DCEU UNIVERS Index du Forum
DCEU UNIVERS
Bienvenue dans notre communauté de DCEU. Venez suivre l'actualité et nous faire partager votre passion de cet univers !
 
DCEU UNIVERS Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Color of Night ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 371

MessagePosté le: Sam 23 Sep - 22:22 (2017)    Sujet du message: Color of Night Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Color of Night 
De Richard Rush





Ma note : 3,5/5 
Bien !!!














"" Nous continuons à faire les mêmes choix névrotiques chaque fois que nous choisissons un nouveau partenaire.""













SYNOPSIS :




Le psychanalyste Bill Capa vient se reposer chez son ami et collègue Bob Moore. Ce dernier l'intègre à l'un de ses groupes de travail avant de lui apprendre qu'il a recu des menaces de mort. Quelques jours plus tard, il est sauvagement assassiné. Bill décide de prendre les fonctions de son ami, de manière à démasquer l'assassin, certainement parmi ses clients.













CRITIQUE :




Color of Night est un thriller-érotico-psychologique faisant partis de ces films mis en place afin de surfer sur l'énorme succès de Basic Instinct thriller érotique sortis en 1992 qui mis en place un nouveau genre peu exploité et pourtant très lucratif . Chaque studio tenta donc de faire son propre Basic Instinct d'ou une multitude de titre furent mis en place s'en pour autant réussir l'exploit de celui-ci ce qui donna droit à beaucoup d'échec cinématographique .Seul quelques rares titres comme harcèlement Sliver , Streeptease ... réussirent à proposer une vision assez pertinente de ce genre pour sortir de l'ombre de ce dernier et devenir une oeuvre à part entière . Mais quand est-il de Color of Night ? Et bien avant tout il est à s'avoir que d'un point de vu commercial il fut un cuisant flop au cinéma qui par ailleurs acheva la carrière de son réalisateur Richard Rush . Toutefois il se rattrapa dans les ventes VHS qui furent un réel succès . 






A présent d'un point de vu qualitatif il est clair que Color of Night est très loin d'être un grand film , et réussi très difficilement à s'afficher comme un thriller érotique digne de ce nom sans pour autant être l'une des nombreuses autre tentative qui ont finis à la poubelle comme de vulgaire daube . Je dirais que Color of Night est entre les deux , à la fois intéressant dans son approche scénaristique et grotesque dans son approche technique .On ne peut clairement pas retenir du métrage qu'il est un bon thriller érotique mais qu'il est plus subtil dans la fonctionnalité psychologique . Les parties cérébrale et intellectuel de l'intrigue sont tout bonnement les plus aboutis et ce confère comme étant le meilleur aspect et clairement le plus maîtrisé alors qu'il n'est distinctement pas le but choisi par son réalisateur, qui veut avant tout faire gravir son film autour de deux grosse scènes pornographique qui prenne beaucoup de place, seulement : 






La ou un Basic Instinct réussi à traduire toute la passion et l'intensité d'un amour interdit entre un flic et une meurtrière par une multitude d'ébat sexuel sauvage n'ayant pour égaux que la pulsion du monde dans lequel ils évoluent ; la ou le métrage Harcellement traduit le rapport de supériorité et de domination d'une femme sur un homme par le viol ; ou encore la ou un Sliver plonge une femme dans le monde vicieux et décadent du voyeurisme et traite celui-ci comme un jeu obscène et lubrique duquel on devient dépendant tel un drogué ; et bien à toute ces oeuvre l'érotisme joue un rôle primordial dans la lecture de ceci . Toute ces scènes de sexe sont majeure au récit jusqu'en devenir subtil car elle traduise une chose et serve  justement de fondement à leurs histoires en parlant du rôle que peut avoir le sexe, au travers d'une multitude de thématique tel que ses travers, ses excès et ses multi-pratiques . Et la est justement tout le problème avec Color of night qui livre finalement un côté érotique qui est juste totalement gratuit et qui ne traduit strictement rien hormis plusieurs partie de jambe en l'air mis la juste pour avoir les fameuses ""scènes de sexe bien cochonne "".  













Et c'est en cela que le cinéaste prouve qu'il a pas vraiment compris grand chose à ce genre , car il ne suffit pas de seulement mettre une séquence de sexe bien cru ou l'on nous épargne pas grand chose pour que cela devienne majeur . C'est tout ce qui vient traduire toute cette voluptuosité charnel et ce qu'elle a raconter qui compte le plus . La en fait on voit juste un homme et une femme qui couche ensemble juste parce qu'il en ont envie et non parce que cela traduit un malaise ou un fond quelconque qui pourrais faire avancer la structure du récit sous un autre aspect, et c'est bien dommage . Toutefois je salut la présence très ouverte de Bruce Willis et de Jane March qui s'en donne vraiment à coeur joie pendant leur séance nuptial allant tout deux jusqu'à montrer leur partis intime et même les effleurer de leurs lèvres et de leurs langues . On nous dépeint ses deux scène sous tous les angles et je reconnais qu'elle est dans l'ensemble bien foutu , c'est seulement regrettable qu'elle ne traduise rien de viscéral mais plus une facilité artistique.  




