DCEU UNIVERS Index du Forum
DCEU UNIVERS
Bienvenue dans notre communauté de DCEU. Venez suivre l'actualité et nous faire partager votre passion de cet univers !
 
DCEU UNIVERS Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: DUNKERQUE ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mer 19 Juil - 15:27 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Dunkerque de Christopher Nolan 
 







Dunkerque était ma plus grosse attente de l’année. Depuis trois ans, j’ai suivie ce projet, débutée en 2014, quasiment dans l’indifférence totale. J’ai scruté pendant deux ans, la moindre info, la moindre image de tournage, tellement ce film me fascinait.
On est le 19 juillet 2017 et j’ai enfin vu ce projet que j’attendais temps. La première chose que je peux dire, c’est que Dunkerque à dépassé toutes mes attentes.


A l’instar d’Interstellar trois ans plus tôt, je viens de revivre l’une de mes plus grandes expériences cinématographiques de ma vie. En effet, j’ai eu la chance de voir le film dans son format préférentiel (IMAX/70mm) et je suis pas encore revenue de la plage, je suis encore dans le cockpit avec Tom Hardy.


Sincèrement ce film est pour ma part une très grande oeuvre de cinéma. Avec Dunkerque, Nolan nous rappelle avec brio la puissance viscéral du 7ème art. Des films comme cela qui sont presque une expérience, ce compte sur les doigts de la main chaque année.
Oui Dunkerque est pour moi, le film évènement de l’année (en attendant Justice League), avec le temps et les visionnages, le film s’imposera peut etre comme le chef d’oeuvre ultime de son cinéaste ce dont je ne suis pas encore certain.


La seul chose dont je suis certain est que Christopher Nolan vient sans doute de passer dans une nouvelle dimension avec ce film, en s’imposant comme l’un des cinéastes majeurs de notre époque.


En bref, Dunkerque est une gigantesque film d’auteur dont sa radicalité et son ambition remet en questions tout les fondamentaux que l’on c’était fait sur le film de « guerre ».
Un film a voir absolument en salle !








L’écriture :


Nolan nous propose avec Dunkerque une écriture expérimental qui en déroutera plus d’un. En effet, les connaisseurs du cinéaste se sentiront comme a la maison mais pour les débutants, Dunkerque sera probablement une expérience narrative qui les troublera.


Avec Dunkerque, Nolan nous raconte tout « simplement », les faits de la bataille de Dunkerque aussi appelée Opérantion Dynamo. La bataille est en gros le fil conducteur du film mais là où Nolan rend son film fascinant c’est dans la destruction minimaliste de cette « story-line ».
A l’aide d’un montage jouant avec la temporalité, Nolan s’amuse a reconstituer son puzzle.


Au départ, cela pourra sembler étrange mais toutes les pièces finissent par s’imbriquer pour nous offrir une conclusion magistral.


En ce sens, Nolan poursuit sa fascination pour le thème du « temps », oui Nolan est un cinéaste du temps qui dans tout ses films s’amusent a composer et décomposer le temps. Nolan avait dit dans une interview un jour « Le cinéma c’est du temps ».
Avec Dunkerque, Nolan filme une course contre la montre de 1H40.


En soit, Dunkerque est vraiment pas un film de « personnages », Nolan livre tout simplement une expérience immersive et sensorielle. Pas étonnant qu’il est vendu son film aux studios en le comparant a Mad Max Fury Road.
Au lieu de s’attarder sur les personnages, Nolan concentre son histoire a travers trois point de vues, la terre, la mer et l’air.
A travers ses points de vues, on suit une galerie de personnages, tous complètement dépassés par la tragédie des évènements. Le point de vue le plus criant de vérité est celui de la terre où les soldats sont filmés comme des fourmis attendant la botte allemande pour les écraser.
Certains personnages sont la physiquement mais leur esprit est ailleurs comme s’ils étaient des fantômes sans âme et résigner a mourir.


Ces personnages sont presque comme des marionnettes où Nolan s’amuse a tirer la ficelle de la perdition ou encore la ficelle du désespoir.
Dans ce partit pris narratif, le film m’a beaucoup fait penser a La Ligne Rouge de Terrence Malick dans le sens où il n’y a pas de personnage principale mais juste une galerie de soldats traités avec l’égalité la plus sincère. Aucun homme n’est plus fort qu’un autre nous sommes tous égaux.


Pour finir, je trouve que l’idée de faire un film quasiment muet est remarquable dans le sens où cela renforce la puissance des images. Dunkerque est un film raconter par l’image et le son qui étaient la base du cinéma avant 1927 (passage au parlant).







La mise en scène :


Immersive, apocalyptique, viscéral ou encore intime sont les premiers mots pour décrire la mise en scène de Nolan.
Je crois que Dunkerque est d’un point de vue visuel, ce que Nolan a réussie de mieux dans sa carrière.


Rarement sa mise en scène aura parut aussi organique. Tout est réel dans ce film que ce soit les avions, les bateaux, les explosions qui sont au passage très réaliste au niveau du bruitage.


Je parlais d’immersion et cela se ressent énormément avec la caméra épaule qui suit de très prêt les soldats, la caméra est presque une personnification du spectateur pour nous mettre a la place de ces soldats.
Il me semble que meme Le Soldat Ryan n’allait pas aussi au contact des acteurs que la caméra de Nolan. C’est juste brillant.


Toujours au niveau de l’immersion, Nolan utilise avec brio la topographie des évènements. Par exemple avec la mer, il joue avec l’horizon, avec la terre, il joue avec la longueur de la plage et avec l’air, il joue sur un sentiment de légèreté.


Le point de vue de l’air qui offre tout simplement les séquences d’aviations les plus dingues que j’ai vu de ma vie. Les séquences aériennes sont justes épiques. On est presque dans de la Réalité Virtuel mais sans casque, tellement les idées de plans sont folles. On a l’impression d’etre avec Tom Hardy dans le cockpit et c’est un sentiment juste fou.
Nolan filme presque ses chasseurs anglais comme des oiseaux.


