DCEU UNIVERS Index du Forum
DCEU UNIVERS
Bienvenue dans notre communauté de DCEU. Venez suivre l'actualité et nous faire partager votre passion de cet univers !
 
DCEU UNIVERS Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Passengers ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Dim 2 Avr - 19:53 (2017)    Sujet du message: Passengers Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Passengers 
De Morten Tyldum

Ma note : 3/5 
Pas mal !!!








"-On s'est réveillés trop tôt. Quatre-vingt-dix ans trop tôt."









RESUMER:


Alors que 5000 passagers endormis pour longtemps voyagent dans l’espace vers une nouvelle planète, deux d’entre eux sont accidentellement tirés de leur sommeil artificiel 90 ans trop tôt. Jim et Aurora doivent désormais accepter l’idée de passer le reste de leur existence à bord du vaisseau spatial. Alors qu’ils éprouvent peu à peu une indéniable attirance, ils découvrent que le vaisseau court un grave danger. La vie des milliers de passagers endormis est entre leurs mains…















CRITIQUE:


Passengers est un long métrage de Science Fiction qui ne sait pas vraiment sur quel pied danser possédant un cruel manque d'équilibre dans sa trame . Ce huis clos futuriste possède quelques atout indéniable , mais finalement ce contente d'une histoire d'amour au final très téléphoné et conventionnel la ou justement sa aurais pu bousculer un peu ce genre très commun  et formulé  .Bien que l'idée première de l'histoire soit louable le film est assez pauvre,d'un point de vu scénaristique , mais fort heureusement Morten Tyldum le réalisateur à su faire preuve d'une sympathique prouesse technique surtout d'un point de vu visuel et dans sa mise en scène assez intimiste . 






Les deux acteurs Jennifer Lawrence et Chris Pratt évoluent dans de superbe décors au sein d'une base spatial  nommer Avalon   traversant l'espace et qui est assez bien développer.La quasi totalité du film ne pouvant se privée d'effets spéciaux, le cinéaste , fut contraint de construire une majeure partie du vaisseau afin de réduire un minimum les fonds vert pour plus de crédibilité .






 Les plans extérieurs du vaisseau sont superbe et offre bon nombre de contraste de couleur.Certaine séquence sont remarquablement développer et assez impressionnant je pense en particulier aux scènes de gravité ; et se permet même de superbe clein d'oeil .En effet Passengers fait une référence flagrante et assumée à Shinning avec sa fameuse scène du bar .









Le réalisateur met régulièrement en avant le bar de l'Avalon et tourne bon nombre essentiel de séquence dans cette pièce qui est la reproduction quasi parfaite de celui de l'Hôtel de Overlook où Jack Nicholson discutait avec le barman Lloyd dans son fameux costume rouge vif avec son noeud papillon noir , qui la aussi est reproduit mais cette fois ci par le robot Arthur incarné par Michael Sheen .Une reproduction que j'ai réellement trouver bienvenu .  






Bien que l'histoire ne se contente au final que de parler d'une histoire d'amour , faut reconnaître quel est assez efficace de plus servie sur une fine intrigue de voyage interstellaire ce qui rend le tout assez novateur mais qui vient  malheureusement par obligatoirement se corser avec un problème technique mettant le vaisseau en danger de destruction imminent et de mort pour tous .Un rebondissement vraiment forcer qui ne constitue justement pas la meilleure partie du film car on tombe dans le cliché facile du sacrifice préconçu et c'est cela qui vient justement pallier l'intérêt principal .






Car le premier intérêt de Passengers vient justement d'une histoire d'amour peu commun se focalisant sur la vie de couple en huit clos . Ce qui est assez intéressant dans un premier temps c'est que l'aspect est très isolé et ce prive de toute autre présence humaine superflue pour ce concentré exclusivement que sur les deux protagonistes . Et le truc c'est que sa marche et fascine à la fois . Assisté à une relation dans de telle circonstance vient même à être quelques fois assez malsain car on a l'impression de regarder le couple par un petit trou de serrure de porte et de les espionner à leurs insu .









