DCEU UNIVERS Index du Forum
DCEU UNIVERS
Bienvenue dans notre communauté de DCEU. Venez suivre l'actualité et nous faire partager votre passion de cet univers !
 
DCEU UNIVERS Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Le Contrat 1986 ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Mar 19 Sep - 17:31 (2017)    Sujet du message: Le Contrat 1986 Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Le contrat (1986)
De  John Irvin





Ma note : 4/5
Très Bien !!!
















-"Je veux que vous vous introduisiez dans l'organisation  Patrovita pour la démolir . 


- Avec la gueule que j'ai , j'ai l'air de quoi ? 


- Je trouve que vous avez l'air d'un homme malheureux ."















SYNOPSIS :




Mark Kaminsky, ex-agent du FBI limogé pour brutalité, est désormais le shérif d'une petite ville de Caroline du Nord. Alors qu'il s'ennuie fermement dans cette petite vie sans incidents, il est contacté par son ancien chef, dont le fils a été abattu par des maffieux, pour reprendre du service.
Kaminsky accepte dans l'espoir de ré-intégrer le FBI. Sa mission consiste à s'infiltrer dans le gang de mafieux pour le démanteler de l'intérieur et en exécuter tous ses membres dont le puissant Patrovina. La vendetta va s'accomplir dans un bain de sang...













CRITIQUE : 




Le Contrat est à l'époque de sa sortie une oeuvre à part dans la filmographie de Arnold Schwarzenegger car il est le premier film à marquer une pause dans ses nombreux rôle de gros bras .En effet , Le Contrat est avant tout un polar avec tout les codes qui le définis et qui ce termine certes en une bonne grosse dose d'hémoglobine à la Scarface mais sans ce détourner de son appartenance . Réalisé par John Irvin à qui l'on doit une multitude de film assez catastrophique que je préfère oublié , Le Contrat est sans aucun doute pour moi sa meilleure réalisation .Loin d'être le meilleur de son genre il réussi tout de même à crédibilisé Arnold Schwarzenegger alors à ce moment la très massif et difficilement imaginable en rôle de gangster notable . Faut dire que l'acteur porte très bien le cigare et ce fond s'en mal avec son grand smoking dans ce monde ou la mafia bas son plein et ou les faux semblants sont choses constante et normalité . 






Le scénario ne révolutionne en rien le format mafieux mais arrive tout de même à proposer une configuration intéressante dans son déroulé . Certes on est dans un format classique d'histoire d'infiltration assez basique mais qui possède tout de même quelques petite  surprise .La première étant Arnold dans ce rôle ou on ne l'entend pas , et l'autre la structuration du récit qui se scinde en deux partie bien distinct . L'une avançant tranquillement avec retenu et prenant le tant de présenter et de développer ses personnages ainsi que les enjeux ; et l'autre laissant place à l'action et au règlement de compte . C'est comme cela que d'un Polar Thriller , Policier qui prend son temps on passe d'un coup en un rythme plus effréné et rythmé ou l'heure n'est plus à la discussion mais au sang ! Au premier abord sa pourrait surprendre mais c'est très bien dosé et intelligemment mise en scène ce qui fait qu'on est pas du tout perdu dans ce changement de ton . On pourrais même dire que sa sonne comme une délivrance , car voir Swarzi faire le gangster c'est bien , mais le voir défouraillé c'est encore mieux . 






Chose très surprenante vient de son ambiance qui est très loin du côté second degré élément tellement propre au film d'action année 80 dont l'acteur est expert . Ce qui fais qu'il n'y a pas de méga punchlines , ni de scène d'humour ou on se fend la poire à voir plein de monde se faire exploser . Et aspect encore plus surprenant les femmes ne joue pas qu'un rôle de bimbo qu'il faut sauver . On assiste à une réelle relation entre le héros et sa femme , et également la difficulté à rester honnête et fidèle lorsque l'on possède une maîtresse qu'on aime . Cette touche féminine bien que secondaire fais tout de même du bien et apporte un peu plus subtilité dans ce monde de brute . Ainsi voir un Swarzy capable de sentiment et beaucoup moins invulnérable après ses rôles de grosse brute indestructible (Commando , Conan , Terminator) fais un bien fou . 


