DCEU UNIVERS Index du Forum
DCEU UNIVERS
Bienvenue dans notre communauté de DCEU. Venez suivre l'actualité et nous faire partager votre passion de cet univers !
 
DCEU UNIVERS Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: BLADE RUNNER 2049 ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Jeu 5 Oct - 09:48 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 


Autant le dire d’entrée, c’est le meilleur film de l’année pour le moment et pas loin de penser que c’est l’un des plus grands films de SF de l’époque moderne. Oui, Blade Runner 2049 est bien plus qu’une simple suite, c’est avant tout une claque de cinéma.
Denis Villeneuve s’approprie l’univers de Scott pour en faire son meilleur film a ce jour.


Le film est à mes yeux bien meilleur que le premier et je suis pas loin de penser qu’il peut devenir culte avec le temps.
Finalement la seul chose a dire, c’est qu’il faut le voir car c’est du très grand cinéma.






L’écriture :


Une suite à un film culte fait toujours un peu peur mais dès les premières minutes, le film nous fait comprendre qu’on est 40 ans après et qu’un autre cinéaste plus « moderne » est a la barre car oui 2049 est un film adapté a tous. En effet, meme les gens ayant très peu voir aucun souvenir du premier pourront apprécier et comprendre ce film sans le moindre problème.
Ceci est un premier point, le deuxième point concerne la notion de « transmission » du film notamment a travers le personnage de Ryan Gosling (Agent K).


En effet, comme si Deackard (Ford) était Scott et Gosling était Villeneuve, le film nous fait comprendre que ce projet est un passage de flambeau comme si Scott avait conscience qu’il fallait un cinéaste plus dans l’ère du temps pour raconter cette histoire.
C’est en cela que le personnage de Ryan Gosling est fascinant, il apporte une fraicheur au film. C’est le véritable héros du film.


Concernant la construction du récit, le film nous transporte dans une enquête policière « noir » superbement orchestré, on reconnait ici la patte de Villeneuve sur un « Prisoners ».
D’ailleurs plus l’enquête du film avance, plus on se rend compte qu’on entre dans une quête de l’ « objet perdu ». En effet, sans trop en dire, le film est une grande quête sur la perdition d’un mythe.


Autre aspect du scénario, totalement maitrisée, c’est le rythme du film. 2H35 dit comme ça, ça peut faire peur mais le montage est rondement menée et on voit pas le temps passé.


De plus, quand on découvre cette fin sublime sous forme d’ode a la lenteur, on ne regrette pas une seconde les 2H30 précédente.


On aurait pu s’arrêter la mais malheureusement le scénario possède un défaut, il est un peu prévisible sur un élément précis de l’intrigue et c’est vraiment dommage. Le film parsème un peu trop d’indices a son sujet et on devine vite quelque chose.
Mais globalement, Blade Runner 2049 est une grande aventure !





La mise en scène :


Que dire mis a part que Blade Runner est le meilleur film de Denis Villeneuve d’un point de vue visuel. Le réalisateur québécois nous offre une oeuvre comptemporaine de 2H35 faisant preuve d’une immense rigueur de travail.
A l’image de son cinéma, le film est une ode à la comptemplation et a la lenteur. C’est clairement un film anti-spectaculaire.
En terme visuel, Villeneuve nous offre ici une oeuvre symétrique et perfectionniste avec pour toile de fond une dystopie.
En résumé, le travail de Villeneuve et son équipe est faramineux et contre toute attente, c’est un pur Villeneuve movie.


Mais le film ne serait pas aussi réussi sans l’apport considérable de la photographie et du travail de Roger Deakins (Skyfall, True Grit, No country for old men…).
Véritable personnage du film, la lumière est atrocement essentielle au film. Elle joui d’une variété de couleurs folles et d’effets ambiants poétiques.
Clairement durant 2H35, la lumière est de la peinture et la caméra, la toile.
Oscar gagné d’avance.


J’aimerais également souligné l’énorme travail sur les décors et leurs inspirations. Puisant a la fois dans du Lynch, du Tarkovski voir du Stolker, les décors sont issus de l’art comptemporain et sont absolument grandioses. Pour les gamers, il y a aussi du "Bioshock".


En dernier lieu, les effets spéciaux sont pas loin d’etre une nouvelle référence avec ce film. On y voit que du feu. Moi meme j’ai pris quasi tout pour du « réel » alors que c’était du CGI.
Mention toute particulière au travail sur les hologrammes qui sont les plus réussies depuis très très longtemps, clairement Avatar, Prometheus et Star Wars peuvent aller ce cacher. Bravo aussi pour la voiture du Blade Runner K.