Avec l’IMAX en plus, le sentiment de vole est incroyable.


D’autre part, je trouve que la totalité des scènes d’actions sont renforcer par l’absence d’un visage ennemi. En effet, aucun allemand n’est montré dans ce film ce que j’ai trouver intéressant car cela renforce le sentiment d’inconnu et d’incompréhension des soldats anglais.


Enfin mention spéciale a la photographie du film, menée de main de maitre par Hoyte Von Hatayama qui se marie juste a merveille avec la puissance de la réalisation. En effet, en jouant avec les changements météorologiques, le film s’offre des changements de couleurs vraiment magnifique. Je pense notamment a un plan tournée au crépuscule sur l’avion de Tom Hardy qui plane. Un plan que je vais garder longtemps dans mon esprit.







La musique :


Composée par l’immense Hans Zimmer qui pour ma part n’a jamais été aussi bon qu’avec Christopher Nolan vient de livrer l’une de ses plus belles et intéressantes compositions musicales.
Avec le montage, la musique est sans doute l’élément le plus expérimental du film.
La musique de Zimmer est omniprésente dans le film et fait un énorme travail d’ambiance avec le fameux « tic-tac » qui a bercé toutes les bande annonces promos.


C’est d’autant plus remarquable dans le sens où Zimmer n’a pas fait beaucoup de thèmes. En gros, il y a un thème principale qui possède des alternatives tout le long. Mais globalement il y a de tout dans cette musique, de l’épique, de la tension et de l’émotion.
Mention spéciale a la musique finale qui vient nous apaiser tout en douceur et symphonie alors que pendant 1H30, on est en stress total.










Le casting :


Fionn Whitehead dans le role d’un jeune soldat anglais est vraiment bon. Dunkerque est son premier film de cinéma et il s’en sort très bien. Il y a une forme d’innocence qui se dégage de son visage.


Tom Hardy dans le role de Farrier, un pilote de chasse anglais est juste monstrueux. Il signe ici sa troisième collaboration avec Nolan et les deux se sont vraiment bien trouvés. Hardy est badass et une fois de plus fait tout passer par le regard (masque).


Cillian Murphy qui lui signe sa cinquième collaboration avec Nolan est très bon.


Mark Rylance oscarisé l’année dernière pour Le Pont des Espions est excellent. A la fois touchant et humain, Rylance domine le film avec Hardy.


Keneth Branagh connu surtout comme réalisateur mais aussi comme acteur (Harry Potter) est vraiment bon dans le role du commandant anglais. Il a vraiment le physique « british » et m’a beaucoup fait penser au capitaine du Titanic dans le film de James Cameron.


Harry Styles connu pour avoir été le leader du groupe « One Direction » fait ses premiers pas d’acteur avec Dunkerque. Au final, il est tout a fait bon dans le film. Il a d’ailleurs un role assez important. Des débuts intéressants.







Conclusion :


Seul le temps le dira mais Dunkerque a tout pour devenir un chef d’oeuvre. Nolan vient probablement de livré l’un des plus grands moment de cinéma.
Le film est juste a « ressentir » en salle devant un grand écran pour capter au mieux la puissance évocatrice des images et du son.
Bref pour le moment, le film de l’année et avec de grandes chance l'oeuvre ultime de son auteur.
Je ne peux ainsi que mettre la note suprême de 10/10.









10/10 
 

 
 
 
 

_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Aralorn
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2016
Messages: 621

MessagePosté le: Mer 19 Juil - 17:16 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Il n'est plus nécessaire de présenter Christopher Nolan aujourd'hui, nom qui suffit à faire déplacer les foules en salle. Chaque nouvelle œuvre du cinéaste est, à chaque fois, attendu comme une sorte de messie auquel il est difficile d'en ressortir indemne.
Cette fois-ci, le cinéaste nous livre Dunkirk en se concentrant sur l'opération « Dynamo » de 1940 où les troupes britanniques se retirent du territoire français, soit plus de 400 000 hommes, tandis que les troupes française mènent la résistance. Épisode majeur de la Seconde Guerre mondiale, dont les Anglais ont grandi avec dans leurs livres d'histoires, Christopher Nolan s'approprie les codes du film de guerre pour les transformer à son cinéma et livre un film sous tension, où le spectateur n'a pas le temps de souffler une seule seconde.
Une fois de plus, la structure du film n'est pas linéaire et Dunkirk joue sur trois unités de temps : une semaine, un jour, une heure. Trois unités qui finissent par se rencontrer. Trois unités où se concentre l'action : la terre, la mer, le ciel. Or, jouer sur ces trois unités permet à Nolan d'immerger son spectateur au cœur du film et de lui faire ressentir l'instinct de survie dont sont habités les différents protagonistes. Car la force de ce film est sans conteste la volonté de survivre alors que l'ennemi, invisible ou dominant, est partout. Il n'y a rien de pire que de savoir que l'ennemi est là mais qu'il est impossible, voir quasi-impossible, de lui échapper. De plus, la caméra opte parfois pour des plans subjectifs, donnant donc encore plus la sensation au spectateur de se trouver au cœur de cette opération « Dynamo ».
Mais Dunkirk ne serait rien sans son personnage principal, la musique. Composé par Hans Zimmer, qui signe ici peut-être l'une de ses meilleurs compositions, elle traduit parfaitement les émotions que peuvent traversés les protagonistes du film que se soit la peur, l'attente, le stress, le malaise, le traumat... Et donne en même temps au spectateur une sensation d'étouffement où cet incessant tic-tac est présent pendant presque 1h47 de film.
Christopher Nolan donne, grâce à Dunkirk, un nouveau souffle au film de guerre et rend hommage aux témoins de cet épisode militaire.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Ven 21 Juil - 12:02 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Meme avis que toi Aralorn, ce fut une sacré expérience ! Juste bravo Nolan !
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Aralorn
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2016
Messages: 621

MessagePosté le: Ven 21 Juil - 13:14 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

