DCEU UNIVERS Index du Forum
DCEU UNIVERS
Bienvenue dans notre communauté de DCEU. Venez suivre l'actualité et nous faire partager votre passion de cet univers !
 
DCEU UNIVERS Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Valerian et la cité des milles planètes ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mer 26 Juil - 18:34 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Valerian et la cité des milles planètes de Luc Besson 
 







Valerian est un film de SF de type space opera sortie en 2017 et réalisé par Luc Besson. Bien qu’étant le film le plus cher de l’histoire du cinéma français, Valerian n’avait suscité aucune hype envers moi. Je suis allé voir ce film dans l’optique de me divertir tout simplement.
En outre, meme Besson n’a jamais été un cinéaste qui me touche, le seul film que j’apprécie de revoir est Le Cinquième élément.


En tout cas, hype ou pas, le film m’a laissé totalement de marbre. C’est peut etre le pire film que j’ai vu en 2017.
Faute d’avoir essayer des choses et pris des risques, Valerian est un film qui accumule les fautes de gouts et les mauvais choix. Besson a clairement privilégier la technique (SFX) au détriment du reste. Pour un film français, cette technique est certes a salué mais on ne peut pas faire reposer un film dessus.


C’est vraiment dommage car on sent que Besson aime l’univers qu’il adapte, sauf qu’il le fait mal selon moi.


En bref, Valerian est un film qui avait tout les ingrédients a sa disposition mais la tambouille produite par Besson en devient rapidement gerbante.










L’écriture :


Ecrit par Besson et adapté de la BD éponyme, l’histoire du film est totalement inintéressante, cliché et téléphoné.
Bourrés de coïncidences, d’enjeux survolés voir encore d’un coté niaiseux, la trame principale de Valerian est juste sans intérêt.


Le scénario tente d’installer du mystère dans son intrigue mais les personnages sont tellement assistés par des éléments ou personnages annexes que l’intrigue devient vite redondante voir carrément platonique. 


L’histoire est globalement trop simpliste et prévisible. Narrativement Besson nous met presque trop dans une zone de confort. A force de sur expliquer les choses, on se détache totalement du film pour attendre patiemment une fulgurante soit venant du récit soit de l’action.


Mais le pompom, revient a l’écritures des personnages et des clichés qui les composent.
En tête de gondole, Valerian et Laureline sont l’incarnation parfaite du couple virtuellement en conflit mais dont la jolie femme finira bien par craquer au charme virile de son coéquipier.
Mis a part, cette pseudo attraction sensuelle, Valerian et Laureline n’ont aucune évolution caractérielle. 
Rien que la scène finale du film vient conforter l’imprévisibilité total de leur relation (« Ok, la c’est le moment où je dois t’embrasser Laureline car depuis le début je te le demande….).


Le méchant aussi est juste ridicule. Il est là juste pour mettre un visage sur une menace mais sinon c’est inutile.


Tout ceci, qui se conclut sur un message du « vivre ensemble » dont on se serait bien passer.


Fin bref, c’est sans profondeur, sans dramaturgie, bourrés de clichés et de coïncidences.





La mise en scène :


Valerian où quand la direction artistique et réalisation ne font pas bon ménage.
En effet, Valerian est plutôt intéressant dans la manière de dépeindre son univers au travers des décors, des créatures voir des vaisseaux. Les designs sont vraiment cool et originaux.
La seul chose qui m’a réellement bluffé dans la totalité du film ce sont les costumes qui sont vraiment magnifiques et originaux.


Mais malheureusement la réalisation est trop lisse voir banale pour sentir l’impact sensorielle des choses.
Pour donner un exemple, au milieu du film, il y a une course poursuite en vaisseau qui possède des décors magnifiques mais où la réalisation ne prend pas le temps de filmer ses décors. C’est vraiment frustrant.


Heureusement l’ambition d’offrir des SFX de bonne qualité est vraiment réussi. On sent que Besson a pris plaisir d’expérimenter des nouvelles technologies avec son film.