Bref comme prévu, Blade Runner 2049 est une gifle visuel de tout les instants !





La musique :


La BO de Hans Zimmer est sympathique et se marie bien aux images mais elle manque un peu d’originalité. On est pas dans un Zimmer en grande forme comme il l’a pu etre avec Dunkerque.
J’aimerais tout de meme saluer le travail du son qui aurait difficilement pu etre meilleur que ça. On retrouve un certain travail expérimental de Villeneuve sur le son (Arrival).




Le casting :


Ryan Gosling est immense dans ce film et il confirme une nouvelle fois mon admiration personnel pour ce comédien. C’est la meilleur performance du film, il est puissant et sublime. Oui son look envoie du lourd, il est très très classe !


Ana de Armas dans le role de Joy est vraiment une très belle surprise. A la fois fragile et attachante, la comédienne arrive a bien composé son role avec en plus, une très bonne alchimie avec Ryan Gosling.


Jared Leto est plutôt correct dans le jeu mais l’iconographie de son personnage est génial.


Robin Wright est correct aussi dans son jeu, elle fait le boulot mais ici aussi son look est super et la rend bien charismatique.


Harrison Ford était ma plus grande crainte du film et au final, il est très bon. Il reprend son role de Rick Deckard avec beaucoup de pudeur et de nostalgie dissimulé. En bref, je trouve qu’il a parfaitement réussi a emmener son role dans un autre registre que le premier.






Conclusion :


Blade Runner 2049 est un véritable miracle du cinéma en cette année 2017. Le film de Denis Villeneuve est l’une des meilleurs suites du cinéma et aussi le meilleur film du cinéaste québécois. Clairement le film à sa place a coté de Interstellar dans les grands films de SF comptemporains.
En bref, une véritable oeuvre d’art !





10/10   
 
 
 

_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Until_Dawn
FONDATEUR
FONDATEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2016
Messages: 7 017

MessagePosté le: Jeu 5 Oct - 15:45 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Merci Aza. C'est complet et bien expliqué. J'avais un œil sur ce film et maintenant grâce à ta critique j'ai envie d'aller le voir sans trop attendre
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Jeu 5 Oct - 17:42 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

De rien, tu peux foncez Smile
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 369

MessagePosté le: Ven 6 Oct - 15:43 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Je le vois ce soir j'ai très hâte ! Par contre tu dis Aza que c'est comme si Scott passer le flambeau volontairement , perso je sais pas mais je suis bien content que ce ne soit pas lui qui ai fais ce film car sérieux ce gars n'est plus que l'ombre de lui même et vient jusqu'a pourrir ces propres films , donc un grand oui à Villeneuve . 


Après je vois que tu précises que tu le trouve meilleur que le premier j'espère grandement pouvoir penser la même chose que toi , mais sa risque d'être compliqué car je trouve que le premier fais partis des plus grand film de tout les temps car il a crée ses propres codes que des millier d'autre ce sont servis , Blade Runner est film de SF qui à eu la fonction de guide pendant très très longtemps , donc je pense que sa sera très chaud de faire mieux mais perso je ne demande que sa d'être surpris . 


Mais bon même si je ne le trouve pas meilleur que le 1 du moment que je le trouve excellent je serais alors grandement ravi et joyeux . A présent il ne me reste plus qu'à y aller merci pour le partage de ta critique . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Ven 6 Oct - 16:33 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Il y a pas de quoi Wink


Le premier je l'aime bien mais il m'a jamais boulversé alors que 2049, avec la pate de Villeneuve, j'ai pris un enorme upercut dans la tronche. Le film me hante encore a ce jour 
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 886

MessagePosté le: Sam 14 Oct - 19:50 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Blade Runner 2049




Etant un gros fan de film de science-fiction en général et vu le réalisateur talentueux derrière ce projet, j'attendais énormément ce film. C'était un pari très risqué de faire une suite de cet œuvre culte qui a marqué le cinéma de son empreinte, qui plus est 30 ans après. Et bien, franchement, comme toi Aza, je n'ai pas été déçu !