Color of Night, possède également un énorme problème de mise en scène et de montage . Bon sang que cela peut faire racoleur voir novice par moment ! Autant quelques fois on peut avoir droit à des moments super bien foutu autant juste après on bascule dans une chiadasse visuelle qui laisse assez songeur et fais basculer le tout dans une inégalité totale .Pour traduire les fameuses séquences de sexe on passe des deux acteurs à d'un coup deux deltaplane qui vogue côte à côté dans les cieux afin de traduire de l'orgasme , mon dieu que c'est cliché. Et cette bande son , mama mia j'ai rarement entendu quelques chose d'aussi affreux pour les oreilles ! Je ne ferais même pas l'effort de rechercher le nom du compositeur car sa serais lui tenir plus de respect qui le mérite car c'est vraiment mauvais . J'ai eu l'impression d'écouté tout du long des musiques tout droit tirée de film pornographique .L'aspect technique est selon moi totalement foiré et par moment d'un ridicule nous faisant atteindre le nanar voir pratiquement le navet . 






Et pourtant malgré ce nombre d'imperfection le métrage parvient à mon grand étonnement à parfaitement contre balancer le tout avec un scénario brillant possédant d'excellentes idées qui peuvent paraître un peu classique aujourd'hui mais aiguisé , intriguant, psychologue et sophistiqué . on assiste à un thriller bien mystérieux ou la manipulation devient tout un art et ou les faux-semblant sont de guise .A la fois habile et perspicace dans son raisonnement , les séances de psy se transforme en véritable jeu de détective minutieux et délicat . Je trouve la révélation finale sensationnelle , fallait y penser . En tout cas j'ai pour une fois rien vu venir (chose rare) et sa fais du bien , oui un bien fou . En cela je donne à sa structure narrative un 5/5 sans problème seulement il se retrouve très diminuer par tout le reste ce qui me porte à croire que le réalisateur à été très mal choisi .Le casting est excellent ! J'adore Bruce Willis dans ce film qui propose une facette de lui rarement vu , mais c'est sans commune mesure l'actrice Jane March qui propose un jeu d'actrice grandiose . La jeune comédienne (à l'époque) crève littéralement l'écran et nous surprend encore plus quand on connais le final . Le reste du casting est pas trop mal ,certain sont très bien mais d'autre sont un peu trop caricatural ce qui fais que c'est assez inégal pour certain .  













CONCLUSION :




Color of Night est ce que j'appelle une oeuvre très alambique car autant elle peut être médiocre qu'excellente . Entre une direction d'acteur pas forcément au top , une partie technique catastrophique et un choix musical calamiteux il est évident que ce long métrage rappelle aisément à quel point il est nécessaire de bien choisir ses réalisateur car ils sont d'une importance cruciale . Color of Night détient l'un des meilleurs scénario pour un thriller psychologue qui ma été donner de voir , une belle pépite , seulement à cause d'une réalisation pitoyable l'intérêt s'en retrouve sali .Richard Rush est clairement le fautif de ce flop technique car il tenais entre ses mains une histoire passionnante , à un tel point ou j'arrive quand même à aimer cette oeuvre malgré ses défauts évident .Color of Night mérite d'être vu pour son histoire , ses deux acteurs principaux et pour ce constat nécessaire sur la conséquence évidente qu'il en découle de bien choisir son cinéaste car un scénario aussi génial , subtil et intelligent qu'il puisse être dépend au final de celui qui le réalise . Nul doute que si sa aurais été quelqu'un de la trempe de Paul Verhoeven , Brian De Palma ou encore Len Wiseman Color of Night aurait été un chef d'oeuvre , DOMMAGE !!! 


                                 
                                                              3,5/5 BIEN !!!  










_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Dim 24 Sep - 10:35 (2017)    Sujet du message: Color of Night Répondre en citant

En ce moment, tu te lache sur les critiques poto 
J'avais entendu que ce film avait une mauvaise réputation et du coup ta critique fut intéréssante dans le sens où tu a trouvé le scénario super cool Wink
Après c'est pas trop mon genre de film et le coté désastreux de la "forme" me fait carrément peur.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 371

MessagePosté le: Dim 24 Sep - 11:16 (2017)    Sujet du message: Color of Night Répondre en citant

Ouai j'avoue que je suis pas mal inspiré ces derniers temps ^^ Je me suis beaucoup enchaîné des vieux films , j'ai une phase 
nostalgique en ce moment et du coup j'en profite pour écrire dès que j'en ai regardé un . J'en profite tant que la hype est la 
car elle pourrait me quitter rapidement ^^ Quand l'inspiration est la mieux vos lui tendre les bras . 


Color of Night est un excellent film pour son histoire et certaine thématique bien trouvé mais d'un point de vu technique je 
confire le fait qu'il est chaotique . Toutefois je le conseil au fan de thriller hérotique dans le genre Basic Instinct , Sliver , 
Harcellement , Feu de Glace , Streeptease ... Et pour les fan del'acteur c'est toujours intéressant à voir .
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Dim 24 Sep - 11:19 (2017)    Sujet du message: Color of Night Répondre en citant

D'accord Wink
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:30 (2018)    Sujet du message: Color of Night

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com