Mais des effets spéciaux ne font pas un film. Si seulement les idées de plans avaient survient le film aurait été bien plus marquant. Il y a certes quelques fulgurances comme des minis plans séquences mais ils sont trop courts pour etre pleinement savourés.


C’est vraiment dommage de ne pas sentir l’impact de l’action car quand on voit le Cinquième élément on sait que Besson est capable de le faire.











La musique :


Mon dieu, qu’est il arrivé a Alexandre Desplat. En roue libre total et en manque d’inspiration, la musique est juste sans intérêt.
Valerian était l’occasion parfaite de créer un grand thème symphonique a l’image des derniers Star Trek mais non…..








Le casting :


Dane Dehann dans le role de Valerian est suffisant et en manque de charisme. Il tire un peu la meme tronche tout le film.


Cara Delevingne est juste catastrophique dans le film. Elle surjoue ses émotions et semble complètement perdu lors de certaines scènes.


Clive Owen dans un role secondaire est ridicule. Lui aussi semble se demander ce qu’il fait dans ce film.


Ethan Hawke dans un role a la limite du caméo est catastrophique. Ce role va vraiment faire tache dans sa filmographie.


Rihanna dans un role assez important est vraiment pas top. Sa scène d’introduction est probablement la plus ridicule et génante du film.







Conclusion :


Au finale, Valerian c’est du gâchis. Besson avait toutes les cartes en main mais selon moi, il a accumulé les mauvais choix que ce soit en terme de scénario ou en terme de technique ( a part les sfx ). Sans parler du casting totalement raté.
Bref j’ai pas aimé du tout…









2/10 
 

_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 372

MessagePosté le: Ven 28 Juil - 20:51 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Valérian et la Cité des Mille Planètes 
De Luc Besson 





Ma note : 3,5/5 
Bien !!! 












"-Agent Valérian et Laureline vous avez moins de 6 heures pour localiser la menace et l'éliminé ."













SYNOPSIS :




Au 28ème siècle, Valérian et Laureline forment une équipe d'agents spatio-temporels chargés de maintenir l'ordre dans les territoires humains. Mandaté par le Ministre de la Défense, le duo part en mission sur l’extraordinaire cité intergalactique Alpha - une métropole en constante expansion où des espèces venues de l'univers tout entier ont convergé au fil des siècles pour partager leurs connaissances, leur savoir-faire et leur culture. Un mystère se cache au cœur d'Alpha, une force obscure qui menace l'existence paisible de la Cité des Mille Planètes. Valérian et Laureline vont devoir engager une course contre la montre pour identifier la terrible menace et sauvegarder non seulement Alpha, mais l'avenir de l'univers.













CRITIQUE :




Enfin vu et un brin déçu mais le divertissement est complet ! Cela faisait longtemps que Besson nous préparés Valérian la Cité des Mille Planètes . Adapté de la bande dessiné du même nom ""Valérian""  réalisée par le scénariste Pierre Christin, le dessinateur Jean-Claude Mézières et la coloriste Évelyne Tranlé .Après avoir vu ce long métrage on comprend très clairement l'influence qu' à eu cet univers auprès de Luc Besson aux travers de ses différentes réalisation ,car certains points sur plusieurs création du cinéaste sont clairement tirée de cette saga  comme son oeuvre "Le 5ème élément " qui est clairement inspiré de cette fresque .






Visuellement le film est très très beau , on assiste à une envolé de décors tous plus incroyable les uns des autres . Tout du long on ne cesse de voyager dans des mondes somptueux et étrange avec une aisance étonnante . L'univers employé est pour ma part parfait , j'ai adoré cette galaxie pleine de vie et j'y adhère totalement avec son  bon lot de créature toute plus surprenante , dégoûtante , magnifique  et différente ou l'on retrouve bien l'aspect créatif et original d'un fan en action  .La cité des Mille planètes est très bien exploré et ce trouve être le théâtre principal des événements , l'histoire lié à cette cité est excellente on la vois pleine de vie . L'on retrouve la création de celle-ci dans la superbe introduction qui est à l'image de cette interprétation "multiculturalien" .






