DCEU UNIVERS Index du Forum
DCEU UNIVERS
Bienvenue dans notre communauté de DCEU. Venez suivre l'actualité et nous faire partager votre passion de cet univers !
 
DCEU UNIVERS Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Ninja Scroll ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Mar 13 Juin - 21:03 (2017)    Sujet du message: Ninja Scroll Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Ninja Scroll
De Yoshiaki Kawajiri





Ma note : 5/5
Chef d'oeuvre d'animation !!!!








- " Toi et ton or aller en ENFER !!!" 















SYNOPSIS:




Jubei Kibagami, un ronin solitaire, se porte au secours d'une ninja mise en échec par Kagero, un monstre aux pouvoirs surhumains, et se voit contraint de déjouer un complot contre le gouverneur et en se lancant dans cette quête il est très loin de se douter de ce qui l'attend . 













CRITIQUE:




Sortie en 1993 et produit par le studio Madhouse avec à la réalisation et au scénario Yoshiaki Kawajiri le maître de l'animation japonais et grand vainqueur du festival 1993 du film au Japon avec justement cet oeuvre , Ninja Scroll vos son pesant d'or . Je me rappelle de la première fois ou j'ai eu ce film d'animation entre les mains , j'était enfant et agée d'à peine 12 ans et mes parents m'avais abonné à la collection VHS MANGA MANIA , première collection de vidéo manga délivré en France via les marchands de journaux , je vous raconte pas l'évolution que ce fut à cette époque .Ah la la que de bon souvenir que cette mémorable collection qui mis en avant de grand chef oeuvre du manga comme Patlabor , Vénus Wars , Cobra , La Cité Interdite , Urostsûkidoji ... et le truc est que dans cette collection il y avait quasiment que des oeuvre interdites au moins de 16 ans car il y avait pas mal d'érotisme . Chose que je me suis bien gardé de dire à l'époque car je ne voulais pas qu'on me désabonne . Sans le s'avoir mes tendres géniteurs ont contribué au développement de ma vie de fan d'animation japonais et de sexualité ^^. 
 




Ninja Scroll associe avec béatitude l'élégance des anciens long métrage d’animation et la mystification et autre folklore sur l'univers des ninjas. L'histoire est riche en rebondissement , le rythme ne faiblis pas un instant et notre intérêt s'enflamme continuellement autour des personnages principaux qui sont profondément élaboré . .Ajouter à cela une petite concordance vérridique et totalement bienvenue sur le clan Tokugawa ainsi que celui de Toyotomi qui en sommes se résume en une triste histoire de guerre pour la gouvernance du Japon durant le 15ème siècle et qui s'arrêta durant la fameuse " bataille de Sekigahara" et qui fis mettre au pouvoir Tokugawa Ieyasu après la défaite à cause d'une trahison survenue sur le clan Hideyoshi durant la bataile . Tokugawa Ieyasu sera le dernier des trois unificateurs du Japon de l'époque Sengoku, après Oda Nobunaga et Toyotomi Hideyoshi .






La Bien entendu on assiste pas à tout cela dans le récit , mais c'est dans cet environnement présenté que les événements se produisent . Que ce soit dans son thème fantastique , ses action, sa narration , son design , ses protagonistes , rien n'est laissé au hazard .Avant d'aller plus loin sachez que ce dessin animée n'est absolument pas fais pour les enfants . C'est sombre , gore , redoutablement cruel , quelques fois érotique et d'une violence totalement inouie . Un spectacle extrêmement belliqueux parsemé de moment de frénésie incisif . Mais je tiens à rassurer ce n'est pas que effréné mais également remplis d'émotion forte , poignant , triste et napper d'un contexte amoureux . C'est très astucieux , riche et intense dans sa structure .













L'atmosphère et la mise en scène autour des différents duel au sabre sont dingue et enivrant . Les scènes de combat sont épique et fabuleusement dépeint , c'est adroit brutal et le sang coule à flot . On assiste pas à de vulgaire coup de katana porter mais bien à une multitude de styles de bretteur distincts et assez singulier dans leur genre . Durant les  différent échanges l'adrénaline nous prend au tripes et nous émoustilles pendant certaine séquence dirons nous ... osé . Le côté aventure est très présent et la quête qui anime nos héros plutôt bien trouvé . Certain y verrais une recherche peu complexe et assez linéaire mais au vue du contexte de l'époque le scénario est tout trouvé et l'univers dans lequel évolue l'équipe devient un parfait théâtre pour différente péripétie . Il  n'y a qu'à voir le bon nombre de séquence culte dont est pourvu Ninja Scroll .Toutefois croire que ceci est juste un subterfuge pour faire place à de grand affrontement plein d'hémoglobine serait une bien belle erreur .






Les dessins sont très réussis , fais à l'ancienne à main levé d'ou aucune images de synthèse ne pointe le bout de son nez ce qui confère une certaine âme d'authenticité à cet animation . Yoshiaki Kawajiri réussi de superbe exquis avec une précision qui lui est propre  avec des character design assez particulier que l'on reconnais entre mille .Les détails apportés aux traits de chacun sont beau et bien caractéristique , la ou il fais fort cet avec les jeux d'ombre . Les décors sont quand à eux toujours aussi important pour le réalisateur qui accorde dans chacune de ses production un soin particulier quand à leurs création . La plus belle de toute étant certainement celle de "Vampire Hunter D" . Le contraste pouilleux et décadent de la guerre est bien représenté par les paysages qui sont certes superbe mais insolite , pauvre et pessimiste .Une virée dans le Japon féodal au graphisme minutieux et à l'animation bien fluide mais à une couleur d'image que peut être certain trouverais un peu vieilli . 