 









Après ne nous leurrons pas , ce long métrage reste très classique dans le fond même si dans la forme c'est un peu mieux . L'histoire aurait pu être bien mieux développer et beaucoup moins rapide , car entre l'infiltration , la confiance et l'exécution tout va un peu trop vite , dommage car si sa aurait hérité d'un peu plus d'attention de ce point de vu sa aurait pu devenir un gros film .Mais bon je ne vais pas me plaindre car admirer le comédien autrichien dans un tel rôle fais plaisir et puis le voir tenir autant de dialogue dans un film est une chose très rare à ce moment la de sa carrière , car c'est pas avec Terminator ou Conan qu'il à eu l'occasion de s'exercé . L'image se veut pas mal terne , limite sale et c'est assez bien trouvé car sa amplifie cet atmosphère nébuleuse , et ce qui est assez drôle c'est que l'on sent que sa peux péter à tout moment , on le sent mais il ne ce passe rien , encore et encore jusqu'au moment tant attendu ou comme l'on pouvait sans douter tout ce finis dans un débordement de cadavre dans deux chapitre successif punitif . 






Comme précisé plus haut l'action n'est pas le premier but rechercher au cours du récit , mais il faut reconnaître que la fusillade de fin à vraiment de la gueule . C'est violent , sa saigne , les balles fusent dans tout les sens et Arnold est sans pitié , même si lui aussi en prend pas mal la poire . La séquence est cru et les décors volent dans tout les sens , on sent bien que le cinéaste à concentré tout ses efforts dans la mise en scène finale , il se libère et nous avec . Autant il y a quelques plan qu'il a fais un peu à la va vite autant certaine sont nickel , comme l'explication finale ; mais aussi la toute derrière séquence qui est super touchante . La bande son est quand à elle assez moyenne , l'on sent très bien l'influence caractéristique des années 80 . Toutefois j'ai bien apprécié la piste country utilisé pendant l'introduction .Mais la ou sa à fais mouche avec moi c'est carrément sur l'affrontement dans la carrière ou on nous passe un tube des Rolling Stones Satisfaction (I can't Get No) ce qui donne vraiment du style et de l'impact à cette scène . Toutefois attention au doublage vf qui fais bien mal aux oreilles , je conseil grandement de le voir en vostfr .  
 




Le casting est vraiment pas mal du tout . On a un Schwarzenegger surprenant dans son costume de gangster et que l'on attendais pas sous les traits de Joseph P Brenner . L'actrice Katrhryn Harrold que je ne me rappelle pas avoir vu joué autre part est un personnage qui ma surpris autant par son prénom Monique que par le rôle bien présent quelle tient . Et pour jouer les Parrains de cette mafia locale on a bien choisi de sale tronche ! Robert Davi est excellent en lieutenant mafieuso , j'adore cet acteur il a toujours su jouer de bon gros pourrie . Je ne me rappelle pas l'avoir vu incarner ne serait ce q'une fois un gentil même si ça a du lui arriver , mais ce qui es sur c'est que pendant les année 80 il faisait un tabac dans les rôles secondaire de vilain . Les Goonies , Predator 2 , Piège de Cristal ... allant même jusqu'à devenir le grand méchant principal d'un James Bond "Permis de tuer" . Paul Shenar sous les traits de Paulo Rocca le bras droit du Parrain est pour ma part celui qui aurait du être l'être , car il a du charisme ; du moins bien plus que l'acteur Sam Wanamaker alias Luigi Patrovita , je sais pas pourquoi même si il joue son protagoniste de boss de manière sérieuse je lui trouve un brin de stupidité . 













CONCLUSION :




John Irvin signe avec Le Contrat un polar sérieux qui ne révolutionne absolument pas le style gangster mais qui réussi tout de même à faire de bonne proposition et à tirer un minimum son épingle du jeu grâce à l'acteur Arnold Schwarzenegger qui surprend fortement en mafieux . Pour la première fois à l'écran on peut voir le jeu d'acteur du comédien qui cette fois-ci ne joue plus un protagoniste indestructible mais un homme infiltré . Une oeuvre assez majeure dans la carrière de celui-ci car elle marque son évolution à ce moment la , car à part Conan , Terminator ou Commando il n'a pas eu l'opportunité de proposer un large panel d'expression faciale . Je salut la performance du réalisateur qui à tout de même réussi à proposer un véritable polar prenant son temps dans le développement pour finalement nous éblouir de sa conclusion impactant . Après revisionage je suis étonné de voir qu'il s'en sort bien niveau qualité malgré le temps qui passe .Et puis voir Arnold déglinguer du mafieux a un effet plus que jubilatoire . 4/5 
                                
                                            
                                                          TRES BIEN !!!!