Les effets spéciaux sont fou , il y a un véritable aspect artistique sur ce point .L'on voit aisément le travail minutieux effectué sur l'image ou les plan sont vaste et superbement ornée de détail qui donne envie d'y être . Avec un bon lot de couleur qui fais du bien au yeux et qui nous réchauffe . On à l'impression d'assisté à un véritable univers en mouvance qui existe bel et bien en mettant en avant plusieurs culture extra terrestre différente .On sent qu'il y a du vécu dans cette galaxie ce qui offre un décors adéquat pour mettre en avant première une histoire palpitante et originelle , même si de ce côté la ce n'est fâcheusement pas aussi élaboré que cela aurais pu l'être , même si l'amusement est de mise . 













Le scénario est sensationnel pas dans sa forme mais dans sa construction , on est dans un véritable film d'enquête aventure à la sauce space opéra bien décomplexé qui propose beaucoup de nouvelle chose . Pour ne pas spoiler je resterais minimaliste sur le récit mais la résultante du pourquoi de cette quête est sacrément bien trouvé .L'intrigue bas son plein et plus l'aventure avance et plus les rebondissements se font ressentir . Franchement le coup de la planète ou il y a un monde parallèle dans lequel on peux plonger grâce à des lunettes ... c'est le méga trip total ! Cette séquence déménage , et que dire de la fameuse séquence du repas des créatures pour leur roi (kiff kiff ultra). C'est cela qui fais de cette histoire une aventure bien construite, bien fournis et mise en avant au travers d'une mise en scène soigné qui se permet de superbe champ de vision .   






Niveau action ce n'est clairement pas la que le film ce démarque le plus des autres production du genre , mais on assiste à des séquences explosive vraiment pas mal du tout . C'est plutôt le théâtre et les circonstances de certain combat qui font que sa déménage par moment .Les véhicules utilisés et autre vaisseaux sont rudement bien mis en scène surtout pendant les courses poursuites qu'elles soient au sol ou dans les airs ou on se régale . La panoplie de gadget futuriste utilisé fais plaisir à voir ainsi on est témoin de nombreux d'objet tous plus incroyable les uns des autres . L'ambiance ce veut totalement décomplexé , on est dans un schéma classique de production familial ou l'humour bas son plein , mais je l'ai trouvé bien employé ,elle ne dénigre pas l'ampleur de certaines scènes et ne tombe pas à plat constamment , les enjeu sont bien là . 






L'ensemble des personnages sont intéressant et plutôt sympathique , la construction autour de ceux-ci s'applique exclusivement autour de Valérian et Laureline .Le comédien Dan DeHaan est un artiste que j'apprécie de plus en plus , et je doit admettre qu'il est assez convaincant sous les traits de l'agent Valérian , même si j'aurais préféré un acteur plus âgée pour l'incarné .Suppôt du gouvernement à l'aise avec ce qu'il est et grand séducteur au grand coeur . Il en demeure pas moins un guerrier aguerrie et accomplis qui peut paraître par moment un peu redondant mais c'est ainsi qu'est construit son personnage qui est totalement amoureux et dévoué à sa partenaire et à sa cause .













Son équipière Laureline qui est incarnée par la plantueuse et magnifique Cara Delevingne est le protagoniste que j'ai le plus apprécié . Elle ne rigole pas et s'avère forte et rigide et s'amuse de Valérian en le narguant de bout en bout .Ravi également de voir Clive Owen , bien que son rôle ne soit pas des plus emblématique j'ai affectionné son importance .Mais le ponpon revient sans aucun doute à Rihanna , je ne m'y attendais absolument pas , faut l'avoué son apparition détonne un max ! Je me suis laissé captivé par la fougue avec laquelle elle interprète son spectacle , une sensualité qui ne ma clairement pas laissé de marbre . D'ailleurs son personnage est clairement inspiré de la diva bleu dans le 5ème élément , même si à la base c'est l'inverse .On assiste à une ribambelle de personnages secondaire qui apporte suffisamment pour les trouver plaisant et amusant .






