DCEU UNIVERS Index du Forum
DCEU UNIVERS
Bienvenue dans notre communauté de DCEU. Venez suivre l'actualité et nous faire partager votre passion de cet univers !
 
DCEU UNIVERS Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: A Girl Like Her ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 372

MessagePosté le: Mer 14 Sep - 18:05 (2016)    Sujet du message: A Girl Like Her Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
A GIRL LIKE HER
De Amy S. Weber

Ma note :  5/5 
Chef d'oeuvre  !!!




"Je ne comprend pas,pourquoi elle me fais sa ,pourquoi elle s'acharne sur moi tout le temps .J'en peux plus ..."







Jessica Burns, 16 ans, a un secret qu'elle ne partage qu'avec son meilleur ami : depuis un an, elle est brutalisée par une ancienne amie, devenue la fille la plus populaire du lycée. Aidée de son ami, Jessica va filmer une des attaques dont elle est victime et révéler au grand jour la véritable personnalité de sa harceleuse.


Alors comment présenté ce film qui ma vraiment bouleverser de bout en bout , je commencerais par le fait que ce film pourrait être vrai ,je dirais même qu'il est tout simplement basé sur la vie de millions de gens qui se sont fais harcelé dans la vie .A mon avis ,le film à été tourner de façon à sensibiliser les jeunes sur la nécessité totale de ne jamais laisser dans l'ombre  ce genre de problèmes,d'ailleurs la production de <<A Girl Like Her>> a passé un accord avec le site de chat Kik afin de s'en servir comme film à la sensibilisation contre le harcellement . 





Réaliser par Amy S.Weber que je ne connaissai pas jusqu'alors et qui m'a vraiment donner envie de connaître sa filmographie ,je dois dire qu'elle à réellement su maîtrisé sont sujet en dénonçant un vrai problème de société mondial toujours plus présent dans les écoles,lycées ,universités ...et dont on ne parle vraiment pas assez,voir jamais en France <<le harcèlement >> . Combien de personnes fugue ou se suicide à cause du harcellement ? Tant de fois l'on retrouve dans des faits divers de jeune gens qui se sont pendu ou empoisonner pour mettre fin à leurs jours à cause du trop gros harcellement exercer sur une personne qui devient plus que physique vu qu'il vous suit même jusqu'à chez vous via les réseau sociaux ,trop de nombreux cas sont relatés et peu de sensibilisation sur le sujet et en cela je tient à saluer ce film qui est vraiment ,grâce au found footage utilisé très réaliste et personnel .


Oui rare sont les fois ou le côté found footage d'un film apporte beaucoup à une oeuvre et est relaté comme un art ,et pourtant le style documentaire found footage utilisé pour "A Girl Like Her" est très surprenant et apporte un réalisme à une narration captivante qui apporte à ce film une vision vraiment troublante de vérité , et transmet une sacret dose émotionnelle s'en pour autant oublier le côté technique visuel qui est relativement bien travailler .Je pense qu'il est bien de souligner lorsqu'un found footage apporte un vrai plus à une oeuvre.





Même lorsque la structure narrative trébuche sur un plan assez documentariste ,le film finis par s'en d'étacher pour devenir un long métrage à part entière . La performance graphique est bien présente avec des couches visuelles centrée sur une texture basée sur le sens du mouvement intelligente ,c'est à dire que le film ce scinde en deux art visuel bien distinct ,une qui se rapproche d'un documentaire et l'autre qui se fais à la première personne comme pour un jeu vidéo et c'est très intéressant comme approche ,car au final sa donne une réelle texture graphique . 
 
Je doit dire que le début du film ma un peu dérouter voir troubler,car j'avais l'impression de regarder un vrai documentaire avec de réelle personne et non des acteurs tant ils sont super naturels,une sacrée maîtrise . Au fur et à mesure que le film avance, la mise en scène qui donnait un effet illusoire  de documentaire réel finis par ce détacher et à livrer une performance très personnelle et émotive ,on oublie même que la caméra est la et on  se retrouve projetter à la place de l'héroine ,grâce à cette imersion crée avec cette vue à la première personne ,et on souffre alors avec elle ,on assiste alors à un vraie coup de génie de la part de la réalisatrice Amy S.Weber qui nous projette dans la peau d'une victime mais aussi d'un harceleur . Le traitement est juste impeccable et profond et possède également une vraie bo avec une musique de fond (ce qui est très rare pour un found footage)ce qui permet de plonger plus encore dans la peau des personnages ,car la est le point fort du film ont est littéralement projetter à travers leurs vision ,cette prouesse fais vraiment sauter les clichés du genre et insuffle un vent nouveau qui reste très personnel et immersif .





Les deux jeunes actrices principaux sont exceptionnelle et offrent de solides performances,à un point ou on y crois tant elle sont sincère et vraie .Et la ou est le coup de génie c'est que la réalisatrice Weber ne cherche pas à diaboliser le personnage Avery Keller qui est l'harceleuse jouer par une Hunter King incroyable ,non bien au contraire elle cherche plutôt à aller dans la compréhension de son personnage et dans le pourquoi du comment, la plongeant donc elle même dans un rôle de victime mais s'en pour autant excuser ses actes ,la est vraiment l'avantages dramatiques de cet oeuvre .