En effet, l'expérience est vraiment extraordinaire ! Et dire qu'il y a quasi pas d'effet spéciaux, qu'ils ont vraiment fait péter ces bateaux quoi ! En tout cas, il ne m'a jamais déçu et je pense que ça n'arrivera jamais car à chaque nouveau film, c'est encore plus grandiose ^^
En tout cas, niveau box-office, le film a déjà rapporté 2,2000 dollars avec une sortie juste dans 7 pays en Europe dont 1,100 juste en France ! Je trouve cela vraiment assez ouf pour un film de ce genre tout de même.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Ven 21 Juil - 13:19 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Ouais ce film est viscéral et grandiose. A chaque Nolan je retrouve la puissance primaire du 7ème art.
Juste merci pour ce moment de cinéma.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Until_Dawn
FONDATEUR
FONDATEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2016
Messages: 7 017

MessagePosté le: Dim 23 Juil - 02:38 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

 Je ne vais pas lire une seule phrase avant de voir le film. Par contre Aza, tu crées toi même un 2ème topic pour le même film et dans la même section. pour que ça se produise pas Mr. Green Je supprime l'ancien.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Dim 23 Juil - 08:38 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Oups je pensais qu'on avait supprimer l'ancien, il y a bien longtemps déja  Embarassed
Oui faut le supprimer ^^
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 369

MessagePosté le: Dim 23 Juil - 20:19 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Dunkerque 
de Christopher Nolan 





Ma note : 4/5
Très Bien !!! 








""-Nous irons jusqu'au bout , jamais nous nous rendrons .""













SYNOPSIS :




Le récit de la fameuse évacuation des troupes alliées de Dunkerque en mai 1940.













CRITIQUE : 




Le génie Christopher Nolan est de retour et vient une fois de plus nous surprendre avec une de ses oeuvre dans ce cas précis avec ""Dunkerque"" qui s'illustre comme étant son travail le plus innovant . Loin de ce que nous sert habituellement le cinéaste avec des genres tel que la science fiction et autre sujet fantastique , cette fois-ci Nolan laisse place à un fais divers vrai datant de la deuxième guerre mondiale . Finis les super héros , les mondes parallèles et autre magie , et bienvenue à la vision autobiographique d'un réalisateur passionné sur la fameuse évacuation des troupes alliées de Dunkerque . Alors je serais honnête j'ai bien aimé le film mais je suis très en colère contre Nolan , j'expliquerais cela plus bas .






L'histoire est dans son ensemble très simpliste et rudimentaire , mais c'est dans sa construction et son déroulé quelle se révèle ingénieuse . Ainsi comme les pièces d'un puzzle on regroupe plusieurs séquences aux travers de diverse point de vue différent au cours de trois histoires bien distinct qui pourtant ne font qu'un une fois réunis . C'est ainsi qu'on se retrouve avec Tom Hardy dans les airs au cours d'une bataille dans le ciel captivante et totalement entraînante , son arc est de loin celui qui ma le plus frappé et fasciné . L'acteur est pourtant très sobre et ne ce permet pas de grand moment de discours mais cet aux travers de ces yeux qu'il livre l'une de ses meilleures performance . 






Vient ensuite le récit du capitaine d'un navire lambda incarné par Mark Rylance qui veut coûte que coûte sauver le plus de soldat possible avec son petit bateau .Une vision plus posé mais bigrement inspiré et émotif car il permet un oeil civil et donc plus éloigné sur les événements .Et le chapitre qui ma le moins convaincu et qui est pourtant le plus présent dans le long métrage est celui des soldats sur le sol qui essaye justement de quitter cet enfer . J'ai trouvé l'acteur Fionn Withehead pas très crédible et inexpressif et ce n'est pas les soldats antipathique à souhait qui l'accompagne qui m'ont rassuré . De plus je reproche à cette partie d'être un peu trop fouillie par moment et très long sur certaines séquence .













Pour ce qui est de la mise en scène , pas de doute c'est bien du Nolan ! L'image est magnifique les cadrages impactant et les décors somptueux . Le filtre grisonnant rend le tout très inhospitalier et nous plonge dans une ambiance glaçante .Les grandes scènes narratives et explicative qui sont d'habitude la marque de fabrique du cinéaste laisse court à de longue séquence silencieuse ou le message se véhicule à travers l'image et le son et non la narration . Cette direction imagé est sans aucun doute un partis pris risqué mais qui se révèle efficace et percutant et nous force à nous maintenir silencieux jusqu'à la fin .C'est sans aucun doute dans cette construction contemplative que Nolan fais preuve d'innovation même si par moment cela semble un peu lent .






Une chose ma clairement surpris , c'est que pas une fois on ne vois vraiment un Allemand nazi . La guerre est pourtant la et les cadavres s'accumulent mais c'est toujours invisible que la menace arrive et fais feu . Que ce soit sur le sol , dans les airs , ou dans l'eau le tir Allemand est toujours présent et pourtant pas une seule fois on ne les vois ou du moins on les aperçois de très loin . Je trouve l'idée surprenante et intelligente car sa instaure un climat hostile encore plus catastrophique qui nous angoisse car le danger est imperceptible ce qui ajoute toujours plus d'inquiétude .






L'atmosphère , voilà ce qui ma foutu une sacrée claque ! Ce fut très stressant à certain intervalle et éprouvant , je pense en particulier au superbe  final . Et on dois cela à l'influence amené par cet aura malsaine qui découle d'un entourage disgracieux et rude avec un environnement proche de la folie . Ajouté à cela l'excellent travail (j'ai envie de dire comme d'habitude) du compositeur et créateur de la BO Hans Zimmer qui livre de superbe partition lourde de conséquence et vous vous retrouvés avec une oeuvre cru , redoutable qui n'hésite pas à vous procurés le coup de frisson . La musique de Zimmer est très présente et se retrouve très importante , j'irai même jusqu'à dire majeure car elle est celle qui nous guide durant les phases d'observation . 
 