Les BO n'ont rien de formidable et livre quelques piste un peu en dessous de certaines séquences d'action , mais elles se permettent quelques titres bien entraînant notamment celui utilisé pour la danse de Rihanna . La narration est par contre un point noir  de ce récit , car elle est simpliste et ce permet même quelques déclaration assez en dessous . Certains moment sont un peu trop cliché à mes yeux et mal employé et il en va de même pour le pseudo couple que forme Laureline et Valérian qui vont bien ensemble mais qui sont un peu lourd sur les bords à certains endroits . Je regrette également un peu trop de retenue de la part de Luc Besson qui à fais un film quasi parfait sous toute les coutures mais qui c'est finalement contenté du minimum syndical . 






L'amusement et le divertissement sont bien là et on sort de la salle en se disant que ce fut sympathique mais malheureusement ce stade devient alors difficile à franchir . C'est dommage car on sent que le potentiel est présent , mais ce côté très conventionnel en fait au final un film du niveau d'un MCU dans son approche sauf dans sa structure scénaristique ou la il s'échappe totalement pour y être génial et développé . Après tout ces points négatif n'empêche pas le film d'être bon , je me dit que pour un premier volume c'est déjà pas mal car je suis certain que si succès il y a , suite il y aura et au vue du potentiel énorme que pourrait avoir cette saga je ne demande que cela .   


 









CONCLUSION :




Valérian et la Cité des Mille Planètes est une oeuvre bien sympa qui nous divertis bien mais qui malheureusement ce contente trop du minimum sur plusieurs point , dommage . Cependant chapeau à Luc Besson pour avoir réussi à superbement mettre en scène un tel univers qui possède bien de magnifique aspect . Ce long métrage est un film à ce regarder comme sa pour passer une bonne soirée mais ne vous attendez pas à plus , sauf au niveau des effets qui sont grandiose . 
3,5/5 BIEN !!!




_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Ven 28 Juil - 21:49 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Je respecte ton avis Preda et j'étais meme sur que tu allais kiffé ^^Les seuls points où je te suis c'est les effets spéciaux qui sont vraiment magnifique et les costumes pour le reste je suis pas d'accord mais c'est subjectif .
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 372

MessagePosté le: Ven 28 Juil - 22:33 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Après je n'irai pas jusqu'à dire que j'ai ultra kiffer car les défauts sont la , mais j'ai clairement passer un bon moment et je ne me suis pas ennuyé devant . Par contre j'adore cet univers car il est très beau et surtout très vivant . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Ven 28 Juil - 22:39 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Oui l'univers a un potentiel pas exploité ou très peu par Besson selon moi. 
Perso c'est le film le plus mauvais que j'ai vu cette année je pense.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 372

MessagePosté le: Ven 28 Juil - 22:42 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Tu trouve que l'univers de ce film est mal exploité ? C'est étonnant car on change tout le temps de décors on explore de fond en comble la Zone Alpha soit la cité des 1000 planètes , on ne fais que sa changer d'endroit et de décors on découvre même des cultures alien , je trouve au contraire cet aspect très réussi sa ais limite film découverte ^^ 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 372

MessagePosté le: Ven 28 Juil - 22:43 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Pour le moment j'ai vu bien pire niveau film cet année ^^ 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Ven 28 Juil - 22:50 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Predawolf a écrit:
Tu trouve que l'univers de ce film est mal exploité ? C'est étonnant car on change tout le temps de décors on explore de fond en comble la Zone Alpha soit la cité des 1000 planètes , on ne fais que sa changer d'endroit et de décors on découvre même des cultures alien , je trouve au contraire cet aspect très réussi sa ais limite film découverte ^^ 