_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mar 19 Sep - 22:11 (2017)    Sujet du message: Le Contrat 1986 Répondre en citant

Encore un film que je découvre grace à tes critiques Preda, vraiment merci car pour le coup, celui la me tente bien Smile
Le coté "sérieux" et thriller que tu dépeint du film me plait !
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Until_Dawn
FONDATEUR
FONDATEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2016
Messages: 7 060

MessagePosté le: Mer 20 Sep - 11:45 (2017)    Sujet du message: Le Contrat 1986 Répondre en citant

 Là par contre, ce film m'avait pas plu du tout. Pas accroché pour mieux dire. Mais j'étais très jeune pour prendre en compte ce coté sérieux du thriller Polar en plus. Donc j'avais rien compris quoi  Smile J'ai eu du mal avec son esthétique, l'aspect d'arnold. Aujourd'hui je peux rien dire dessus si je ne le revois pas une 2ème fois. Car oui je suis qu'à un visionnage de ce film Smile

 Excellente critique Preda. Et oui tu fais bien de signaler qu'à l'époque les cinéastes préférait qu'Arnold ait le minimum de dialogue à cause sa forte accent autrichienne et sa prononciation en anglais.
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Mer 20 Sep - 15:34 (2017)    Sujet du message: Le Contrat 1986 Répondre en citant

azariazz a écrit:
Encore un film que je découvre grace à tes critiques Preda, vraiment merci car pour le coup, celui la me tente bien Smile
Le coté "sérieux" et thriller que tu dépeint du film me plait !




Ah oui c'est vrai que tu adore les films de gangster . Alors je serais honnête Le Contrat n'a pas le niveau de L'Impasse , Les incorruptibles , Le Parrain ... mais il reste sympa à voir et la ou je le trouve très bien c'est dans la proposition de Arnold et dans ce changement de rythme entre le film de gangster de base et le gros règlement de compte final . Sinon oui le film est dépeint assez sérieusement , Arnold sourit quelques fois dans le film mais les punchlines ne sont clairement pas le fond mais plus la gravité . 









Until_Dawn a écrit:
 Là par contre, ce film m'avait pas plu du tout. Pas accroché pour mieux dire. Mais j'étais très jeune pour prendre en compte ce coté sérieux du thriller Polar en plus. Donc j'avais rien compris quoi  Smile J'ai eu du mal avec son esthétique, l'aspect d'arnold. Aujourd'hui je peux rien dire dessus si je ne le revois pas une 2ème fois. Car oui je suis qu'à un visionnage de ce film Smile

 Excellente critique Preda. Et oui tu fais bien de signaler qu'à l'époque les cinéastes préférait qu'Arnold ait le minimum de dialogue à cause sa forte accent autrichienne et sa prononciation en anglais.



Oui son fameux accent , j'imagine Terminator parlant l'Anglais avec l'accent Autrichien , c'est comme si pour nous on entendais le Terminator parler Français mais avec l'accent Québécois , sa fais très très bizarre . Sinon sache Until que ton commentaire ma fais bien sourire car moi aussi étant gamin je n'aimais pas ce film et je l'ai revu il y a 5 ans et je l'ai trouvé très bien et ne comprenais pas pourquoi à l'époque j'avais pas du tout aimé ; et l'explication est toute simple . En effet ce film sort du format fun , Punchlines et grosse action qui fais toute les structure des films d'action des années 80 ce qui fais que cela ma sortis à l'époque de m zone de confort et je n'étais à l'époque alors pas encore près à voir un film bien sérieux , surtout avec Arnold . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mer 20 Sep - 17:19 (2017)    Sujet du message: Le Contrat 1986 Répondre en citant

Preda- Ok merci pour tout ces détails Wink
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:20 (2018)    Sujet du message: Le Contrat 1986

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com