  







A présent les points qui m'ont déplu ( malheureusement il y en a ) ,déjà la durée de 1h47 min générique de fin compris .Je trouve cette durée déconvenue au vue du second reproche que je vient à faire qui est un manque cruel de développement avec ses personnages principaux . J'aurais du coup préféré que le film s'attarde au moins 15 minutes de plus pour ce centré un minimum sur le développement de ces protagonistes .Certains sont très bien et se suffisent à eux même mais d'autre sont dénué de sentiment ou du moindre humanisme comme par exemple Tommy pour qui je n'ai eu absolument aucun attachement alors que c'est lui que l'ont vient le plus à découvrir . 






Perso qu'il meurt ou non avec son unité je m'en moque , à chaque apparition de son récit à lui il me tardé que sa finisse vite pour passer aux autres héros qui sont plus intéressant .Quand à l'autre point néfaste qui franchement à failli me faire mettre moins de la moyenne à ce film tant cela ma énervé au plus haut point (!!!!) est la partis bien masqué du rôle qu'à joué la France dans cette histoire vrai . Car cette partie historique est un grand moment de l'esprit de sacrifice qu'à fais preuve l'armée Française . Je relate les """vrais""" fait .Le 25 mai 1940 a eu lieu l’une des plus grandes bataille de France (pourtant assez anonyme jusqu'à maintenant) de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale. 






Peu raconté dans les cours d'histoire alors que cette bataille fut un des éléments capitaux durant la guerre à mettre au même rang que les affrontements des Ardennes, de Stalingrad , d’El Alamein ou même de Koursk . La grandeur de ce combat fut tel qu'il pris le nom de ""miracle de Dunkerque"", en partie du au sacrifice des soldats français qui sauvèrent l’Angleterre d’une défaite inéluctable ce jour la , et de Hittler qui fit preuve d'une décision étonnante . Pour faire rapide ,il se joua à Dunkerque le sort de l’Armée anglaise , et c'est en grosse partie grâce au sacrifice de l’armée française qui ont combattus mémorablement les Allemands jusqu'à la mort que les britaniques ont pu fuir . Un combat dur et ferme qui dura neuf jours 
, le temps que les Anglais évacuent plus de 300 000 de leurs troupes . 













Plus de 15 000 soldats Français sont morts contre 20 000 pour les Allemands , une confrontation violente et rigide qui ne fut heureusement pas infructueuse ni inefficace ou superflu. L'exploit courageux et plein de vaillance des marins de différentes nationalités qui vinrent sauver les soldats fut possible grâce au dévouement de nos troupes qui furent sacrifiées pour que d’autres puissent échapper à l'encerclement nazi. Une grande résistance française commandés par le général Fagalde, qui ont défendu centimètre par centimètre le périmètre de la zone d'évacuation dans un combat condamné d'avance .Et bien que le périmètre défensif fut de plus en plus réduit, ils se sont battu jusqu'au bout pour protéger les derniers départs de navires. Nous mêmes et les Anglais sommes débiteurs de la bravoure des combattants de Dunkerque . Georg Karl Friedrich Wilhelm von Küchler commandant de la 18 ème armée de la Wehrmacht du Troisième Reich, a écrit dans son journal de campagne pendant le siège de Dunkerque : 






""Malgré notre supériorité numérique et matérielle écrasante, les Français contre-attaquent à de nombreux endroits. Je n’arrive pas à comprendre comment ces soldats, combattant souvent à un contre vingt, trouvent encore la force de repousser chaque attaque. C’est stupéfiant. Je retrouve dans ces soldats français la même flamme que chez ceux de Verdun en 1916.""


Voilà la vérité ! Et j'en ai marre de voir à chaque fois les Français décridibilisé ou relégué au second plan par les anglais ou les américains à travers plusieurs oeuvre ! Cette partie de l'histoire à était un véritable pant du sacrifice Français et de sa bravoure et sa me saoule de voir que tout ceci à été résumé dans ce film en seulement quelques phrases .Oui une partie de la France à fais la pire chose qui soit , la collaboration avec les nazi , mais je tient à rappeler que cette face obscur de notre histoire ne peut pas que nous résumer et que d'autre eux sont morts pour la liberté . 






Car ce n'est pas la France entière qui à collaboré , d'autre ont combattu tout le long et n'ont jamais abandonné le combat , l'armée Française à eu de grand soldats qui ont joués des rôles majeurs comme ceux-ci , merci de ne pas les oubliés ! Nolan aurait du rajouté une quatrième histoire dans son récit avec pour personnage principal un soldat Français et son combat avec tout les autres soldats qui se sont offert à la mort pour qu'ils puissent rentrés chez eux . IL me semble que sa aurait été plus judicieux et respectueux des hommes morts au combat qui ont su faire part d'un grand aplomb devant l'adversité .Et puis sa aurait ajouté grandement plus de véracité au lieu de s'en tenir à ""tient il y a un français et il fuis "". Mais bon j'ai finalement repris le dessus sur ma colère et j'ai décidé de juger le film à lui même et pas à sa véracité , du coup je dirais qu'il s'en sort plutôt bien . 













CONCLUSION : 




Dunkerque n'est pas le meilleur film du genre mais il reste de bonne facture pour la vision très personnel du réalisateur Christopher Nolan . Il y aurais eu de quoi faire bien mieux mais l'essentiel est là (sauf ce foutu aspect véridique) . 
4/5 Très bien . 


 







_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.


Dernière édition par Jérémy le Dim 23 Juil - 20:32 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Ramlus
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 1 569

MessagePosté le: Dim 23 Juil - 20:24 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Dunkerque  
   
Alors, là on attaque un film très attendu par les fans de Nolan. Après la trilogie The Dark Knight et Interstellar, le réalisateur s’est attaqué à une période très peu connu de la seconde guerre mondial, le sauvetage des soldats anglais en 1940. Que dire sur le film ? Est-il bon ? Vaut-il le titre de chef d’œuvre ?