Ce fut un énorme plaisir de replonger dans cet univers cyberpunk. Le visuel est tout simplement splendide, que ce soit la ville sombre à l’ambiance pluvieuse et au ton bleu avec toutes ses lumières et publicités, la décharge ou encore la zone irradiée aux teintes orangées. Le film nous fait ainsi découvrir l’extérieur de la ville en traversant des décors magnifiques et variés. Les plans aériens qui survolent ces paysages sont juste sublimes.

Les musiques d’Hans Zimmer et Benjamin Wallfisch collent de plus parfaitement à l'ambiance. Tout comme le rythme assez lent assumé qui donne un aspect envoutant et hypnotisant au film. L’ensemble prend son temps et est plutôt calme ce qui rend les moments intenses encore plus impactant.

J’ai trouvé l’enquête vraiment captivante et intéressante, bien plus que celle du premier. L’intrigue se veut assez mystérieuse et se dévoile peu à peu avec des révélations surprenantes et des enjeux importants. J’ai apprécié également la quête intérieure du personnage principal.

Malgré les clins d'œil, il ne s’agit ici pas d’un vulgaire copier-coller du précédent film. Cette suite étend à merveille l’univers des répliquants et explore de plus de nouvelles facettes comme la romance avec le personnage d’Ana de Armas et ses thématiques de solitude et de relation artificielle.

Au niveau du casting, c’est très solide : Ryan Gosling est très convaincant dans un rôle tout en retenue jusqu'au final. Je trouve son personnage vraiment très classe en manteau. Même s’il a peu de scènes, Jared Leto est excellent et fait son effet à chaque apparition, dommage qu'on ne le voit pas plus. J’ai été agréablement surpris par le personnage attachant joué par Ana de Armas qui apporte une vraie touche de douceur. J’ai également apprécié les bonnes prestations de Robin Wright et Silvia Hoeks qui joue la méchante. Concernant Harisson Ford, j'avais peur qu'il monopolise l'écran mais finalement non, il a une place importante sans pour autant s'accaparer le film.

Bref, Denis Villeneuve signe un film de science-fiction ambitieux et fascinant qui respecte l'œuvre originale tout en trouvant sa propre identité, un grand film d’anticipation !
Ma note : 5/5 excellent
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Sam 14 Oct - 21:46 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Super critique achilles, je me suis retrouvé dans chacun de tes mots, 2049 est une suite miracle ! Smile
Je suis d'accord avec tout ce que tu énonces notamment sur l'ode a la lenteur et le style comptemplatif de Villeneuve qui se marie a merveille avec l'univers Blade Runner.
Egalement ravi de voir que je suis pas le seul à étre époustouflé par le charisme de Ryan Gosling dans ce film. Il a clairement un role taillé sur mesure !


Ana de Armas a aussi été ma surprise du cast, elle est vraiment prometteuse !


Bref bravo a Denis Villeneuve qui a su relevé ce paris risqué. Pour ma part, c'est son film le plus aboutie.
Un petit mot aussi pour Ridley Scott qui a eu l'intelligence de servir sur un plateau d'argent, une carte blanche a Villeneuve pour faire son film.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 886

MessagePosté le: Dim 15 Oct - 15:26 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Bien d'accord avec toi, à mes yeux, Ridley Scott n'aurait pas pu choisir meilleur successeur pour cette suite, la patte de Villeneuve avec son coté froid et contemplatif colle parfaitement au style Blade Runner. Il a su conserver ce qui faisait l'œuvre originale, tout en faisant son propre film.

C'est aussi mon film préféré de Villeneuve, sans doute son plus ambitieux et le meilleur film de SF que j'ai vu depuis Interstellar.
Je suis très content de voir qu'il existe encore des films de ce calibre, des "anti-blockbusters", des films grandioses et intelligents qui prennent leur temps.

J'ai tellement hâte de le revoir pour replonger dans cet univers, cette ambiance.
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Dim 15 Oct - 16:13 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Ouais, on peut dire que Scott a parfaitement gérer l'héritage de son chef d'oeuvre !
Concernant l'aspect "anti-spectaculaire" de ce type de films, j'en suis friant a mort. Comme tu le dis, ils en faut plus !