Car plutôt que de diaboliser son méchant de l'histoire comme tout autre réalisateur auraient chercher à faire ,elle nous propose de voir à travers ses yeux ,son ressentiment,sa haine ,sa culpabilité et pour la première fois au lieu de voir aux travers des yeux de la victime ,l'on voit à travers des yeux du bourreau et c'est vraiment troublant voir même dérangeant par moment car on en est mal à l'aise .  





La victime Jessica Burns jouée la aussi par une Lexi Ainsworth admirablement convaincante nous livre une prestation touchante mais dure d'un personnage qui malgré tout le mal qu'il lui ai fait se s'en honteuse  et embarrasser et pire pense que tout est de sa faute alors que c'est elle qui en prois à une violence incessante. Et le film montre comment cette douleur émotionnelle intense, en combinaison avec la proscription sociale et taboo du harcellement, pourrait laisser quelqu'un se sentir isolé et s'en aucune échapatoire, et même quand ses parents sont gentil et aimant avec vous .


Merci à Netflix qui m'aura fait découvrir ce film alors que j'en avais jamais entendu parler ,cet oeuvre ne possède pas de doublage français et ne peut se voir qu'en VOSTFR et c'est vraiment pas plus mal .Je ne comprendrais jamais comment ce genre de film peut passer inaperçu voir ne sortir que dans quelques salles .





CONCLUSION : 


Mon premier chef d'oeuvre en found footage ! Je n'ai strictement rien à reprocher à ce film et n'y vois que du talent et je dirai même que la réalisatrice Amy S. Weber vient de démontrer un art visuel à part entière ,avec une technique intelligente et innovante . Un film sensible et émouvant sur le harcèlement au lycée et ses conséquences. Le film est construit en partie comme un documentaire s'en pour autant l'être et nous plonge dans les méandres d'un sujet taboo et pas assez pris au sérieux par l'ensemble du peuple . Selon moi <<A GIRL LIKE HER>> devrait être diffuser dans toute les enceintes scolaire car le film est tellement impactant et personnel avec nous ,nous démontrant toute les conséquences désastreuse que peut engendrer un harcellement que je suis sur que plus d'un se calmerais et arrêterais ,tout comme plus d'un cesserais de rester dans l'ombre et accepeterais de parler de leurs problème .Impossible de rester insensible à un film comme celui-ci.
5/5 Chef d'oeuvre !!!




_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mer 14 Sep - 18:56 (2016)    Sujet du message: A Girl Like Her Répondre en citant

Ah ouais chef d'oeuvre quand meme ^^ Pour le coup je m'attendais pas a sa ^^
Tu a vraiment l'air d'avoir été boulversé par ce film et on ressent bien sa dans ta magnifique critique.
Tu m'a sincèrement donné envie de le voir surtout pour l'aspect documentaire que tu décrit dans une première partie. La réalisatrice a vraiment l'air d'utilisé le found footage comme un bon parti pris de mise en scène.
Le sujet a l'air dénonciateur et intéréssant aussi.
Merci de faire découvrir ce film en tout cas.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 372

MessagePosté le: Jeu 15 Sep - 12:36 (2016)    Sujet du message: A Girl Like Her Répondre en citant

Disons que le film à un côté très retrospectif ,sa peut paraître surprenant de le considéré comme un chef d'oeuvre mais voilà le film ma totalement embarquer et  j'ai été littéralement projetter dans la peau de tout les protagoniste et voir à travers les yeux du bourreau ma assez perturber enfin bref la réalisatrice à fais un coup de génie je serais vraiment de mauvaise fois et non honnète avec moi même si je ne qualifié pas ce film de chef d'oeuvre ^^ 


Et oui le film est très dénonciateur mais s'en pour autant oublier qu'il est un film de cinéma et qu'il doit tenir en haleine et provoquer des émotions . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Jeu 15 Sep - 13:40 (2016)    Sujet du message: A Girl Like Her Répondre en citant

Si j'ai bien compris c'est plutot le coté hyper immersif qui t'a fait adoré ce film et qu'on est au plus pret des ressentis des personnages.En tout cas, c'est ton choix de le considérer comme un chef d'oeuvre il y a aucun souci ^^
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 372

MessagePosté le: Jeu 15 Sep - 14:47 (2016)    Sujet du message: A Girl Like Her Répondre en citant

Voilà c'est sa ,je pense que cela tient à cela se côté immersif qui te pousse au questionnement ,et le pire c'est qu'au départ quand j'ai vue sa sur Netflix et que j'ai lu le résumé j'été pas du tout emballer et puis s'en faire exprès j'ai cliquer dessus et je me suis dit ,bon aller pourquoi pas et la à la fin du film je me suis retrouver tout retourner ^^ D'ou mon message immédiatement envoyer dans ta chronique ^^ 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Jeu 15 Sep - 15:23 (2016)    Sujet du message: A Girl Like Her Répondre en citant

D'accord, du coup sympa sa change des gros films ^^
Lol ta photo de profil ^^
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:43 (2018)    Sujet du message: A Girl Like Her

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com