Scénario :
Celui est très simple, mais divisé en trois parties :
-Celle des pilotes qui dure une heure
-Celle des anglais qui se dirigent vers Dunkerque pour aider les soldats à s’échapper qui dure une journée
-Celle des soldats anglais qui attendent sur la plage pour s’enfuit, qui dure une semaine.
Voilà comment est découpé le film, et faut avoir ça en tête dès le début sinon on s’y perd facilement.
Un truc grossier dans le scénario, c’est la place des français qui est ridiculement mis en scène. On est juste de la chair à canon où on se fout, où de gros connards qui ne pensent qu’à fuir le champ de bataille. En d'autre terme, on a beau être les allier de l'Angleterre, on est des minables !


Personnage :
Alors là c’est très compliqué, vu qu’il n’y a que des figurants dans ce film. Pas de personnages principaux ou secondaires, simplement des figurants, on ne retient pas un prénom, à part George, le gamin sur la bateau de plaisance, et j’ai le souvenir d’un Jimmy, mais je n’ai pas de visage à associer avec ce prénom.
Le problème que j’ai avec le film vient de là, je ne m’attache pas aux personnages, je ne sais rien d’eux, je ne m’identifie pas à eux. Je ne connais pratiquement pas leur voix. Je n'ai pas peur pour eux.



Réalisation :
Qui dit Nolan, dit mimique de réalisation, on retrouve toujours le même style de plan, comme la caméra sur le coté de l’avion lors d’une scène de combat, on retrouve ce genre de cadrage dans Interstellar.
Sinon je n’ai pas grand-chose à dire, on ressent bien la tension des soldats, la menace des avions allemands.
 
Musique :
Là pareil, je n’ai pas grand-chose à dire, la musique nous prend aux tripes. Le passage où on a l’impression qu’il y a un décompte me faisait froid dans le dos.
 


En résumé, même si le film est bon, je ne l’ai pas apprécié à sa juste mesure à cause du problème de développement  des personnages.
13/20  

_____________________
I'M DIANA OF THEMYSCIRA, DAUGHTER OF HIPPOLYTA, IN THE NAME OF ALL THAT IS GOOD YOUR WRATH UPON THIS WORLD IS OVER
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 369

MessagePosté le: Dim 23 Juil - 20:33 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Ah on a eu le même problème Ramlus avec le développement des personnages ^^ 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Dim 23 Juil - 20:59 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Dommage que le film vous est pas marquer comme moi.
Merci pour vos retours, ça reste intérésant a lire.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Ramlus
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 1 569

MessagePosté le: Dim 23 Juil - 21:11 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Predawolf a écrit:

Ah on a eu le même problème Ramlus avec le développement des personnages ^^ 

Ainsi que la chair à canon de Français ^^
_____________________
I'M DIANA OF THEMYSCIRA, DAUGHTER OF HIPPOLYTA, IN THE NAME OF ALL THAT IS GOOD YOUR WRATH UPON THIS WORLD IS OVER
Revenir en haut
Ramlus
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 1 569

MessagePosté le: Dim 23 Juil - 21:13 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

azariazz a écrit:

Dommage que le film vous est pas marquer comme moi.
Merci pour vos retours, ça reste intérésant a lire.
On reprend le même schéma qu'avec Live by Night ^^
_____________________
I'M DIANA OF THEMYSCIRA, DAUGHTER OF HIPPOLYTA, IN THE NAME OF ALL THAT IS GOOD YOUR WRATH UPON THIS WORLD IS OVER
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Dim 23 Juil - 21:15 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Ramlus a écrit:
azariazz a écrit:
Dommage que le film vous est pas marquer comme moi.
Merci pour vos retours, ça reste intérésant a lire.


On reprend le même schéma qu'avec Live by Night ^^


Ouais.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 369

MessagePosté le: Dim 23 Juil - 21:23 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Après dans l'ensemble j'ai aimé le film c'est juste que j'y trouve quelques défaut mais je regrette pas d'avoir payer 
ma place , par contre j'ai encore en travers de la gorge le rôle des français dans ce film ,surtout quand on sais que c'est
justement grâce à eux que ce miracle à pu se produire .
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Dim 23 Juil - 21:28 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

C'est un partis pris qui ne m'a pas déranger perso.
Oui j'ai bien compris que tu avais bien aimé preda ^^
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Ramlus
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 1 569

MessagePosté le: Lun 24 Juil - 19:03 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

http://www.slate.fr/story/148845/nolan-dunkerque-francais-lecon-histoire
_____________________
I'M DIANA OF THEMYSCIRA, DAUGHTER OF HIPPOLYTA, IN THE NAME OF ALL THAT IS GOOD YOUR WRATH UPON THIS WORLD IS OVER
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 369

MessagePosté le: Lun 24 Juil - 21:59 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Ramlus a écrit:
http://www.slate.fr/story/148845/nolan-dunkerque-francais-lecon-histoire




Ah merci pour ce lien je suis véritablement content de voir que je suis pas le seul à connaître la véritable histoire de Dunkerque 
et du rôle majeur qu'on joué les Français . Et les raison du pourquoi de Nolan ne me convaint absolument pas . En Amérique les 
français sont considéré comme des lâches et en Angleterre c'est pas mieux , arrêtons avec les excuses bidon et voyons vraiment 
les choses comme tel , on a pas mis les français en avant dans ce film car se sont tout simplement des français , sa va pas plus 
loin que sa pour ma part . J'aime ce film mais ce point me dérange énormément rien que pour le manque de respect au mort 
de nos soldat , car ce film sera vu dans plein de pays différent et les gens vont idéalisé l'Angleterre et la France sera oublier . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
Ramlus
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 1 569

MessagePosté le: Mar 25 Juil - 09:05 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Je ne connaissais pas l'histoire avant d'avoir entendu parler des erreurs historique côté français, du coup j'ai voulu en savoir plus sur le sujet.
Il y a un documentaire de 50 minutes qu'il faudra que je regarde.
Mais je suis d'accord avec toi, on est des bouffons dans le film...
_____________________
I'M DIANA OF THEMYSCIRA, DAUGHTER OF HIPPOLYTA, IN THE NAME OF ALL THAT IS GOOD YOUR WRATH UPON THIS WORLD IS OVER
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 369

MessagePosté le: Mar 25 Juil - 10:25 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Ramlus a écrit:
Je ne connaissais pas l'histoire avant d'avoir entendu parler des erreurs historique côté français, du coup j'ai voulu en savoir plus sur le sujet.
Il y a un documentaire de 50 minutes qu'il faudra que je regarde.
Mais je suis d'accord avec toi, on est des bouffons dans le film...





