DCEU UNIVERS Index du Forum
DCEU UNIVERS
Bienvenue dans notre communauté de DCEU. Venez suivre l'actualité et nous faire partager votre passion de cet univers !
 
DCEU UNIVERS Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: La grande muraille ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Lun 20 Mar - 01:48 (2017)    Sujet du message: La grande muraille Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
La grande muraille 
De Yimou Zhang



Ma note : 3,5/5 
Bien !!!!






"-Qu'est ce que c'était ? 


 -Il y a beaucoup de chose que vous n'avez pas encore vu ."[/size]










SYNOPSIS :
Entre le courage et l’effroi, l’humanité et la monstruosité, il existe une frontière qui ne doit en aucun cas céder. William Garin, un mercenaire emprisonné dans les geôles de la Grande Muraille de Chine, découvre la fonction secrète de la plus colossale des merveilles du monde. L’édifice tremble sous les attaques incessantes de créatures monstrueuses, dont l’acharnement n’a d’égal que leur soif d’anéantir l’espèce humaine dans sa totalité. Il rejoint alors ses geôliers, une faction d’élite de l’armée chinoise, dans un ultime affrontement pour la survie de l’humanité. C’est en combattant cette force incommensurable qu’il trouvera sa véritable vocation : l’héroïsme.






CRITIQUE :


Réalisé par un de mes réalisateur préféré Yimou Zhang à qui on doit de très grand film tous plus variés les uns des autres  avec de magnifique et touchante oeuvre comme "Epouses & concubines,Le Sorgho rouge,Qiu Ju une femme chinoise ..." et bien d'autre encore ; mais aussi des films à grand spectacle à l'esthétique très soigné et aux batailles dantesque comme "Le Secret des poignards volants, Hero ou encore La cité interdite " .


Alors je serais honnête ,ce 19 éme film de Yimou Zhang (ouai 19 ^^ ) ne me tentait pas plus que sa , car en voyant la bande annonce j'avais l'impression de me retrouver devant un pseudo nanar , mais bon étant fan du travail du cinéaste je ne pouvais que aller le voir , mais le problème ou point fort (tout dépend de l'avis de chacun) est que "La grande Muraille " signe le premier projet de l’acquisition du studio Legendary Entertainment par le Chinois Wanda. Bien que sur le papier une fusion de deux studio au fonctionnement bien différente américaine et chinoise puisse attirer la curiosité , il faut bien avoué que sa peut également crée quelques conflit narratif de production .Car le film à été écrit par des scénariste américain et chinois , de même que les effets spéciaux ...





Deux styles bien différent qui pour ma part se mari assez mal et vient bien faire ressentir les différences créatives de deux nationalité du cinéma .  La partie chinoise du film est sans aucun doute la plus réussie,élaboré et créative, tout les points positif vienne justement de ce côté  , alors que le côté américain lui vient ralentir et simplifier les points créatif de l'oeuvre et vient même transformer un long métrage de Yimoun Zhang en format familial avec ses codes . Comment ont-ils pu oser ? 


Alors que le cinéma Chinois est très libéré sous ses formes créative le cinéma américain vient lui catégoriser le film en le forçant à se doté  obligatoirement "des codes du genre" et en le rendant dénué de pas mal de substance pour faire place au grand spectacle . Et quand on sais à quel point le cinéaste aime travaillé le côté psychologique de ses personnages on ne peut que dire que c'est un comble de le voir dans la retenu . 


L'histoire et peu potasser et soigner et laisse place avant tout au grand spectacle,ainsi on vient à perdre en enjeux et en personnages composer et façonner . On veut pas perdre de temps du coup dès le départ on rentre dans le vif du sujet , en soit c'est pas trop mal car sa avance vite, seulement, sa manque cruellement de texture , de dramaturgie et d'intrigue permettant un développement plus accrocheur et surtout impactant avec l'histoire et les comédiens .  