Concernant Blade Runner, je veux pas de suite car j'aime énormément la notion de "transmission" qu'il y a entre les deux films et les deux réalisateurs.
Villeneuve est un peu le fils spirituel de Scott.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Gynarro
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 1 508

MessagePosté le: Dim 15 Oct - 20:33 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

C'est Scott qui a choisi Villeneuve pour le film?
Sinon, ça s'annonce bien pour Villeneuve sur Dune alors parce-que dans le genre héritage, il y a du boulot là.
_____________________
"No protectors here. No Lanterns. No Kryptonian. This world will fall. Like all the others."
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Dim 15 Oct - 21:00 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Oui.
Pour Dune, tout ce que touche Villeneuve se transforme en or, donc hate de voir le résultat.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 886

MessagePosté le: Lun 16 Oct - 20:15 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Gynarro a écrit:
C'est Scott qui a choisi Villeneuve pour le film?
Sinon, ça s'annonce bien pour Villeneuve sur Dune alors parce-que dans le genre héritage, il y a du boulot là.


Je sais pas mais étant producteur il a peu être eu son mot à dire.


Hâte de voir Dune aussi, en espérant que le projet se concrétise. Le peu que j'en connais me donne bien envie.
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Lun 16 Oct - 20:32 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Scott était a la base du projet, la base du scénario vient de lui.


Apparament son prochain film c'est Dune mais les Brocolli (Bond) ferait le forcing pour qu'il accepte Bond 25.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 369

MessagePosté le: Sam 21 Oct - 19:08 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Je n'avais pas vu ta critique Achilles , très intéressant en gros toi es Aza est d'accord sur toute la ligne pour ce film qui est il ai vrai très bien . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 886

MessagePosté le: Dim 22 Oct - 15:44 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

@preda :
Oui, j'ai vraiment adoré comme aza ! C'est surement même le meilleur film de l'année à mes yeux.
qu'est ce que tu en as pensé ?
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 369

MessagePosté le: Dim 22 Oct - 17:08 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

En ce moment j'ai un peu la flemme c'est pour sa que j'ai pas posté de critique depuis un peu plus d'une semaine mais la prochaine sera ce film c'est certain . Peut être ce soir ou demain , mais je le ferais dans les prochains jours sur . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Dim 22 Oct - 18:48 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Predawolf a écrit:
En ce moment j'ai un peu la flemme c'est pour sa que j'ai pas posté de critique depuis un peu plus d'une semaine mais la prochaine sera ce film c'est certain . Peut être ce soir ou demain , mais je le ferais dans les prochains jours sur . 


Je connais déja tes reproches mais hate de voir ta critique sur ce bijou de SF.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 369

MessagePosté le: Lun 23 Oct - 21:59 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Blade Runner 2049 
De Denis Villeneuve 





Ma note :  4/5 
Très Bien !!!










                        ""Le monde repose entre un mur de séparation entre deux classes d'êtres . 
                              Si l'on disons à l'une d'entre elle que ce mur n'existe pas , 
                                            nous récoltons la guerre ."" 






                                                      







SYNOPSIS :




En 2049, la société est fragilisée par les nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par bioingénierie. L’officier K est un Blade Runner : il fait partie d’une force d’intervention d’élite chargée de trouver et d’éliminer ceux qui n’obéissent pas aux ordres des humains. Lorsqu’il découvre un secret enfoui depuis longtemps et capable de changer le monde, les plus hautes instances décident que c’est à son tour d’être traqué et éliminé. Son seul espoir est de retrouver Rick Deckard, un ancien Blade Runner qui a disparu depuis des décennies...













CRITIQUE :




Blade Runner 2049 revient de loin . Faire après plus de trente ans la suite d’un mythe de la science-fiction, fallait avoir le cran , même pour quelqu'un s'appelant Denis Villeneuve .  Je suis énormément fan du premier Blade Runner et je dois dire que je redoutais fortement une suite décevante passant complètement à côté de son sujet en nous proposant une sorte de remake non assumé comme beaucoup de production aime à faire en ce moment . Et à cela je dis avec joie : ""Bon sang que je suis content de mettre planté !"" Une oeuvre un minimum novatrice qui avec du vieux arrive à proposer du neuf et ceux s'en ressortir des cartes déjà utilisé auparavant . Toutefois malgré le fait que se soit un très bon film on est selon moi loin du chef d'oeuvre car pas mal d'élément négatif vienne nuire à toute cette beauté visuelle et narrative . Mais vu que je reste en grande majorité satisfait de ce long métrage je commencerais donc par ses points positifs . 