C'est sa on est des bouffons alors qu'à la base ce sont les français qui ont joué le rôle majeur et c'est eux qui se sont sacrifiés pour que les anglais et autre puissent fuir . En tant que grand fan de cette époque j'était déjà au courant de cette histoire vrai et il y a une chose que tu dis et qui justement fais le pourquoi sa me dérange à mort cette proposition de Nolan , car comme tu le dit tu ne connaissais pas cette histoire ; jusque là rien de grave et avec ce film tu a finalement découvert cette histoire et tu as eu le très bon réflexe de te renseigné sur la vérité des fais et donc tu t'ai aperçu de la tromperie qu'il y a eu envers les français . Maintenant imaginons tout les autres qui connaisse cette histoire grâce à ce film mais qui eux ne se renseigneront pas sur la véracité des fais et prendrons pour argent comptant tout ce qui est dit et montré dans Dunkerque , et bien c'est comme sa qu'on change des fais historique et je trouve sa pas bien pour la mémoire de nos combattants mort au combat .


Je l'ai vu ce fameux documentaire et il est bon , après si tu veux juste un petit point véridique sur les fais rapide tu les as dans ma critique , mais si tu en veux plus tu trouveras alors ton bonheur sur le net , mais attention au source ^^ 




Mais en passant cet aspect là , le film est bien pour moi . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mar 25 Juil - 11:00 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Je respecte que ça vous genent.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mar 25 Juil - 11:12 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Là où je vous rejoins pas, c'est qu'a aucun moment, Nolan nous a pris pour des cons.

Le film s'est toujours vanter d'etre un film "focalisé" sur l'angoisse et la détresse des anglais.


C'est pas parce que Nolan, ne parle pas des français ou très peu qu'il ne les respectent pas. Il voulait juste tenir son concept "immersif" jusqu'au bout.


Pour moi, si Nolan avait fait un arc "soldats français", cela aurait completement cassé le concept immersif du film.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 886

MessagePosté le: Mar 25 Juil - 22:05 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Dunkerque 


 
 

 
Ce qui m’a marqué tout d’abord c’est l’immersion, dès les premiers instants, on est parachuté en plein cœur du conflit. Le film nous plonge au plus près des soldats dans l’enfer de Dunkerque.


L’ensemble joue avant tout sur une forte tension. On ressent pendant tout le long une pression importante avec des scènes vraiment intenses. Les musiques encore une fois brillantes de Hans Zimmer viennent intensifier ce sentiment de stress avec ce tic-tac incessant. Il y a également un énorme travail au niveau des bruitages. Le bruit de l’arrivée des bombardiers allemands m’a particulièrement fait froid dans le dos.


J’ai beaucoup apprécié le traitement des personnages. Nolan nous montre de jeunes soldats épuisés physiquement et mentalement qui luttent pour leur vie. Il n’y a pas vraiment de personnages forts ce qui est normal puisque dans ces conditions, il n’y a pas de héros, uniquement des survivants. Que ce soit les jeunes acteurs méconnus ou ceux expérimentés (Tom Hardy, Cillian Murphy, Mark Rylance, Kenneth Branagh), ils sont tous très crédibles et leurs jeux sobres.


Le film prend le parti pris de ne pas développer les personnages puisqu’on ne sait rien sur les soldats. Ils ont du coup peu de profondeur mais ça ne m’a pas gêné. Ce qui est important pour moi c’est ce qu’ils vivent sur l’instant. On s’identifie à eux simplement avec ce qu’ils subissent sur cette plage. On frémit et on a peur à leurs côté.


Contrairement aux films de guerre classiques, le contexte historique est réduit au strict minimum. On a en effet peu d’informations ce qui donne un sentiment d’incompréhension et de doute tout comme ces soldats perdus.


Il a également été choisi de ne jamais montrer l’ennemi directement ce qui provoque un sentiment de stress permanent et d’impuissance. On suit ainsi sans cesse les personnages avec la peur au ventre et cette impression que le danger peut venir à tout moment et frapper n’importe quand. On a l’impression de ne jamais pouvoir quitter cette plage qui est un véritable cauchemar.


Pour renforcer encore plus l’aspect viscéral du film, Nolan a de plus changer de méthode en s’inspirant du cinéma muet et décider d’opter pour un minimum de dialogues. Le ressenti des personnages passe ainsi tout particulièrement par le regard et les gestes.


Le scénario est simple mais le montage ingénieux qui nous faire suivre trois intrigues à la fois ajoute une certaine complexité même si cela peut être un peu déroutant. Nolan adopte 3 points de vue : la jetée, la mer et les airs en jouant avec habilité sur les temporalités (thème fétiche du réalisateur). On a ainsi un récit non linéaire avec différents angles qui s’entremêlent et qui est toujours maintenu sous tension.


De plus, la reconstitution est de qualité et la photographie soignée. J’ai notamment trouvé certaines images sur la plage et dans les airs vraiment belles.


Dunkerque a été pour moi une expérience sacrément intense et immersive. J’ai frissonné à plusieurs moments, j’ai été scotché à mon siège pendant près de deux heures, j’étais presque soulagé que ça se termine pour pouvoir enfin respirer. C’est un film de sensation brute (un peu à l’image de Gravity ou Mad Max Fury Road), une expérience sensorielle qui prend aux tripes que j’ai vraiment apprécié.