Visuellement le film est superbe , et les décors sont subtilement travailler , chaque plan et minutieusement mis en avant et la muraille de Chine joue vraiment un rôle central comme son titre l'indique .L’arsenal de la muraille, utilisés pour les besoins du film sont superbe le tout appuyer dans un décor pharaonique et surprenant.Même les costumes que je trouvais un peu  ridicules dans le trailer car j'avais l'impression avec toute ces couleurs que j'avais à faire au Power Rangers et bien je les ai adoré .Car en fait il existe 5 sections , et chacune d'elles à sa spécificité et est représenter par une armure d'une couleur différente , exemple:


- les Rouges pour les archers , les jaunes pour les tireurs , les violets pour le combat au corps à corps , les noirs pour les combat rapprocher à longue porté et les bleu pour les sauts de l'ange sacrificiel . Sachant que chacune des sections à son propre capitaine qui obéit au général de cette armée . Je trouve ce côté subtilement élaboré , seulement quel dommage que un seul des 5 capitaines soit un minimum considérer et détailler .





Pour ce qui est de la représentation visuelle je ne peux que me réjouir et prendre à nouveau un pied mortel à suivre le talent indéniable de Yimou Zhang , qui pour la mise en scène des affrontements sur les  champs de bataille est un génie .C'est vraiment spectaculaire on en a vraiment pour notre argent sur ce point la .


Les assauts des monstres vert appelés « TaoTei » contre la Grande Muraille nous en mettent plein les mirettes,une débauche victuaille explosive et de sacrifice  le tout appuyer par de belle couleurs vive .La fluidité des combats et des mouvements ainsi que la chorégraphie  rappelle grandement le travail hors pair de Zhang Yimou, sur le film , "La cité interdite, mais aussi Hero et Le secret des poignards volant.




L'intensité est la et l'effet de masse est toujours aussi surprenante . Les plan visuel pendant les combats sont brillant et intelligent , c'est que du bonheur .Je rêve encore en secret de voir un jour Yimou Zhang faire un film sur l'univers du Seigneur des anneaux , car c'est vraiment lui le maître chorégraphique et démonstratif des champs de batailles .La bataille finale,dans la fameuse Cité interdite chère au coeur du cinéaste est impressionnant tant c'est chaotique et spectaculaire.




La mise en scène du réalisateur de "La Cité Interdite" est sans aucun doute l'une des meilleures choses qu'il ait pu importer dans ce long métrage hollywoodien .On ressent clairement ce talent indéniable sur le sens du sacrifice du peuple chinois et de son discours latent et démonstratif d'un profond respect de droiture et du sens du devoir .Malgré la guerre ,les morts et les enjeux la confiance mutuelle est toujours de mise et le profond respect de tout ce qui peut toucher à une autre culture est accepter et non ridiculiser ou rabaisser .





 Toute ces idéologies vienne nourrir la bravoure des soldats qui se retrouve projeter dans une démonstration de mise en avant pure et dure et par l’affrontement démesuré et barbare entre les armées monstrueuse de créature verte  et l'armée Chinoise. Sans pour autant être porteur d’un méta-discours qui ferais que les chinois sont les plus fort et les maîtres de tout comme bien trop souvent le cinéma américain aime le démontrer avec son USA FOREVER ! 


Des batailles grandiose et intense qui malheureusement à cause d'un enjeu peu développer se retrouve rapidement vite dénué d'intérêt et d'impact .Les protagonistes sont si peu développer qu'ils peuvent mourir qu'on s'en moquerais presque .


La BO de Ramin Djawadi est vraiment pas mal du tout , certes il n'y a pas de grand thème méga épique mais cet assez entraînant . Mais ce que j'aime par dessus tout ce sont ces thèmes à tambour utiliser par l'armée pour communiquer avec les soldats , en cela je dit bravo car sa rajoute pas mal de texture à la guerre .D'ailleurs je doit bien précisé que le son utilisé pour les différentes séquences est vraiment de qualité , les sifflements des flèches sont subtilement illustré .