Oui il y a plein de trucs mais presque trop enfaite et puis Besson n'attarde jamais sa mise en scène sur les trucs cools genre la cité on la voit très peu, il préfère filmer les mecs dans les salles de commandes ou une scène de danse de Rihanna qui est interminable et génante.
Je trouve que niveau mise en scène, un James Gunn rend bien plus honneur a l'univers des Gardiens de la galaxie que Besson sur Valerian mais c'est subjectif.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 372

MessagePosté le: Sam 29 Juil - 08:39 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Après l'univers de Gun et Besson sont différents . Après dommage que sa ne t'ai pas plus plut que sa , moi je trouve au contraire la zone Alpha superbement exploré on va dans le monde sous l'eau , on va dans le monde des intéllo robot , des dévoreurs de cerveaux ... Par contre je suis étonné 
que tu trouve la scène de Rihanna génante moi son show ma captivé ce fut trop beau . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Sam 29 Juil - 09:19 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Ah mais ouais la scène de Rihanna m'a achevé...C'était interminable et genant.


Ce genre de scène n'a rien a faire dans un space opera pour moi.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 372

MessagePosté le: Sam 29 Juil - 10:54 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Ah bon , pourquoi ce genre de scène n'à rien faire dans un space opéra ?Je crois que tu as une mauvaise idée des space opéra car les premiers space opéra tel que Métal Hurlant entre autre ou même bien d'autre sont très ...comment dire ... érotique si je puis dire , la il ne s'agit que de danse streeptease , dommage que tu n'es pas apprécié mais je te garantis que dans un space opéra il y a largement pire . Mais ok pas de problème si ta pas kiffé cette séquence . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Sam 29 Juil - 11:05 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Pour ma part, quand je vais voir un space opera, c'est pas ce que je veux voir.
Avec Valerian le minimum que je voulais c'est une histoire intéréssante et avec un vrai enjeu intéréssant hors quand je vois une scène de 5 minutes où le héros regarde une femme danser, j'ai juste l'impression de perdre mon temps dans l'intrigue.


Après c'est probablement du à mes attentes personnels de ce genre de film.


Je voulais de l'impact, de l'émotion, des évolutions de personnages dans ce film.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 372

MessagePosté le: Sam 29 Juil - 11:20 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

ok pas de problème , mais le fait qu'il regarde la femme c'est juste parce qu'elle lui fais un show et il est obliger de le regardé car il doit lui parler pour qu'elle l'aide mais comme c'est une prostitué ben elle fais son taf car il n faut pas oublier que Valérian ce présente en tant que client pour ce fondre dans la masse donc je trouve sa assez normal qu'elle lui fasse son streep et que lui regarde et attende qu'elle finisse pour lui parler . Dans le cinquième élément la on peut dire que la scène ou la diva chante et que Bruce la regarde ne sert à rien car sa ne change rien à l'histoire et sa ne fais pas partis de sa quête et pourtant cette séquence est dithyrambique et absolument magique . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Sam 29 Juil - 11:28 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Valerian ne va pas volontairement dans le strip club c'est le personnage de Ethan Hawke qui l'accoste.


La scène de la diva est différente car Bruce est obligé d'etre dans la salle a ce moment la. Il est l'invité VIP du vaisseau. Or Valerian aurait très bien pu retrouver Laureline avec une autre aide que Rihanna.
En gros, cette scène avec Rihanna se rajoute a toutes les coincidences qu'offre le scénario de Besson. Les héros sont trop aidés et on les sent jamais en danger.


Genre quand Valerian se perd dans la course poursuite, on sait très bien que Laureline va le retrouver.


Après c'est purement subjectif, on a surement ressentie le film d'une différente manière.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 372

MessagePosté le: Sam 29 Juil - 11:35 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

La scène de la diva est différente car Bruce est obligé d'etre dans la salle a ce moment la. Il est l'invité VIP du vaisseau. Or Valerian aurait très bien pu retrouver Laureline avec une autre aide que Rihanna.