 
 
La musique est grandiose composer par Kaoru Wada chef d’orchestre, compositeur, arrangeur et pianiste qui fais appel à son orchestre en proposant 15 titres . Les divers thèmes établis sont attrayant et différenciable au travers de multiple sérénade à la fois mouvementé , étrange , accablé et rythmée . Certaines bande son utilisée souligne efficacement l'assombrissement d'une situation périlleuse ou d'horreur ou même d'amertume ...Il est réjouissant d'entendre des instruments natif du pays des Fleurs de Cerisier ainsi que les impulsion obtenu par l'acoustique et la résonance autour des cordes japonaises, ce qui procure une sensation aventureuse et harmonieuse .













Les protagonistes principaux possède une personnalité bien travaillé et subtilement caractérisés , ils sont fascinant et captivant on en viendrais presque à oublier qu'ils n'existent pas .Jubei Kibagami le samouraï vagabond est le héros principal de cette trame et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il a vraiment pas de bol , au mauvais endroit au mauvais moment . J'adore ce personnage , il est fort , pas du tout incrédule et juste . La dualité qu'il entretien avec le bad guys est excellente car il y a un véritable back ground entre les deux ce qui rend les choses personnel et intense .La relation qu'il entretient avec sa coéquipière est captivante .Les dialogues centré autour de lui sont délectable et bon nombre de répliques  sont culte .Armée de son katana il doit faire fasse à une situation dont il ne voulait rien entendre mais dois ce battre contre son grès et livrer bon nombre de duel acharné et frénétique . 






Il est intéressant de s'avoir que ce héros a réellement existé . Yoshiaki Kawajiri s’est inspiré du samourai Jubei Mitsuyoshi Yagyu ayant vécu de 1606 à 1645 et réputé comme étant le fleuron des sabreur , le plus fort de tous les temps maîtrisant avec quintessence son art (rien que sa) .Kagero est une femme ninja koga appartenant au clan Mushizuki et enquêtant pour eux . S'est une belle femme au tempérament fort qui traîne en elle une terrible malédiction . Je la trouve touchante et authentique , elle apporte une vraie touche dramatique . Puis vient le vieux moine voyageur Dakuan qui est un espion du gouvernement Tokugawa et qui est responsable du destin funeste de Jubei . Il est fourbe et démunis de la moindre émotion et agis tout le temps par intérêt et non par sentiment , un véritable conspirateur . Ensemble les 3 énergumènes forme un trio improbable qui fais mouche et livre de grand moment de bravoure et de bouleversement .






Les ennemies de Ninja Scroll sont ici représenté par une équipe de mercenaire ninja appelé ""Démons de Kimon ""composé de Tessaï le colosse , Benisato la maîtresse des serpents , Mushizo le maître des guêpes , Ututsu Mujuru le samouraï aveugle (le plus classe de tous), Shijima le ninja de l'ombre , Zakuro l'experte en explosifs , Yûrinmaru le bras droit du grand méchant , et puis viens enfin mon préféré Himuro Genma le chef des démons de Kimon . Chacun d'eux sont superbement illustrés et bien que tous ne puissent être méga développer , certain quand eux bénéficie d'un superbe traitement bien profond . On est très loin du gros cliché :" On est les grands méchants et on va contrôler le monde " , la on à faire à des ninja répondant aux ordres de leurs chef et ayant pour certain un développement psychologique bien assumé , certain sont gay , d'autre bee-sexuel , la jalousie est aussi maître de convoitise , en bref ils valent le détour . Himuro Genma est par contre l'un des méchants les plus charismatique que j'ai pu voir avec son armure en métal posé sur son bras gauche .J'aime le fait qu'il agis par pur ordre politique et non par fantasme de puissance .






 







CONCLUSION :




Ninja Scroll est incontestablement un monument de la japanimation qui n'a rien perdu de sa splendeur malgré sa sortie en 1993 . Un grand classique du genre que je conseil à tous même au non initié des animation manga qui y trouverons certainement leur plaisir tant les oeuvre du grand Kawajiri sont unique . On croirait voir un véritable film en action tant la structure et le développement sont bien fournis .Viscéral, intimidant , sanguinaire et bouleversant la maîtrise est la , et le pied total est au bout une fois le film visionné . 
5/5 Chef d'oeuvre !!!!


















_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mer 14 Juin - 11:33 (2017)    Sujet du message: Ninja Scroll Répondre en citant

Belle critique preda.
Au moins, grace a elle, je connais ce film maintenant.


Par contre, c'est pas du tout mon délire mais je respecte ce genre.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Mer 14 Juin - 13:09 (2017)    Sujet du message: Ninja Scroll Répondre en citant

Je suis un énorme fan de cet oeuvre  , l'une de mes préférés c'est un truc de dingue . Tu regarde un film c'est pareil f(voir mieux pour certain ) tant les thématiques abordé sont consistante . Ah la la la que de bon souvenir que cette collection de malade et que ce film qui ma fais pleuré . Le premier film animé qui ma fais versé la larme . ^^ 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mer 14 Juin - 15:23 (2017)    Sujet du message: Ninja Scroll Répondre en citant

Content de voir un tel enthousiasme ^^
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Mer 14 Juin - 16:38 (2017)    Sujet du message: Ninja Scroll Répondre en citant

En même temps la je suis en plein dans mon élément ^^
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:18 (2018)    Sujet du message: Ninja Scroll

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com