DCEU UNIVERS Index du Forum
DCEU UNIVERS
Bienvenue dans notre communauté de DCEU. Venez suivre l'actualité et nous faire partager votre passion de cet univers !
 
DCEU UNIVERS Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: The Jane Doe Identity ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Sam 10 Juin - 23:22 (2017)    Sujet du message: The Jane Doe Identity Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
The Jane Doe Identity 
De André Øvredal





Ma note: 3/5 
Pas mal !!!








-""Papa, on ne devrait peut être pas restés la ..."""















SYNOPSIS:




Quand la police leur amène le corps immaculé d’une Jane Doe (expression désignant une femme dont on ignore l’identité), Tommy Tilden et son fils, médecins-légistes, pensent que l’autopsie ne sera qu’une simple formalité. Au fur et à mesure de la nuit, ils ne cessent de découvrir des choses étranges et inquiétantes à l’intérieur du corps de la défunte. Alors qu’ils commencent à assembler les pièces d’un mystérieux puzzle, une force surnaturelle fait son apparition dans le crématorium...













CRITIQUE: 




Le réalisateur Norvégien du found footage Troll Hunter revient après des années d'absence sur le devant de la scène avec ""The Jane Doe Identity"" et bien que le film ne soit pas un chef d'oeuvre je l'ai trouvé relativement intéressent et intriguant . Seul bémol la surprise n'aura durée que pendant la première partie car la seconde ma complètement déçu tant on est retombé dans un schéma tout ce qu'il y a de plus classique et facile . Ce huit clos commence tel un thriller funéraire au multiple rebondissement flippant pour vite se transformer en un survival parapsychique horrifique qui ébranle .






La première parie est prenante et accompli et joue avec un suspens constant qui nous maintiens en haleine .La narration est parfaite et fais office d'ordre primordial vu qu'elle entraîne le récit à coup de dévoilement autour du fameux et mystérieux cadavre qui est plutôt flippant . L'autopsie est conduit tel une enquête de Sherlock Holmes et c'est réellement le fil conducteur de l'histoire et de très loin le plus captivant . L'intrigue autour de ce macchabée et de sa dissection est totale et fais preuve d'énormément d'ingéniosité entre l’obscurcissement des énigmes, les présomption accablantes, l’illogisme des preuves établis et l’opposition constante entre le rationnel et l'irrationnel .L'image est cru et tout y est détaillé on assiste en bonne et du forme à une véritable dissection jusqu'à ce que le surnaturel pointe le bout de son nez et vienne rendre le tout très inquiétant au point de métamorphoser l'amphithéâtre médico-légal en un véritable chantier démoniaque.  






Et bien que le tout soit très efficace l'ont vient à malheureusement perdre l'intérêt établis durant la dernière phase à cause d'une très grosse facilité artistique plutôt troublante .En effet tout le récit perd en adresse et en perspicacité , l'enquête est complètement délaissée pour laissé place à un pseudo survival des plus banal enchaînant sans efficacité les jump-scares et autre séquence prévisible . L'intensité retombe mais on reste attentif à la révélation du pourquoi de tout cela  car l'on croit à un retournement de situation des plus favorables qui fâcheusement n'arrive pas . Pire, on vient nous mettre le coup de grasse avec son final qui vient abruptement dénaturé les thématiques apposé via un raccourcis scénaristique qui en dit long sur le manque d'idée de son cinéaste , quel gâchis  . 




 







Les décors sont certes moindre mais très efficace et la morgue joue un rôle essentiel voir premier à cet anxiété . Le fait qu'elle soit en plus situé dans un sous-sol ajoute une préoccupation supplémentaire ,avec son agencement sombre , rouillé et son charme désuet la morgue prend une atmosphère huis-clôt asphyxiant et oppressant . Un théâtre imparable pour l'horreur avec ses longs couloirs étroit qui viennent l'ornée .Le coup des petits miroirs dans les coin sont efficace ainsi que ses canalisations bruyante . Les divers effets sont concret et la mise en scène corrélativement simple mais ce permet quelques jeux de lumière sympathique qui créer une authentique atmosphère .