Ça reste néanmoins, le film de Nolan que j’ai le moins aimé. Ceci est avant tout dû au fait que ce soit un film de survie basé particulièrement sur l’intensité. Dans ces autres films, je retrouve des moments intenses mais j’ai aussi une histoire plus grandiose et complexe, des dialogues travaillés et des personnages forts. Je tiens quand même à saluer ces prises de risques parce qu’il est sorti de sa zone de confort et a innové avec ce film. Il est allé au bout de son idée et a su se réinventer. C’est sans aucun doute pour moi son film le plus intense, le plus immersif et le plus expérimental.


Ma note : 4+/5 
 
Concernant le manque de visibilité des français, ça ne me gêne pas du tout. Nolan a choisi de se concentrer sur le point de vue britannique en se focalisant sur ce groupe d'hommes pris au piège sur la plage. Voir le combat des soldats français dans la ville n’a pas lieu d’être étant donné son parti pris. Ce n’est pas parce qu’ils ne les montrent pas plus, qu’ils ne les respectent pas, c’est simplement que ce n’est pas le sujet de son film. Si on veut connaitre tous les tenants et aboutissants de l’opération, c’est vers des documentaires qu’il faut se tourner, Dunkerque est un film avec une vision personnelle sur un fait historique. L’histoire n’est pas faussée mais on se concentre juste sur un aspect particulier pour en faire un film de tension.
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
Gynarro
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 1 508

MessagePosté le: Mar 25 Juil - 22:37 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Bon... bah merci Achilles, tu m'évites d'écrire une critique parce-que j'allais dire E.X.A.C.T.E.M.E.N.T ce que tu as dis.
Sur le film, sur le fait que c'est pas forcement dans mon top 3 Nolan et pourtant l'expérience est captivante et l'immersion est totale. Zimmer y est pour beaucoup.
On retrouve Nolan qui aime jouer avec la chronologie et après tout ce temps il trouve encore un moyen original de le faire, chapeau l'artiste.
Personnages pas développés, j'ai pensé pareil: c'est pas des gars exceptionnels, c'est des gars lambda en pleine galère. Il y a ce côté documentaire mise en abîme, c'est pas vraiment des personnages dans une narration, c'est des personnes dans une situation. A fond dans le réalisme avec des techniques ciné. "Pas de héros" comme tu dis.
Après, pour la même raison que toi, c'est une expérience et le Prestige reste pour moi, le Prestige de Nolan.
Bref, j'arrête là t'as déjà tout dis.
Très bon moment passé au ciné en tout cas, c'était fort.
_____________________
"No protectors here. No Lanterns. No Kryptonian. This world will fall. Like all the others."
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mar 25 Juil - 22:54 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Ayant déja parler en externe avec toi achilles, tu sais que je suis totalement d'accord avec ta critique qui fait echo a 95% avec la mienne.Nolan a vraiment pris un risque avec ce projet qui aurait pu etre casse gueule mais il a eu l'idée brillante de contourner les clichés du genre pour offrir une expérience cinématographique juste jamais vu !


J'aimerais souligné l'utilisation quasi omniprésente de l'IMAX qui apporte un coté grandiose que j'avais jamais vu dans un film de guerre. Nolan utilise tellement bien ce format, qu'il est pour moi impossible de compter le nombre de plans inoubliables qu'offre le film.


C'est drole que tu mentionnes Fury Road et Gravity dans ta critique car Nolan a vendu son film a la Warner en comparant sa vision avec ces deux films.


En tout cas, Dunkerque a tout pour etre un futur chef d'oeuvre du cinéma.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Until_Dawn
FONDATEUR
FONDATEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2016
Messages: 7 017

MessagePosté le: Ven 28 Juil - 13:54 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant



Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Ven 28 Juil - 16:21 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Magnifique ! 
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Until_Dawn
FONDATEUR
FONDATEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2016
Messages: 7 017

MessagePosté le: Ven 28 Juil - 20:16 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

 Ça me fait penser un peu à certains morceaux de The last of us, et que je ne veux pas que ça se termine ^^
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Ven 28 Juil - 20:37 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

C'est drole que tu dises cela car les premières notes de ce morceau dans le film m'ont fait penser a TLOU ^^
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Until_Dawn
FONDATEUR
FONDATEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2016
Messages: 7 017

MessagePosté le: Sam 29 Juil - 01:30 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

 Achiles aussi peut être ? ^^
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Sam 29 Juil - 08:18 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Until - C'est très rapide, c'est des petites notes a la guitare Wink
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 886

MessagePosté le: Sam 29 Juil - 19:54 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Gyna - content de t'avoir rendu service  Smile
Pareil que toi, j'ai préféré le prestige. 




Du fait de tout diriger vers cet aspect survival, je trouve du coup le film plus minimaliste que ce que Nolan a l'habitude de proposer. D'un coté, je trouve ça bien puisque c'est très réussi à mon sens, l’expérience est vraiment viscérale et il a su sortir de sa zone de confort. Certains aspects comme le coté presque muet vont même à l'encontre de son cinéma qui est en général très narratif et explicatif. Mais d'un autre coté, c'est aussi ce qui fait que j'ai moins aimé que ces autres films, je trouve Dunkerque moins grandiose.




Aza - Je suis bien d'accord, il a fait des partis pris risqués dans ce film. 
De par son aspect expérience sensorielle et intense, le film m'a vite fait penser à gravity et mad max fury road. J'ai eu la confirmation en lisant l'interview de studio ^^


Until - pas vraiment, il va falloir que je me refasse the last of us ^^
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Sam 29 Juil - 21:13 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Achilles- Je le trouve meme plus intense qu'un Fury Road grace a la puissance des images et du format court (1H40).
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 886

MessagePosté le: Mar 1 Aoû - 21:50 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Au niveau de l'intensité c'est bien possible, il faudrait que je les revois tous les deux. Par contre globalement c'est clair que j'ai une préférence pour mad max fury road, notamment grâce au duo max-furiosa.
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mer 2 Aoû - 08:39 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Achilles- Moi franchement je sais pas ^^
Faudrait que je le revois pour etre sur. En tout cas, si je compares les deux séances de ciné, j'ai plus frissoner devant Dunkirk que Mad Max.


