi que sur les différents plan sont assez astucieuse et vraiment maitrisé .Michael Fassbender nous livre une prouesse d'acteur estomaquante de talent ,il est réellement crédibilité du début à la fin on ressent vraiment cette torture des corps se dégagé de lui ,un grand bravo. La bande-son du film est d'ailleurs très bonne puisqu'elle aide facilement en plus du jeu d'acteur de Fassbender à soutenir et crédibiliser le destin cruel du héros.Par contre je n'ai pas du tout trouvé crédible l'actrice Carey Mulligan qui pour ma part fais plus froid dans son jeu qu'autre chose ,je n'ai rien vu émané de son jeu .


Le plus gros point fort de ce film est la structure de l'histoire et du traitement de son personnage principal qui la est littéralement torturé par son addiction à la débauche sexuelle et de ses affres tel que la cruauté et la bestialité de ses pulsions qui sont pour le coup vraiment la pierre angulaire de sa destruction des plaisirs intense de la chair. La capacité émotionnelle de ce film est surprenante et déroutante,beaucoup on du crier au scandal en voyant ce film ,moi je crie au génie ^^ La honte na jamais était si bien développé il porte bien son titre .Toutefois je regrette pas mal de longueur et je trouve que certaines scènes n'ont pas eu le mérite d'être assumé jusqu'au bout comme la séquence du métro.


CONCLUSION : Shame est un pur diamant brute qui na malheureusement pas assez était taillé mais qui reste malgrès tout réellement surprenant de talent .Ce film à pour ma part le mérite d'être un pilier pour le cinéma dramatique.Les déboires humains ont rarement était si bien traité à quelques exception comme Basic Instinct entre autre .Je ne le considère pas comme un chef d'oeuvre car j'estime que le film na pas eu le mérite ou le cran d'aller au bout de son sujet ,toutefois,il reste vraiment une grande oeuvre du cinéma ,une oeuvre qui marquera un moment sa générations ainsi que les futures .4,5/5 Excellent,un vraie régal merci Aza de me l'avoir conseillé .




_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
Until_Dawn
FONDATEUR
FONDATEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2016
Messages: 7 060

MessagePosté le: Lun 21 Mar - 21:42 (2016)    Sujet du message: Shame Répondre en citant

 
  Bon bah j'ai pas le choix que de voir ce film vu vos superbe critiques les amis
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Lun 21 Mar - 22:08 (2016)    Sujet du message: Shame Répondre en citant

Until_Dawn a écrit:
 
  Bon bah j'ai pas le choix que de voir ce film vu vos superbe critiques les amis




Je te le conseil il est vraiment ...comment dire ...surprenant ! Voilà surprenant est le bon mot ^^
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Lun 21 Mar - 22:55 (2016)    Sujet du message: Shame Répondre en citant

Oui until il faut que tu vois ce film, c'est un pur chef d'œuvre pour moi !
Aufaite de rien preda ^^ j'ai adoré ta critique car je m'y retrouve sur beaucoup de points. Dans l'ensemble on est plutôt d'accord pour dire que ce film est d'une intensité et d'une force émotionnelle rare. Je suis d'autant ravi de voir que tu a aussi été estomaqué par la performance de Fassbender qui est juste monumental de justesse. Je te suis aussi comme je l'ai dis dans ma critique sur la mise en scène perfectionniste et magnifique de McQueen, chaque cadre est un tableau pour moi.
Par contre je suis surpris que tu n'est pas accroché a la perf de Muligan car la scène de chant est pour moi l'une des plus belles scènes d'acteurs du cinéma.
Egalement j'aimerais bien savoir ce que tu reproche a la séquence du métro et laquelle car il y en a deux ?
Et enfin j'aurais voulu savoir pourquoi tu dit que McQueen aurait pu allé plus loin car personnellement je trouve le film assez dur et cru comme sa. La dernière scène de sexe de Fassbender est quand meme extrêmement longue et intense.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Mar 22 Mar - 00:06 (2016)    Sujet du message: Shame Répondre en citant

et bien en fait je trouve vraiment quel surjoue ,j'y ai pas cru du tout peut etre est ce a cause de Fassenber qui pas son jeu sublime l'écrase littéralement .Et pour la scène du métro je parle de celle ou il échange un regard avec la fille en jupe et quand je disais qu'il aurait du allez au bout des  choses je veux dire que tout est trop abrupte des fois plus de prolongation et de structure à certaines scène aurait était bénéfique ,c'est trop joué sur les regards si tu vois ce que je veux mais sa n'antache pas le film pour autant 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mar 22 Mar - 18:17 (2016)    Sujet du message: Shame Répondre en citant

Tu la vu en vf ou vo ? car je trouve qu'en vo le jeu de Muligan passe vraiment beaucoup mieux. Oui il y a deux scènes où il regarde la femme dans le métro, celle du début et celle de la fin, de laquelle veut tu parlé ?
Parce que si tu parle de leurs regard final, je trouve justement qu'il est hyper malin de la part de McQueen parce qu'au final on ne sait pas vraiment si Brandon la regarde avec désir et envie de lui faire l'amour ou si justement il la regarde par dégout juste après le choc qu'a été la tentative de suicide de sa sœur.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:29 (2018)    Sujet du message: Shame

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com