Valérian est obligé de trouver une métamorphe pour s'infiltré chez les bouffeurs de cerveaux pour ne pas crée d'incident diplomatique , et c'est Valérian qui repère Ethan Hawke il le jauge puis après réflexion il se doute qu'il doit avoir une métamorphe dans son club et il lui demande et l'autre lui répond que oui du coup il le suis et le gars installe Valérian dans son siège car il le prend pour un client et Rihanna fais son show  . Il précise bien que les métamorphe sont très rare et il a fais avec la première qu'il a trouver car il a pas le temps .  Et pour le fait que l'on sait très bien que Laureline va le trouver sa c'est clair qu'on s'y attend et j'ai même envie de dire que l'on sais constamment dans ce genre de production que lui va sauver lui et que elle sauvera lui .... c'est le synfrome du cinéma actuel , on sais très bien que le héros sauvera et l'héroine et vice versa ceci est un schéma qui n'est que rarement dépasser . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Sam 29 Juil - 11:39 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Tu est sur que c'est Valerian qui repère Ethan Hawke ? J'avais pas ce souvenir.


Mais si j'ai eu tord mea culpa.


En tout cas, ce que j'aurais préféré, c'est que Valerian se débrouille par lui meme tel un James Bond pour récupérer Laureline et pas en étant aider par un personnage.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Ramlus
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 1 579

MessagePosté le: Lun 31 Juil - 20:38 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Valérien, le dernier film de l’écurie de Besson. Le film français le plus cher de toute l’histoire de l’industrie française. Et c’est également le film qui a permis de changer la loi sur le crédit d’impôt, ou plus simplement, l’aide financière pour les producteurs français pour les films tournés sur le territoire (Dunkerque est d’ailleurs le premier film à en avoir bénéficié).
Avant de rentrer dans la salle, je ne connaissais pas du tout la BD, j’avais juste entendu parler du fait que Laureline était rousse et c’est tout.
Petite mention spéciale au connard qui a mis trois plombes à éteindre la lampe de son téléphone après s’être installé.
Alors commençons tout de suite par l’avis global. Le film est bon, j’ai adoré l’univers présenté à l’écran, commençant par la mise en place de la station spatial international, qui s’agrandit de plus en plus au fils des ans.
On a ensuite eu le droit à une visite de la planète Mül, où on découvre un magnifique paysage sur une plage où les habitants travaillent pour la nature jusqu'à moment où un cataclysme a détruit la planète. C’est à partir de ce moment où on découvre nos héros.
Mais que vaut-il dans le détail ?
 


Scénario :
Le film est divisé en deux parties. La première partie, la plus intéressante, nous montre la mission de Valérian et Laureline, dont le but est de récupérer une marchandise très important qui doit être conservé afin d’être gardé en sureté. Et c’est à partir d’un évènement dans la station spatiale que le scénario part un peu dans tous les sens. On se retrouve avec des sous intrigues qui ont pour but de présenter les différentes espèces. Mais j’en dis pas plus pour éviter les spoils.
 


Réalisation :
Luc Besson nous livre une réalisation des plus pointus qui n’a pas à envier aux autres films de science fiction. Les plans de la première planète qu’on visite sont magnifiques, et nous font rêver.
Les effets spéciaux sont vraiment magnifiques, l’argent prévu pour cette partie du film a très bien été utilisé. On a des plans assez sympas qui en mettent plein les yeux, comme le passage au début où Valérian circule dans une ville pour récupérer l’objet en question.
 


Acteur :
Alors là, j’aurais quelques trucs à dire sur le choix de Dane Dehaan dans le rôle de Valérian. D’après ce qu’on sait du personnage, c’est qu’il est le meilleur dans son genre, mais l’acteur ne correspond pas au charisme. Quitte à prendre un acteur du même âge, autant prendre Scott Eastwood qui aurait pu porter un peu plus le rôle. Après mise à part physiquement, il sait jouer les petits cons qui ne se prennent pas pour une merde.
 