Fury Road a d'ailleurs une narration plus "classique" que Dunkirk ce qui fait peut etre que j'aime plus Dunkerque.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Gynarro
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 1 508

MessagePosté le: Mer 2 Aoû - 15:15 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

J'avoue avoir du mal à voir de la ressemblance entre Fury Road (que j'ai beaucoup aimé aussi, personnages et scènes d'actions calibrées) et Dunkirk...
Avec Gravity oui dans le genre expérience plus ou moins "cloisonnée" et directe qui ne raconte qu'une chose.
_____________________
"No protectors here. No Lanterns. No Kryptonian. This world will fall. Like all the others."
Revenir en haut
Until_Dawn
FONDATEUR
FONDATEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2016
Messages: 7 017

MessagePosté le: Jeu 3 Aoû - 15:52 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

 Mon petit retour. Mais plein d'émotion et satisfaction ^^

 Dunkerque............... Comment dire... C'est.... C'est un film qui parait simple, mais il n'en est pas un. Personnellement, il est plutôt une œuvre impressionnante de Christopher Nolan. Sa recette ici ne change pas. Pas d'exception. Et heureusement ! Parce qu'il emprunte sa très particulière et unique symétrie qui lui appartienne à lui tout seule pour raconter un fait, un événement, ou une histoire. Elle reste toujours la même. Et il arrive toujours à nous surprendre avec. Amen si quelqu'un ose le copier un jour. La bande son est immersive. Elle accompagne tout le film comme une horloge suisse parfaite. Très peu de dialogues, mais assez suffisant pour s'en souvenirs de certains pour longtemps.

 Au début je trouvais le film très bon. Mais à la fin, une bonne dose d'épique émotionnelle s'en mêle, pour que le résultat final soit exactement à la hauteur de mes espérances. Sans montrer une seule goute de sang. Et sans montrer une seule fois le drapeau des nazis. Ça reste anecdotique si vous voulez. Mais j'ai énormément aimé ce film. J'arrive pas à imaginer à quel point il peut être apprécié par ceux qui ont vécu ça à Dunkerque, parce que c'est pour eux qu'il est dédié ce film.

 Bref, une bonne gifle pour certains cinéaste. Une leçon pour d'autres qui veulent apprendre. Reviens nous Nolan vite, avec un autre film. Et peu importe le sujet ! Respect maitre !

 
 Excellentissime 4.5/5 

 

 
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Jeu 3 Aoû - 16:54 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Content de voir une tel satisfaction Wink


Ce film est vraiment immersif a tout les niveaux, du grand cinéma et je suis assez d'accord sur le fait que Nolan vient quasiment de passer un cap important dans sa filmographie la.
Sa filmo impose de plus en plus, le respect !
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Until_Dawn
FONDATEUR
FONDATEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2016
Messages: 7 017

MessagePosté le: Jeu 3 Aoû - 17:23 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Elle fait peur en même temps sa filmographie ^^ Je compte le revoir. Parce que j'aurais aimé citer ce petit dialogue dans le Moostore (bateau de plaisance). La fin est superbe où le contraste joue bien son rôle ^^ Bien-sûr il est immersif ce film en tout point de vue ! Une bonne bouffée d'oxygène pour le genre, malgré tout
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Jeu 3 Aoû - 17:57 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Je dirais meme une bonne bouffé d'air dans les processus créatifs du cinéma actuel !


Oui cette fin est splendide et pleine de douceur !
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Ven 4 Aoû - 17:42 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant


_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 886

MessagePosté le: Ven 4 Aoû - 20:15 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Gynarro a écrit:
J'avoue avoir du mal à voir de la ressemblance entre Fury Road (que j'ai beaucoup aimé aussi, personnages et scènes d'actions calibrées) et Dunkirk...
Avec Gravity oui dans le genre expérience plus ou moins "cloisonnée" et directe qui ne raconte qu'une chose.


Moi, j'y ai retrouvé un peu le même sentiment, quelque chose de très brute, où certains aspects du film sont réduits au minimum (scénario simple et directe, peu de dialogues, personnages qui sont construits par leur actions ....) pour se concentrer sur l'intensité, le genre de films qui ne laissent pratiquement pas respirer.






Content aussi de voir que tu as aimé Until ^^
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Ven 4 Aoû - 23:17 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Achilles- Après c'est pas étonnant que Nolan est comparé son film a Fury Road pour convaincre la Warner.
Les deux sont des films misant sur une expérience sensorielle plus que sur les clichés de certains blockbusters formatés.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Sam 5 Aoû - 07:40 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Ce fou !! ^^


Nolan a déclaré qu'il était pret a tourner Dunkerque sans le moindre scénario. C'est sa femme Emma Thomas qui l'en a dissuader.


Sa prouve que Nolan a vraiment pris des très gros risques pour ce film, n'hésitant pas a casser son style.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Dim 27 Aoû - 21:42 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant





_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Until_Dawn
FONDATEUR
FONDATEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2016
Messages: 7 017

MessagePosté le: Lun 28 Aoû - 18:24 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Cool
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Ven 10 Nov - 20:31 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Paul Thomas Anderson (There will be blood) ensence le film de Christopher Nolan ! 


https://www.ecranlarge.com/films/news/1004701-paul-thomas-anderson-ne-tarit-pas-d-eloges-sur-nolan-et-son-dunkerque
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Ven 8 Déc - 22:58 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Directed by George Miller 







Directed by Christopher Nolan



_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 886

MessagePosté le: Sam 9 Déc - 21:36 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Joli
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Sam 9 Déc - 22:52 (2017)    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Tom Hardy inspire les grands Wink
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:37 (2018)    Sujet du message: DUNKERQUE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com