Tout d'abord il faut reconnaître qu'on à affaire à une magnifique épopée cyberpunk, qui possède une représentation graphique inspirée et digne d'une grande peinture . La photographie est juste wouah !  En effet le travail des plan autour des divers environnements et autre décors sont juste bluffant d'imagination et de créativité . C'est juste incroyable , on est littéralement plongée dans un univers à part qui ne se montre pas avare en création et qui tient à nous offrir un monde qui fais vrai et auquel on croit à fond .Il est clair que Villeneuve c'est investis à fond et qu'il a tenu  à offrir sa vision de l'oeuvre de Scott en proposant un prolongement nouveau des vastes décors du premier opus tout en réussissant à prolonger l'esthétique de l’original en l'influant de nouveauté ; et pour ce faire il a su magnifiquement s'entourer . Ce Blade Runner 2049 est la représentation parfaite de la confluence d'un grand nombre d'artistes qui se sont réunis pour raconter avant tout une histoire fantastique prodigieuse et non de remplir un cahier des charges bourré de séquence fan service débile . Une suite à un vieux film culte qui ne se contente pas que d’offrir de simples clins d’œils , mais bien une véritable proposition , et bien il en aura fallut du temps pour que quelqu'un comprenne une chose pourtant si simple , Star-Wars devrait en prendre exemple comme beaucoup d'autre  . 








Le scénario est subtilement écrit et véritablement absorbant , dramatique et occupant .La construction de celui-ci se tient du début à la fin et il à le mérite de ne pas tomber dans une réplique du premier film dans ses thématiques . Au contraire il n' y a pas vraiment de comparaison à tenir , si dans l'épisode d'avant le symbolisme du long métrage tient sur la représentation du droit de vivre et de ce qu'ai être un humain , 2049 entreprend le dépassement de sa propre condition et se limite pas qu'à un constat taciturne mais à une évolution chez les réplicants . Une évocation de Scott autrefois s'en transition , honnête et cru s'en la moindre chance de survie , ou le monde n'est qu'une chimère fasse à une vision de Villeneuve d'espérance ou la condamnation n'est pas forcément la seule issu et ou le mensonge fais force de loi . Le rythme est clairement lent , bien plus lent que l'oeuvre originale et pourtant pas une fois je me suis ennuyé , au contraire j'ai même trouvé le film court en dépit de sa longue durée . De part les messages passé et les compréhension en fond de texture il faut reconnaitre que certain instant d'écriture sont comme touché par la candeur et la finesse , comme une essence de déité .


 









A retenir certains acteurs incroyablement bon à commencer par Ryan Gosling dont je ne suis pas focément un illustre fan mais que je reconnais s'en mal comme étant un grand acteur et içi il est cairement très bon sous les traits de l'agent K , il ma fais frémir . J'adore la relation qu'il entretien avec Joi incarnée par Ana de Armas , il font un très beau couple qui raconte une belle histoire . Il y a cependant une chose avec laquelle je ne suis pas d'accord , c'est sur le fait que Gosling  récupère le flambeau de Déckard et représente la transition entre les deux . Je n'en dirais pas plus pour ne pas spoiler mais quand on a vu le film en entier et ce qui s'y passe on ne peux pas parler de transmission de flambeau car Déckard et Gosling n'ont strictement rien à voir , autant dans leur cause que leur vision . Déckard est de retour et c'est heureusement toujours Harrison Ford qui s'y colle et avec brio , néanmoins je l'ai aperçu trop secondaire et finalement peu utile .Ensuite bien qu'il soit hautement critiqué j'ai trouvé Jared Letto très bon et relativement crédible , par contre je reconnais s'en mal qu'on à déjà vu ce genre de rôle  un paquet de fois et dans une oeuvre sortis il y a peu de temps avant 2049 et comme par hasard de Ridley Scott je parle bien entendu de David dans Alien Covenant .   






A présent les défauts . Premièrement je n'ai absolument pas aimé la conclusion finale , qui se fais sur un simple duel alors qu'on nous vends tout du long une guerre qui changera l'ordre établis et qui révèleras au monde entier une certaine chose autour des Réplicants . Sur le moment j'étais à fond , je me disais : "" ouai la sa va être énorme et surtout sa va être en raisonnance avec tout ce qui c'est passé dans le premier épisode et tout du long de cette oeuvre !"" Un jolie plat de viande qu'on nous fais longuement salivé en nous en parlant tout du long et qui finalement n'est absolument pas montrer , même totalement oublié pour résoudre cela sur un simple duel . C'est réellement de très mauvais goût et clairement trop trop simple  . Tout le long le réalisateur nous démontre son implication et la construction adulte , compliqué et pro dont il fais preuve pour en définitive prendre la carte de la facilité sur les dernières minutes et nous conclure l'histoire sur un simple  règlement de compte qui ne conclus absolument rien du tout et qui n'apporte décisivement aucune réponse à toute les parenthèses ouverte . 