Cara Delevingne en Lauréline je dis pourquoi pas, elle sait jouer les femmes fortes et arrive bien à avoir du répondant. Mais on ne sait pas d’où elle vient, elle est simplement là. En lisant actuellement Wikipédia, on apprend qu’elle vient de l’an mille et suite à un sauvetage, elle rejoint Valérian. Mais on ne sait rien dans le film (peut être un développement dans un prochain film, plzzzzzzzzzzzzzzzzzzz)
 
Alain Chabat ! Oui vous avez bien lu, Alain Chabat est dans le film, c’est celui qui aide Lauréline à retrouver Valérian. Au niveau de a personnalité, je n’en dirais rien car c’est un simple caméo.
 
Riannah est présente. Je ne vois pas trop quoi dire de plus sur son personnage sans spoiler une sous intrigue.
 
En conclusion, le film m’a donné un vif intérêt à cet univers, espérant qu’il soit suffisamment remboursé au box office pour avoir une suite. J’achèterais volontiers le Blu Ray afin de l’aider à promouvoir les deux suites.
 
14.5/20 

_____________________
I'm no king, I came because I have no choice
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mar 1 Aoû - 08:23 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Toujours sympa de lire une critique 
Sinon niveau box office pour le moment c'est gros flop.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 372

MessagePosté le: Mar 1 Aoû - 19:33 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Ramlus je compatis pour le gros connard qui ce fais remarquer dans la salle ^^ Sauf qu'avec moi sa ne dure jamais longtemps car je n'hésite pas à gueulé dans une salle sur quelqu'un qui m'empêche de rentrer dans le film ^^ 




Sinon globalement on est assez d'accord sur tout pour ce film . C'est clairement pas le meilleur et il possède pas mal de défaut , mais on passe un bon moment et on se régale devant les superbes effets spéciaux et cet univers superbement mis en place . Moi aussi je compte me prendre le blue ray à l'occasion .
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 889

MessagePosté le: Mar 1 Aoû - 20:06 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Vu ce weekend, voici ce que j'en ai pensé :


Après une bonne introduction, j'ai été tout de suite bluffé par le visuel. C'est beau, c'est coloré, on en prends plein les yeux. Les effets spéciaux sont superbes.



Coté scénario, l'histoire est assez mince et prévisible, le film s'éparpille et se perd un peu. Ça m'a parut un peu long du coup.
Néanmoins, je trouve qu'il y a beaucoup d'idées créatives comme ce passage entre réalité et monde virtuel, la chasse à la méduse, le spectacle de transformiste, ou encore l'essai de nourriture. Ce qui permet ainsi d'explorer pas mal de facettes de cet univers comme des races aliens, des lieux, ... et on rencontre pas mal de personnages amusants. 


Les scènes d'action sont plutôt correctes, j'ai notamment bien apprécié le plan séquence avec Valérian traversant les murs. Par contre, petit bémol pour le final que j'ai trouvé très moyen.


Dommage, au niveau des musiques, il n'y a pas un thème qui reste en tête et que l'ont peut associer à ce début de franchise.


Mais, ce qui m'a surtout déplu c'est le duo. Dès les premiers instants, j'ai senti que Dane Dehaan n'était pas à sa place. Le rôle de frimeur charmeur ne lui va pas du tout selon moi, que ce soit physiquement ou au niveau du charisme. Je le trouve bien meilleur dans des rôles plutôt "torturé" comme dans Chronicle ou A Cure for Life. En plus, la relation avec Laureline m'a semblé carrément forcée et superficielle. J'ai trouvée leur romance bien niaise ce qui a rendu pas mal de passages lourds.


Enfin bon, j'ai quand même passé un agréable moment même si j’espérai un peu mieux. Je suis bien content de voir un film ambitieux fait par un français avec du cœur et je tient à l'encourager.


ma note : 3/5 pas mal
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mar 1 Aoû - 20:12 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

C'est vrai que le final est carrément mou niveau réalisation, meme Dane Dehann manque de crédibilité.