La relation est subtilement travaillé mais un peu rapide à mon gout , on sent que la passion s'installe un peu par forcing du sens ou ils sont juste deux , un homme et une femme , et que de par le temps qui passe (des mois , des années) un attachement et rapprochement est forcément obligatoire pour arriver à l'acte sexuel . Et ce rapprochement constitue le moteur premier de cette histoire (dans un premier temps )et se révèle efficace et domptant .Le vice ressentie pour ma part vient que peut importe qui aurait était présent à la place de l'un ou l'autre sa n'aurais pu aboutir qu'à une relation, étant par obligation de vivre à jamais avec une seule personne .






Pour en arriver à cette intimité pour le moins réaliste le cinéaste à su faire preuve d'ingéniosité dans sa mise en scène , en filmant en une seule prise de longue séquence .D'ailleurs pour plus d'autenticiter Chris Pratt et Jennifer Lawrence,furent très isolés durant le tournage , ne voyant quasiment personne d'autre que eux et passant quelques mois s'en vraiment voir le jour (de ce que les comédiens ont remonter)afin de mieux refléter à l'écran la vision que ce fait Morten Tyldum de ses Roméo et Juliette de l'espace .






Chris Pratt dans le rôle de Jim Preston ma agréablement surpris . N'étant pas très fan de cet acteur je fu très dubitatif quand à sa performance avant de visionné ce long métrage et puis comme par magie il réussit à me faire oublier ma crainte et à m'emporté dans son jeu . J'aime beaucoup la partir ou il est tout seul et ou l'on peut ressentir son malheur , sa dépression ,et sa détresse , l'on comprend pourquoi il en vient à faire ce qu'il fera , mais tout comme le reste cela va trop vite et aurait bien mérité d'être encore plus développer .









Jenifer Lawrence dans son rôle de Aurora , est comme à son habitude très alaise et donne de sa personne .Par contre Jenifer calmos avec le maquillage car sa se voit que tu en as mis des couches sur le visage . Un peu reléguée au second plan au départ ,elle arrive tout de même à véhiculé bon nombre d'émotion et à vite s'imposer. La ou Chris Pratt est réellement emporter dans un amour successif pour elle on sent que pour Aurora  c'est plus parce qu'il y a que lui qu'elle se met avec , jusqu'à ce qu'à cause du temps passer les vrai sentiments s'installe.






 Je trouve cette vision justement très réelle et mature , pas de méga feu d'artifice , de regard illuminer au mille paillette , sa reste relativement sobre et c'est très bien . Alors que leurs histoire prenait une tournure très intéressante , il est très décevant de voir qu'on finis par retomber dans le cliché et la banalité lae plus total . Quel dommage de retomber sur une telle facilité ou la fin fut facilement devinable . 






Enfin je salut la performance de Michael Sheen le robot barman , que j'ai contre tout attente bien kiffer , il apporte un ton plus palpable à la solitude du héros mais vient aussi à être réconfortant .Je sais pas si c'est à cause du costume et de ce bar mais je sent que quelque chose cloche avec ce droide . Enfin vient Laurence Fishburne habitué depuis pas mal de temps au second rôle un peu inutile qui la apporte ce côté gravissime à la situation .  La Bande son quand à elle est assez discret et n'a rien de bien transcendante , elle fais le service minimum . 





 


CONCLUSION:


Une aventure spatiale amoureuse  qui démarre très bien mais qui à la fin ne révolutionne pas le genre et prend quelques facilité flagrante . Bien que le film avance trop vite , l'histoire entre les deux tourtereaux dans ce fond de solitude obligatoire nous intrigue et fonctionne . Mais à cause d'un besoin de partir dans la surabondance de séquence accidentelle à la "Gravity" ,le long métrage perd de vue son histoire principale en se perdant aux travers de séquences à grand effet spéciaux . Passengers propose des effets spéciaux innovant , superbe et quelques séquences spectaculaire mais en contre partie on a perd un réel enjeu dramatique de profondeur avec les personnages.Il y avait matière à faire bien mieux , dommage ! 3/5 Pas mal .