A mon sens on ne peut pas nous promettre tout du long une chose pour en fin de compte nous en privée . Sur ce point j'ai vraiment trouvé ce partis pris mauvais , voir incompréhensible . Le cas Letto pas réglée , la partis Déckard et sa cause pas achevé , les Blade Runner oublié et l'affaire réplicant encore moins conclus .Tout compte fait , bien que je trouve le long métrage très bon , à cause de toute ses questions non élucidé et des paramètres de première importance la aussi occulté je me demande si ce film est absolument nécessaire , genre on ne peut pas s'en passer car il apporte énormément de chose , et bien sur ce point j'en suis pas sur du tout , je pense qu'on peux même s'en passer car il n'apporte que quelques brides certes intéressante mais loin d'être de première importance à cause des promesses non tenu . Je ne demandais pas à ce que l'on parte dans la démesure mais au moins qu'on nous rushe pas des éléments phare pourtant établis par Villeneuve lui même , d'ou mon incompréhension . On nous inflige toutes les conséquences qu’un agissement (je spoile pas ^^) pourrait avoir sans pour autant que les répercussions soit démontré . WTF !?  






                                                         

                                                            







Un autre gros problème selon moi vient de son méchant(e) principaux je parle de la réplicante jouée par Sylvia Hoeks qui est est très très très loin de valoir l'authenticité , la singularité et la paroxysme du Réplicant Roy Batty incarnée par un Rutger Hauer foutrement possédée , qui est même perçu comme étant finalement pas le méchant de l'histoire au contraire de Déckard . Roy Batty est doté d'une souffrance touchante et d'une frénésie de vivre extrême . Une performance incroyable dont il est impossible d'oublier tant il est en transe et passionné . A travers son jeu l'on voit finalement un être capable d'émotion tout ce qu'il y a de plus vrai et de maladif . Un ouragan d'émotion , qui donne lieu à un acharnement d'un androide voulant dépasser sa propre condition afin d'aimer , de goutter , de vivre . Il transpire l'authenticité et crie haut et fort qu'il veut simplement VIVRE ! Il le démontre dans la séquence finale qui est juste incroyable , encore aujourd'hui !!! Le voir courir pratiquement nu dans tout les sens et le voir hurler de toute ses forces , cette tristesse qui l'habite en fond l'un des méchants les plus touchant qui soit et l'une des scènes les plus émouvante qui ma été donné de voir avec des discours pénétrant et un Déckard troublé lorsqu'il s'aperçoit de l'âme si pure qui habite ce Réplicant .  






Et que nous propose t'on dans Blade Runner 2049 , un grimpion  arriviste empreins de création divine qui ne se sent plus parler et surtout une méchante Réplicante qui n'est motivé que par le fait de vouloir obéir à son créateur et de surtout rester la plus parfaite à ses yeux en restant la meilleure . Sa sonne vraiment très très creux pour le coup . Certes on peut dire que je ne suis peut être pas assez objectif car je trouve ce défaut en comparaison du premier , mais bon sang à quoi sa sert alors de faire une suite si on ne peut pas la comparais avec l'oeuvre originale . Que se soit dans Blade Runner de Ridley Scott ou à la toute base dans le roman d'origine , le segment premier de l'histoire n'est pas de livrer un univers de science fiction mais bien un axe centré sur la relativité de la liberté et de la vie à travers les espérances et les illusions des rêves des non humains . Le titre du livre en est lui même une preuve "Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques" . Cette partie est très importante dans la première version alors que dans la vision de Villeneuve on quitte les rêves pour le réalisme . 






Ici le rêve n'est qu'un leurre , alors qu'à la base elle est le centre premier de la véracité de ce qu'est un Réplicant . Avec Blade Runner 2049 on brise cette relativité longuement établis et on claque à la figure un aspect sinistre et élémentaire mettant un terme à l'espérance et à l'évolution . Du moins c'est ainsi que sont perçu les choses à travers les yeux de Gosling .Voilà en gros les mauvais point que je reproche et qui font que l'on es clairement très loin de dépasser le long métrage initial qui lui à apposé une véritable révolution qui n'est qu'effleuré certes avec beauté de la part du cinéaste Villeneuve mais qui reste bien moins créatif narrativement . Malgré tout ces reproches le film est loin d'être mauvais , car il ne se contente pas d'être qu'un remake et s'essaye à quelque chose de plus concret . Une oeuvre graphiquement parfaite au potentiel énorme qui malheureusement nous agites une carotte pour mieux nous la retiré même si c'est fait avec beauté je trouve cela dérangeant . Quand on voit tout ces nombreux points laissé en oublie je ne peux que m'imaginer qu'une éventuelle suite pourrait être prévue , je ne vois que cela de logique pour justifier une telle erreur de son réalisateur .    