A présent parlons du héros Matt Damon, qui c'est un peu perdu dans cette production ou je ne lui reconnais pas son talent initial .Certes son personnages est vraiment assez creux et inintéressant, pas nul non plus car il y a quelques notion plaisante  mais sa reste très limité quand même . 


Son rôle mérité un bien meilleur traitement car la c'est pas assez suffisant, et le jeu de l'acteur ne vient en rien amélioré cela ,et puis il est remarquablement caricatural .Le mec arrive dans une section qui est entraîné depuis l'enfance à affronter les créatures mais c'est lui qui sais le mieux les affrontés et les tués alors qu'il vient d'arriver et qui n'a pas subi un tel entraînement , normal !!! 


Par contre les scènes d'action avec lui sont superbement mise en valeur , chorégraphié et jubilatoire . Je pense que c'est le côté Chinois du film avec des acteurs très juste, un minimum dans la retenue  et respectueux qui viennent tellement contrasté sur le rôle de Damon qui parait forcer que cela en devient grossier . J'ai trouvé sa assez parodique en fait. 





Et le truc le plus flagrant pour moi c'est que si il n'y aurait pas eu les 3 acteurs  Matt Damon (William Garin), Pedro Pascal (Pero Tovar) et Willem Dafoe (Sir Ballard) et que le film en serait simplement rester avec ces figurants Chinois et bien sa aurait été beaucoup plus intéressant et certainement beaucoup plus élaboré su l'écriture du récit mais aussi des héros . Car quand on connais le talent certain d'écriture et de texture de Yimou Zhang pour ses personnages et bien on ne peut être que mortifié devant temps de retenue de sa part , sa en est criminel . 


A mon sens, avec ce film on aurait pu frôler le chef d'oeuvre si le cinéma américain ne sans été pas mêlé car c'est bien lui qui vient tout mettre à plat en le transformant en format familial 100% action . La différence culturel de ses deux genres cinématographique est vraiment flagrante vu qu'elles sont cette fois-ci représentative toute deux de la même projection.   
La caricature des personnages est vraiment outrancières avec les 3 acteurs que j'ai cité . c'est à ce demander si ce n'est pas fait exprès car Willem Dafoe est vraiment affreux ,à la limite Pedro Pascal de Game of Thrones s'en sort un minimum  bien mais sa reste juste . J'ai du mal à saisir la clairvoyance des acteurs sur le choix de leur rôle respectif. 





Vient ensuite celle qui ma vraiment marqué de par son jeu et sa prestance la superbe actrice Jing Tian pour le rôle du capitaine Lin Mae de l'escouade bleu . En plus d'être belle à souhait , son charisme fais vraiment éloge et se démarque de très loin de tout les autres protagoniste . Ce que j'adore avec ce réalisateur ,c'est qu'il a su garder pour cette oeuvre ,sa patte et son engouement amoureux des rôles féminin fort et insoumise . Dans chacune de ces oeuvres il met toujours le plus en avant les rôles féminin et tend vers le fait que la femme na nulle besoin d'un homme pour survivre et qu'elle n'est pasobligatoirement étiqueté au rôle de suiveuse ou de celle qui doit tomber amoureuse du héros .


Il a toujours ce côté émotif avec ces femmes mais reste toujours maître de leur action et de leur conviction avant des raison du coeur , l'ensemble de ces films vient à le démontrer . Bien que Jing Tian alias Lin Mae soit assez mystérieuse , elle est assez développer pour prendre facilement partie de ces actions mais aussi de ces convictions .Quand je la vois aussi excelente dans " La grande Muraille" je ne peut que être choqué et désapointé devant son rôle pour le film King Kong :Skull Island ou elle joue une potiche cantonnais au rôle de suiveuse et soumise au personnage masculin  et sans le moindre intérêt , franchement reste dans les production Chinoise .