_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Dim 2 Avr - 20:58 (2017)    Sujet du message: Passengers Répondre en citant

Merci pour ton retour sur Passengers Wink
Le film ne m'avais jamais intéressé, j'avais peur que ce soit un film a concept très fade et très classique.


Mais il y a un truc que tu souligne qui me plait pas mal, c'est l'histoire d'amour en huit clos, pour le coup sa m'intéresse un peu.
Je le regarderais quand il passera sur canal plus.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Dim 2 Avr - 21:20 (2017)    Sujet du message: Passengers Répondre en citant

"c'est l'histoire d'amour en huit clos, pour le coup sa m'intéresse un peu." 


Pour le coup c'est le point le plus fort . Les actions sont sympa mais c'est bizarre car sa au détriment de la relation d'amour entre les deux héros , c'est assez mal gérer , tout sa en plus pour finir sur un final plus que prévisible . Mais sinon la construction du couple reste très intéressant et tout ce qui se passe avant avec Pratt . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Dim 2 Avr - 22:20 (2017)    Sujet du message: Passengers Répondre en citant

Les petites interactions dans leur couple peut me plaire Wink je verrais du coup !
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Lun 3 Avr - 00:26 (2017)    Sujet du message: Passengers Répondre en citant

Par contre j'ai adoré le gros clin d'oeil au film Shining ^^ 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Lun 3 Avr - 08:15 (2017)    Sujet du message: Passengers Répondre en citant

Ouais belle hommage pour le coup mais il se voit direct ^^
Dès le premier trailer, je me suis dit "tiens on dirait Shinning" ^^
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Lun 3 Avr - 08:32 (2017)    Sujet du message: Passengers Répondre en citant

azariazz a écrit:
Ouais belle hommage pour le coup mais il se voit direct ^^
Dès le premier trailer, je me suis dit "tiens on dirait Shinning" ^^




Oui sa à été fait de manière très visible et non discret .
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Lun 3 Avr - 08:42 (2017)    Sujet du message: Passengers Répondre en citant

Ouais hommage assumé.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 894

MessagePosté le: Jeu 6 Avr - 16:16 (2017)    Sujet du message: Passengers Répondre en citant

merci pour ta critique preda 
J'avais lu quelques critiques aussi sur la fin qui cherchait à tout prix à faire de l'action alors que le film n'en avait pas forcément besoin.

Je suis pas très fan des acteurs (enfin, surtout Jennifer Lawrence) mais comme j'aime bien les films dans l'espace, je le regarderais comme aza sur canal plus.
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Jeu 6 Avr - 22:45 (2017)    Sujet du message: Passengers Répondre en citant

achilles3 a écrit:
merci pour ta critique preda 
J'avais lu quelques critiques aussi sur la fin qui cherchait à tout prix à faire de l'action alors que le film n'en avait pas forcément besoin.

Je suis pas très fan des acteurs (enfin, surtout Jennifer Lawrence) mais comme j'aime bien les films dans l'espace, je le regarderais comme aza sur canal plus.




Le moment venu , n'hésite pas  à donner ton retour du film . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 894

MessagePosté le: Sam 8 Avr - 13:11 (2017)    Sujet du message: Passengers Répondre en citant

Predawolf a écrit:
achilles3 a écrit:





Le moment venu , n'hésite pas  à donner ton retour du film . 





je le ferai  


(j'ai pas pu m’empêcher de penser à man of steel en voyant ta réponse ^^ "le moment venu, ils te rejoindront dans le soleil, ..."  Wink  )
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Sam 8 Avr - 13:14 (2017)    Sujet du message: Passengers Répondre en citant

(j'ai pas pu m’empêcher de penser à man of steel en voyant ta réponse ^^ "le moment venu, ils te rejoindront dans le soleil, ..."  
  )


MDR c'est vrai que sa fait dans le même style ^^ Rejoins moi Achilles3 rejoint moi  le moment est venu !!!!!!!!!!!!  ^^
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 894

MessagePosté le: Lun 10 Avr - 18:39 (2017)    Sujet du message: Passengers Répondre en citant

mdr  Smile
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:27 (2018)    Sujet du message: Passengers

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com