                                                             







CONCLUSION : 




Blade Runner 2049 bien que moins bon et moins inventif que Blade Runner premier du nom ce révèle être un très bon film de science fiction visuellement parfait et techniquement subliminal . L'on retrouve un scénario crédible qui s'allie subtilement au passé de Déckard et qui vient nous faire découvrir un peu plus en profondeur cet univers cyberpunk . Même si l'aspect , la texture et le fond sont dans sa totalité plus que correct , il manque cette profondeur accru du premier film qui à marqué nos esprit si bien qu'encore aujourd'hui il est adulé et sert encore de multiple référence . Je défendrais toute fois ce film en lui accordant s'en mal une identité superbe qui aurait pu se transformer en oeuvre phare et culte si il serais aller au bout des choses et aurait crée un véritable antagoniste et non un simple laqué .Bravo à Villeneuve qui n'a certes pas fais son meilleur film avec cette production mais qui à réussi le pari fou de faire une suite à l'un des films les plus iconiques de tout les temps , rien que pour cela je tire mon chapeau et je dit respect . 4/5 !


                  TRES BIEN !!!




                      

_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mar 24 Oct - 17:59 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Très bonne critique poto comme souvent Wink
Je suis globalement d'accord avec toi notamment sur la forme du film qui est juste incroyable et Gosling qui survole le casting.
Pour tes reproches, je les comprend tout a fait car tu les a bien expliquer et ils sont légitimes notamment sur le teasing d'un affrontement entre les deux races. Perso j'ai adoré le climax et la fin car elles m'ont surpris a 100%.


Contrairement a toi, j'ai trouvé la méchante convaincante et bien joué mais sans non plus égalé Roy de l'original.


En gros, pour ma part, ce film n'a foncièrement aucune erreur véritable ou honteuse.
Pour finir, je te suis a 10000% sur la critique que tu évoques des productions actuelles qui marchent au remake déguisé etc...
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 369

MessagePosté le: Mer 25 Oct - 18:13 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Pour ma part il a une erreur véritable , sa fin mais sinon oui sa reste un gros film . Pour le reste si SW et Jurassic Park et bien d'autre aurait porter leurs cou***** en proposant des suites originales , inventif qui prend des risques en tentant autre chose tout en maintenant une crédibilité avec les films de base et bien on aurait eu un tout autre film que SW7 ou Jurassic World . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mer 25 Oct - 20:32 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Je suis completement d'accord, pour ma part Blade Runner 2049 est la preuve meme que l'on peut encore réalisé des grandes suites a des films cultes sans tomber dans le plagiat.
En revanche je sais pas toi, mais je suis contre la mise en route IMMEDIATE d'une suite. Je veux que ce 2049 gagne du cachet avec le temps.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 369

MessagePosté le: Mer 25 Oct - 21:50 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Après à s'avoir si suite il y aura , car c'est moi qui ai dit sa , car je ne voyais que cela pour exuser la maladresse de Villeneuve pour tout ces trou laisser en suspen 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mer 25 Oct - 22:02 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

C'est pas Villeneuve le script Wink mais ouais calmos sur les suites précipités ^^
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 886

MessagePosté le: Sam 28 Oct - 12:42 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Je te rejoint complètement Preda sur les points positifs que tu as cités et particulièrement sur le fait que cette suite ne joue pas la carte facile du remake déguisé comme certain l'ont fait récemment. On sent que cette suite s'appui sur l'original mais tente vraiment d'avoir sa propore identité, de proposer du neuf et d'étendre son univers.