Vient ensuite le fameux acteur Andy Lau (Wang ) qui cantonne ici le rôle du stratège . J'aime énormément cet artiste qui possède une superbe filmographie et un excellent jeu . La aussi il y a un problème de développement avec lui , mais les séquences le mettant en avant sont suffisamment bonne pour nous marquer . Alors le gros problème vient aussi des créatures qui sont très bien faites mais qui manque remarquablement de fond . Certes le pourquoi de cet affrontement est expliquer mais sa sonne très creux , on comprend facilement que tout sa à vite été mis en place pour faire place au combat et à la guerre .





CONCLUSION :
La grande Muraille est dans son ensemble un échec artistique qui peux se soulager d'avoir eu l'excellent réalisateur Yimou Zhang pour redresser tout cela et impacter de part sa qualité visuelle et sa mise en scène solide et puissante et son attachement symbolique au personnage féminin . Je reste convaincu du fait que l'erreur première de ce film à été de fusionner deux studio cinématographique si différent . Si le film aurait été que Chinois je suis sur et certain qu'on aurait pu avoir droit à une oeuvre faramineuse, mais le défi de s’adresser à des publics aux cultures cinématographiques bien différentes reste tout de même louable .
Les scènes d'action sont spectaculaire et on prend plaisir à suivre ce déferlement de séquence de bravoure , mais les ressorts dramatiques sont mal négociés et du coup on subit un récit trop rapide , avec des personnages et un déroulement de l’intrigue pas assez soutenu .La grande muraille n'est certainement pas le meilleur film de Yimoun Zhang mais il a le mérite de nous faire passer un bon moment et de nous en mettre plein la vue avec des scènes de bataille spectaculaire, mais au final on ne peut avoir que le sentiment que l'oeuvre est imcomplète et qu'elle aurais pu être réellement meilleure . 


[size=32]3,5/5 Bien !!!





_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.


Dernière édition par Jérémy le Sam 11 Aoû - 15:13 (2018); édité 5 fois
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Lun 20 Mar - 09:34 (2017)    Sujet du message: La grande muraille Répondre en citant

Merci pour ton retour preda. J'ai toujours pas vu le film mais pour son coté visuel j'ai bien envie de me laisser tenter.


En tout cas, perso j'ai bien compris ce que tu reproches aux films, c'est un peu de jouer sur deux tableaux en meme temps. Un tableau artistique qui concerne le cinéma asiatique et un tableau formaté qui concerne le cinéma américain.


Par contre, je suis surpris que tout les acteurs américains passe a coté de la plaque a ce point la.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Lun 20 Mar - 10:38 (2017)    Sujet du message: La grande muraille Répondre en citant

" c'est un peu de jouer sur deux tableaux en meme temps. Un tableau artistique qui concerne le cinéma asiatique et un tableau formaté qui concerne le cinéma américain."


C'est exactement sa , du moins vu que les deux se retrouve mélanger on voit alors la réelle différence , il n'y aurait pas eu le côté artistique Chinois je pense que le côté formaté américain se serait moins vu , mais la , la qualité Chinoise vient tellement contrasté dessus que  sa ressort complètement et c'est complètement visible , c'est assez dingue car se voit très facilement à l'écran  et saute au yeux , au vue du contexte du film fallais justement pas qu'il soit formater , le côté code américain du film , c'est vraiment lui qui bloque tout , mais le truc c'est que sa saute complètement au yeux .




"Par contre, je suis surpris que tout les acteurs américains passe a coté de la plaque a ce point la."