Sinon je pensais que tu avais moins aimé que ça globalement mais tant mieux si tu a passé un bon moment ^^


Je suis probablement passé a coté du film.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Ramlus
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 1 579

MessagePosté le: Mar 1 Aoû - 20:31 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

azariazz a écrit:

Je suis probablement passé a coté du film.
Faut aller le revoir alors ^^
_____________________
I'm no king, I came because I have no choice
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 889

MessagePosté le: Mar 1 Aoû - 21:26 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Assez mou, bordélique et cliché (le coup du compte à rebours arrêté à la dernière seconde et la baiser final ^^)


Les défauts sont là mais j'ai quand même passé un bon moment, c'est sympa même si ça va pas au delà et c'est dommage vu le potentiel.


C'est peut être aussi l'effet "post dunkerque", c'était tellement intense et immersif pour toi qu'à coté un film plus "classique", "sympatoche" te parait forcément très fade. Ça fait mal de retomber sur terre ^^
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mer 2 Aoû - 08:43 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Achilles- Le compte a rebours c'est une pale copie du Cinquième élément dans le Floyston Paradise x)


C'est vrai que j'ai de plus en plus de mal avec des films un peu "classiques", a force on connait les ficelles sur le bout des doigts.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 372

MessagePosté le: Mer 2 Aoû - 14:39 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Achilles- Le compte a rebours c'est une pale copie du Cinquième élément dans le Floyston Paradise x)




Ce n'est pas une  pale copie c'est au contraire un clin d'oeil très assumé du cinquième éléments la aussi de Besson . Valérian est truffé de clin d'oeil 
au 5 ème éléments car le 5 ème éléments lui même est tirée en très grande partie de la BD Valérian .
 Voilà un contexte peu orthodoxe ^^ . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
Gynarro
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 1 517

MessagePosté le: Mer 2 Aoû - 15:10 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

*Fhloston Paradise

Ça me fait direct penser à Ruby Rhoooood!
_____________________
"No protectors here. No Lanterns. No Kryptonian. This world will fall. Like all the others."
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mer 2 Aoû - 15:13 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

J'ai pas trop aimé le clin d'oeil alors ^^
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 889

MessagePosté le: Ven 4 Aoû - 20:34 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Predawolf a écrit:


Ce n'est pas une  pale copie c'est au contraire un clin d'oeil très assumé du cinquième éléments la aussi de Besson . Valérian est truffé de clin d'oeil 
au 5 ème éléments car le 5 ème éléments lui même est tirée en très grande partie de la BD Valérian .
 Voilà un contexte peu orthodoxe ^^ . 


Autant pour moi, je trouve ça plutôt bien vu alors 
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 372

MessagePosté le: Ven 8 Sep - 07:47 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Et bien on peut dire que ce film revient de loin , bravo . 




Domestic: $40,187,093   19.0%
Foreign: $171,122,332   81.0%

Worldwide: $211,309,425 

_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Ven 8 Sep - 08:09 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Très loin !
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Ramlus
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 1 579

MessagePosté le: Ven 8 Sep - 16:26 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Merci la Chine.
Mais malheureusement c'est un échec :/
_____________________
I'm no king, I came because I have no choice
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Ven 8 Sep - 17:21 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Si ça peut permettre a Besson de se réveiller...
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 372

MessagePosté le: Ven 8 Sep - 19:28 (2017)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes Répondre en citant

Ramlus a écrit:
Merci la Chine.
Mais malheureusement c'est un échec :/



En fait non car il été déjà remboursé du budget avec ses droits de vente dans le monde je l'ai lu . Déception au
BO oui je pense bien que se soit pas ridicule genre en dessous du budget , mais au niveau des finences ils ont bon .
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:21 (2018)    Sujet du message: Valerian et la cité des milles planètes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com