Par contre je ne te rejoins pas sur l'affrontement final, je n'ai pas senti qu'on nous promettait tout du long une guerre finale entre les deux "espèces". Pour moi, c'est une conséquence possible qui donne de l'enjeu à l'enquête de K et non un teasing. En plus, je pense pas qu'un affrontement de la sorte colle vraiment avec Blade Runner. A mes yeux, ce reproche s'applique plus à la planète des singes 3.
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Sam 28 Oct - 13:06 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Achilles- Je sais pas toi, mais je trouve que le climax de 2049 est carrément intime et hyper tendu. J'ai adoré tout l'acte finale.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 886

MessagePosté le: Sam 28 Oct - 13:42 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Aza- Pareil, j'ai vraiment apprécié le final, que se soit le combat tendu dans le noir avec les vagues qui montent et descendent ou la toute fin avec Deckard que j'ai trouvé très émouvante.

Sinon, comme toi, j'aimerai beaucoup voir un troisième opus mais peut être pas de suite, pour la même raison que toi et aussi pour qu'on ait du coup encore plus envie de retrouver cet univers.
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Sam 28 Oct - 13:45 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Achilles- Esthétiquement et le travail de tension avec la marrée est incroyable 


Ouais franchement je suis pret a attendre 20 ans ça me dérange pas.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mar 31 Oct - 15:10 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Petite news intéréssante sur le film, on apprend qu'a la base, le premier montage durait 4H et était en deux parties.


http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18668413.html
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Gynarro
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 1 508

MessagePosté le: Mar 31 Oct - 15:19 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Comme quoi, les découpages ciné ne sont pas forcement mauvais.
_____________________
"No protectors here. No Lanterns. No Kryptonian. This world will fall. Like all the others."
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mar 31 Oct - 15:20 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Quand le film est super bon ouais.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Gynarro
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 1 508

MessagePosté le: Mar 31 Oct - 15:27 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Et si ils font une version longue pour le bu-ray ?
_____________________
"No protectors here. No Lanterns. No Kryptonian. This world will fall. Like all the others."
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mar 31 Oct - 15:29 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

Non car Villeneuve revendique entièrement ce montage, du coup c'est pas prévu.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 369

MessagePosté le: Mer 1 Nov - 10:55 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant

achilles3 a écrit:
Je te rejoint complètement Preda sur les points positifs que tu as cités et particulièrement sur le fait que cette suite ne joue pas la carte facile du remake déguisé comme certain l'ont fait récemment. On sent que cette suite s'appui sur l'original mais tente vraiment d'avoir sa propore identité, de proposer du neuf et d'étendre son univers.

Par contre je ne te rejoins pas sur l'affrontement final, je n'ai pas senti qu'on nous promettait tout du long une guerre finale entre les deux "espèces". Pour moi, c'est une conséquence possible qui donne de l'enjeu à l'enquête de K et non un teasing. En plus, je pense pas qu'un affrontement de la sorte colle vraiment avec Blade Runner. A mes yeux, ce reproche s'applique plus à la planète des singes 3.





Et bien je suis surpris que tu dises n'avoir pas sentis qu'on nous promettais une guerre car pourtant on nous en parle plusieurs fois et tout du long du film . Robien Wright qui n'arrête pas de dire que cette mi humaine mi Réplicante va crée une guerre , elle le répète à 3 reprise et base toute l'enquête de son Blade Runner "l'officier K" en précisant bien que si il échoue ou bien si sa vient à se s'avoir que le monde sera en guerre . Elle base tout les enjeux de l'enquête sur cela ce qui n'est pas rien . Ajoutons à cela la chef des Réplicante de la résistance qui parle de la guerre et dit la on part en guerre , genre tout de suite et pas dans les années à venir . Elle crée cette guerre qui est l'origine de toute les inquiétudes lié à l'enquête et à sa base et le pire c'est que la chef réplicante de la révolution dit clairement qu'elle enmène avec elle la mi _humaine mi réplicante elle dit qu'elle va la présenter au monde ce qui sous entend donc qu'on va l'enlever ce qui n'est pas rien du tout . Et on quitte cette séquence ou on les vois partir en guerre et ou la gamine de Harrison Ford est complètement au milieu de ce bordel et .... et .... et bien rien du tout au final . Car n'oublie pas que c'est comme sa que ce termine cette séquence les Réplicant révolutionnaire parte en guerre ce qui fais que tout ce qui est crains dans le film à s'avoir la guerre prend tout son enjeu et devient le théâtre principal .  Cette guerre est justement au centre du sujet , et autour d'elle vienne gravité l'histoire de  K , celle de Harrison Ford et de la pseudo méchante . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Mar 21 Nov - 19:01 (2017)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049 Répondre en citant


_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:35 (2018)    Sujet du message: BLADE RUNNER 2049

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com