Willem Dafoe ne sert à rien , joue un personnage dénué d'intérêt et qui plombe beaucoup l'ambiance . Ensuite Matt Damon surjoue pas mal son rôle et surtout il est vachement arricatural et idéaliser  . Il est pas non plus méga mauvais  et a beaucoup de moment glorieux mais c'est très limité et le truc c'est qu'on ressent à fond qu'il est intégrer de force au scénario . J'avais lu un article qui disait que en Chine il reprocher au film d'être trop conformiste américain dans le genre un blanc au milieu des Chinois qui est le plus fort qui a forcément toujours raison et qui parait un brin cultiver à l'inverse des chinois  qui reste un peu primaire et surtout relégué au second plan de manière grossière . Sur le moment quand j'avais lu cet article je me disais que c'était un peu exagéré mais le truc c'est que l'ayant vu à présent je comprend leur sentiment à se sujet , car même si le réalisateur est Chinois et que le film reste dans son ensemble Chinois on sent bien que c'est le côté américain qui a pris le dessus et que sa fait un énième film ou c'est le héros au milieu des étranger qui fait tout et réussit tout , à l'habitude cela ne me dérange pas si c'est très bien fait mais la sa reste assez grossier . Le film à été accusé par une majorité de critique professionnel de "WITHE WASHING" "Le whitewashing désigne ainsi une politique établie, celle de l’omniprésence de l’artiste blanc au sein de l’industrie. Un fait qui s’envisage même au gré des plus grands films du cinéma américain, de la Natalie Wood transfigurée en portoricaine amoureuse dans West Side Story au Charlton Heston mexicanisé de La soif du mal, le classique d’Orson Welles, sans omettre évidemment le faux Indien mais vrai british Peter Sellers (celui de La Party) et cet autre anglais mythique qu’est Alec Guinness, curieusement arabisé dans Lawrence d’Arabie.
Le problème est que le film en lui-même, un appel à l’amitié entre les peuples. "
Mais c'est fait de manière si stéréotypé que sa donne un peu l'effet inverse .


Par contre les actions sont superbe , car je te rassure il y a quand même de très bonne chose dans le film . 


Article tirée des critiques pro , et il y a en a un sacrée paquet qui dénonce la même chose pour ce film :


"Au milieu de la foule, le Blanc Matt Damon est-il le seul à pouvoir sauver la Muraille de Chine des monstres qui en font l’assaut ? C’est l’actrice chinoise Constance Wu – de la série Fresh Off the Boat – qui s’est indignée sur son compte Twitter concernant le choix de casting incohérent de cette épopée d’héroic fantasy, aventure chevaleresque prévue pour le 15 mars 2017. “Nous devons arrêter de perpétuer le mythe raciste selon lequel seul l’homme blanc peut sauver le monde. Ce n’est basé sur aucun fait réel. Nos héros ne ressemblent pas à Matt Damon, ils ressemblent à Gandhi. À Mandela. L’argent est la pire excuse pour ce genre de pratiques. Nous aimons notre couleur et notre culture, nos histoires (et si ce n’est pas le cas, nous devrions). Nous n’avons pas besoin des Blancs pour nous sauver de quoi que ce soit“."
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Lun 20 Mar - 11:16 (2017)    Sujet du message: La grande muraille Répondre en citant

Malgré ce mélange foireux entre deux cinémas j'ai envie de lui laisser sa chance, surtout si les actions sont épiques. J'aime beaucoup les films de siège du type "Les deux tours" voir "Troie" etc....


Pour les acteurs, c'est vrai que c'est dommage car Damon par exemple est foncièrement un très bon acteur.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Lun 20 Mar - 11:23 (2017)    Sujet du message: La grande muraille Répondre en citant

Bien entendu qu'il faut lui laisser sa chance , car le film est loin d'être mauvais  , tu verra que les scènes de batailles sont juste méga épique on sent bien la patte du réalisateur de "la cité interdite" . C'est une belle coquille vide comme tu le dit si bien pour Kong . Perso je sais que je me le regarderais à nouveau car le spectacle est de rigueur , le problème c'est juste que on ne peut s'empécher de regretté que le film ne se limite qu'a sa , car on sent que le potentiel était la . Dommage que pour le plus grand budget pour un film Chinois on soit si appauvris en dramaturgie et en fond , mais côté esthétisme et action la ouai c'est très bon . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Lun 20 Mar - 11:31 (2017)    Sujet du message: La grande muraille Répondre en citant

C'est vrai que pour la tentative faut lui laisser une chance.