L'histoire quand à elle est très bien trouver , j'ai trouvé l'enquête autour de la dépouille très original et intriguant , une véritable chasse aux indices autour d'un corps sans vie qui pourtant préoccupe énormément . Le coup du père et du fils médecin légiste est bien rechercher , tout comme la façon violente mais pourtant nécessaire de présenter la dissection et les caractéristiques improbable autour de ce cadavre . Le récit avance à bon rythme et va toujours à l'essentiel , sauf pour son final qui est trop rapide et surtout expéditif . C'est vraiment dérangeant car on a vraiment l'impression que deux personnes différentes ont travaillés sur ce projet , la première partie est soigné et l'écriture autour des séquences d'enquête est minutieuse et approfondis ; alors que la suite est quand à elle grossière , maladroite et empressée . Pour le coup il manque au moins 15-20 minutes de plus à cet histoire pour être un minimum complète .  






Le casting est quand à lui efficace et bien choisi , rien à redire de ce côté la . Les comédiens sont exemplaires et le duo père-fils est florissant et promet de bon moment .Brian Cox en doyen papa est efficace et apporte la maturité et le charisme aux événements ,sa présence est rassurante . Emile Hirsch qui est bien loin de son rôle Into the West de Sean Penn incarne le rôle du filston bienveillant . Les deux comparses font preuve d'une mélancolie efficace et ne délaisse pas une fois leurs interprétation malgré la baisse de régime arrivant en fin .  













CONCLUSION : 


The Jane Doe Identity est un film intérressant qui promettait beaucoup mais qui se révèle au final des plus conventionnel , même si d'excellente idée demeure inclus en son histoire . L'approche visuelle est sympathique et fonctionne bien avec l'ambiance macabre , mais le plus efficace reste inéluctablement l' enquête autour des autopsies qui sont pour le moins éclatant et impitoyable . Dommage que ce long métrage n'aille pas au bout des choses .
 3/5 Pas mal !!!


         

_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Dim 11 Juin - 08:33 (2017)    Sujet du message: The Jane Doe Identity Répondre en citant

Intéréssante ta critique preda, merci Wink
En gros, d'après ton avis, ce film est divisé en deux parties, l'une original et l'autre décevante, si j'ai bien compris.


Par contre, d'après son histoire je trouve que le film a un gros potentiel sur le rapport a la chair et au corps. J'aimerais bien voir sa dans ce film.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Lun 12 Juin - 16:01 (2017)    Sujet du message: The Jane Doe Identity Répondre en citant

Le rapport à la chair est justement ce qui est le plus intéressant le problème est que le thème définis ne s'y tient qu'un instant et qu'après on repart sur un film d'horreur de base . Ce n'est pas mauvais en soit , mais sa reste littéralement décevant ont sent que le potentiel été la . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Lun 12 Juin - 16:13 (2017)    Sujet du message: The Jane Doe Identity Répondre en citant

Daccord je vois très bien, le film prend une autre direction a un moment du film.
Je le verrais peut etre sur canal plus.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 894

MessagePosté le: Mar 13 Juin - 15:14 (2017)    Sujet du message: The Jane Doe Identity Répondre en citant

pareil que aza, je le verrai peut être sur canal plus.
La partie autopsie a l'air originale et intéressante, dommage que la suite semble plus clichée et déjà vue. D'ailleurs, j'ai lu pas mal de critiques avec ce même ressenti.


merci pour ta critique preda 
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
Gynarro
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 1 518

MessagePosté le: Mar 13 Juin - 16:15 (2017)    Sujet du message: The Jane Doe Identity Répondre en citant

Ça m'a fait penser à Silent Hill avec
le concept de la sorcière morte qui a subit des sales trucs et qui se venge.
Mais le côté huis clos est bien prenant.
_____________________
"No protectors here. No Lanterns. No Kryptonian. This world will fall. Like all the others."
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Mar 13 Juin - 20:43 (2017)    Sujet du message: The Jane Doe Identity Répondre en citant

achilles3 a écrit:
pareil que aza, je le verrai peut être sur canal plus.
La partie autopsie a l'air originale et intéressante, dommage que la suite semble plus clichée et déjà vue. D'ailleurs, j'ai lu pas mal de critiques avec ce même ressenti.


merci pour ta critique preda 




Je t'en prie quand on peux se rendre utile ^^ 









Gynarro a écrit:
Ça m'a fait penser à Silent Hill avec {{{Vous devez répondre à ce sujet pour voir la partie cachée}}}Mais le côté huis clos est bien prenant.




C'est drôle que tu parles de sa , car moi et Aizen on a pensé la même chose à ce sujet . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:25 (2018)    Sujet du message: The Jane Doe Identity

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com