Puis depuis le seigneur des anneaux, je trouve qu'on a peu de films heroic fantasy de nos jours.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Lun 20 Mar - 11:39 (2017)    Sujet du message: La grande muraille Répondre en citant

Enfin la on est plus dans le survival  monster le côté héroic fantasy est minime car peu dévlopper . Mais sa fais du bien , un film de ce genre . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Lun 20 Mar - 12:09 (2017)    Sujet du message: La grande muraille Répondre en citant

Je vois Wink
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Lun 20 Mar - 12:30 (2017)    Sujet du message: La grande muraille Répondre en citant

Mais n'empèche il y a un sujet que je trouve très bon et qui mériterais je pense un bon gros débat . C'est celui la :


“Nous devons arrêter de perpétuer le mythe raciste selon lequel seul l’homme blanc peut sauver le monde. Ce n’est basé sur aucun fait réel. Nos héros ne ressemblent pas à Matt Damon, ils ressemblent à Gandhi. À Mandela. L’argent est la pire excuse pour ce genre de pratiques. Nous aimons notre couleur et notre culture, nos histoires (et si ce n’est pas le cas, nous devrions). Nous n’avons pas besoin des Blancs pour nous sauver de quoi que ce soit“."


Je comprend tout à fait le sentiment de la personne qui à écrit sa , car même si certain film peuvent être des chef d'oeuvre ou excellent ou mauvais  dès que sa se passe à l'étranger il y a toujours l'homme blanc pour tous les sauver . Il est vrai que chacun à ses héros et que ce n'est pas représentatif que de l'homme blanc . Du coup je pense que effectivement le cinéma d'aujourd'hui à un problème particulier avec cela et il est vrai que dans un sens cela peut être considéré comme du racisme cinématographique . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 894

MessagePosté le: Mar 21 Mar - 21:11 (2017)    Sujet du message: La grande muraille Répondre en citant

Merci pour ton avis preda 


C'est un film que j'attendais mais la courte durée (1h44) et la bande annonce m'avait dissuadée d'aller le voir (d'ailleurs comme toi j'ai tout de suite pensé au power rangers  Smile ). Et ton avis me confirme que ça n'a pas l'air d'être la grande fresque historique (teintée de fantastique) auquel je m'attendais au tout début. Quand tu dis que l'intrigue est trop rapide, ça manque d'enjeux et les personnages sont peu développés, et bien c'est malheureusement ce qui me faisait peur.


Mais bon, rien que que pour la mise en scène et les scènes de batailles, je me laisserais tenter ^^
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mar 21 Mar - 21:41 (2017)    Sujet du message: La grande muraille Répondre en citant

Comme toi achilles, la folie visuel dont parles preda, me tente bien ^^
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Mar 21 Mar - 23:02 (2017)    Sujet du message: La grande muraille Répondre en citant

achilles3 a écrit:
Merci pour ton avis preda 


C'est un film que j'attendais mais la courte durée (1h44) et la bande annonce m'avait dissuadée d'aller le voir (d'ailleurs comme toi j'ai tout de suite pensé au power rangers  Smile ). Et ton avis me confirme que ça n'a pas l'air d'être la grande fresque historique (teintée de fantastique) auquel je m'attendais au tout début. Quand tu dis que l'intrigue est trop rapide, ça manque d'enjeux et les personnages sont peu développés, et bien c'est malheureusement ce qui me faisait peur.


Mais bon, rien que que pour la mise en scène et les scènes de batailles, je me laisserais tenter ^^






















Il mérite d'être vu pour ces batailles impressionnante je le confirme mais il ne faut le regarder que pour cela . Bon après le reste n'est pas non plus infame , mais c'est vraiment bas de gamme , mais heureusement les batailles et les personnages Chinois envoie grave surtout l'actrice Jing Tian 


_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:41 (2018)    Sujet du message: La grande muraille

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com