DCEU UNIVERS Index du Forum
DCEU UNIVERS
Bienvenue dans notre communauté de DCEU. Venez suivre l'actualité et nous faire partager votre passion de cet univers !
 
DCEU UNIVERS Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Stranger Things saison 1 ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Sam 4 Nov - 11:42 (2017)    Sujet du message: Stranger Things saison 1 Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Stranger Things saison 1 (Netflix)







Suite à de nombreux conseils, j'ai souhaité tenter le petit phénomène Stranger Things. J'avais en effet, quelques réticences au début mais il fallait bien essayer pour juger.
Une chose est sur, je ne regrette pas d'avoir regarder cette série. Bien qu'elle soit très imparfaite, elle fait un bien fou et on l'a regarde avec nostalgie et facilité.
En terme de forme, c'est une des séries les mieux "produites" que j'ai pu voir. Clairement il faut le dire, Netflix possède un petit bijou artistique avec cette série et bravo a eux !


Meme si elle a des défauts, je conseille cette série a tous ceux qui veulent du divertissement nostalgique à la Spielberg 80s. Vous passerez un super bon moment !




L'écriture :


Sincèrement la trame principale et les enjeux que traitent la série sont exellents. Tout est clair et limpide, par conséquent on est vite accro a la série.
Chaque arc narratif possède son intéret et ses personnages phares ce qui est génial. De plus, l'écriture est assez accessible a tous.
L'écriture jouie également d'un bon travail sur la thématique du "mystère", c'est très simple mais gougrement efficace a l'écran.


Malheureusement cette écriture m'a poser certains petits problèmes comme des références culturelles beaucoup trop présentes et prononcés. 80% des clins d'oeils ne sont carrément pas subtils et nous sortent un peu de l'atmosphère de la série. En bref, j'aurais aimé que la série s'émancipe beaucoup plus de ces inspirations. Par exemple, utiliser des segments entier de E.T dans des épisodes j'ai trouvé cela carrément facile.
On peut aussi regretter un final très très prévisible sur quasi tout les arcs. Clairement la fin manque de twists.


Pour finir, la série possède aussi un léger problème de rythme. Je trouve qu'il y a une cassure en terme de révélations etc... entre l'épisode 3 et 6.




La mise en scène :


C'est simple, toutes la production design de Stranger Things est dingue ! C'est un upercut en pleine face tant c'est beau.
La réalisation est d'une maitrise totale, on retient notamment des plans de nuits sublimes ou encore des inserts sur des objets qui nous marquent. Rien que pour les balades a vélo nocturnes des enfants, la série vaut le coup d'oeil !


La photographie est également une claque esthétique. On sent que le chef op et les réalisateurs ont bossés main dans la main pour proposer une série d'énorme qualité.


Les effets spéciaux sont également excellents ! Rien a dire !




La BO :


S'il y a bien un aspect de la série que j'ai adoré c'est la musique. C'est un véritable coup de coeur tant elle est pop, électro etc....Superbe générique au passage.




Le casting :


Winona Ryder est excellente dans le role d'une mère un peu paumé. Elle m'avait manqué cette actrice.


David Harbour est WOW ! Excellent ! Première fois que je le vois a l'écran et il a un vrai charisme. Il arrive aussi a faire passer l'émotion.


Tout les enfants (Will, Dustin, Mike, Thomas, Nancy, Jonathan...) sont excellents, rien a dire.


Millie Bobie Brown en Eleven est excellente !




Conclusion :


Stranger Things est une très bonne série mais qui passe malheureusement a coté du chef d'oeuvre. Malgré ces défauts évidents, on tombe vite adictif a cette ambiance nostalgique et mystérieuse. Les acteurs sont tous excellents et la vitrine esthétique de la série pourrait en faire palir certaines. Hate de voir la saison 2 !!


7/10
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 372

MessagePosté le: Sam 4 Nov - 13:05 (2017)    Sujet du message: Stranger Things saison 1 Répondre en citant

Ravi que tu te soit mis enfin à la série , la saison 2 est encore meilleur que la première . Par contre ce que tu appelle défaut évident ne le sont pas pour moi , car les fameux clein d'oeil dont tu fais référence sont tout ce qu'il y a de plus normal car à l'époque si tu été un geek obligatoirement tu avais des posters de cinéma E.T , The Thing , Indiana Jones ... tout cela faisait justement partie de la vie récurente des années 80 . Dans les années 80 j'avais leur ages et c'était bel et bien comme cela , tout le temps à vélo et quand on l'était pas ben on joué dans les arcades de jeu ou bien à des jeux comme les gamins font . 


La chambre du gamin rappelle très fortement la mienne à l'époque et celle des potes  . Pire dans ces années la on attendais pas une occasion spéciale pour ce déguisé , on le faisait juste pour tripper je ne compte plus le nombre de fois ou je me suis déguisé en Dracula . En fait Stranger Thing réussit justement à parfaitement retranscrire cette époque et ce côté Geek , tout ceux ayant connu cette époque se retrouve forcément la dedans . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 372

MessagePosté le: Sam 4 Nov - 13:08 (2017)    Sujet du message: Stranger Things saison 1 Répondre en citant

(suite)


Tout à fait normal à ce que se soit très présent , car les références ciné et geek c'est comme sa qu'on les avaient car internet n'existait pas . Il ne faut pas y voir un forcing mais plus une retranscription parfaite de cette époque .
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Sam 4 Nov - 13:59 (2017)    Sujet du message: Stranger Things saison 1 Répondre en citant

Je comprend ton point de vue poto et je le respecte entièrement. Pour ma part, j'ai trouver ça lourd au bout d'un moment SURTOUT quand la narration commence a s'enferme dans l'hommage.
Par exemple, il y a des épisodes où des segments entiers de E.T sont repris et ça m'a géner, je me disais :
"Oh non pourquoi ils font pareil ?"


Mais cela n'engage que moi, ce fut mon ressentie devant la série Wink
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 372

MessagePosté le: Sam 4 Nov - 17:03 (2017)    Sujet du message: Stranger Things saison 1 Répondre en citant

Stranger Things saison 1
Des frères Duffer





Ma note : 5/5
Chef d'oeuvre !!!












             - Elle dit que c’est une fille à part. Qu’elle est née avec des prédispositions.
             - Comment ça ?
             - Vous avez lu Stephen King ?



















SYNOPSIS :




A Hawkins, en 1983 dans l'Indiana. Lorsque Will Byers disparaît de son domicile, ses amis se lancent dans une recherche semée d’embûches pour le retrouver. Dans leur quête de réponses, les garçons rencontrent une étrange jeune fille en fuite. Les garçons se lient d'amitié avec la demoiselle tatouée du chiffre "11" sur son poignet et au crâne rasé et découvrent petit à petit les détails sur son inquiétante situation. Elle est peut-être la clé de tous les mystères qui se cachent dans cette petite ville en apparence tranquille…













CRITIQUE : 




Bon alors la c'est clair qu'avec Stranger Things on s'attaque à du lourd , très très lourd . Réalisé par les frères Duffer cette série est une incroyable expérience tant elle nous renvoie avec une aisance folle au coeur des années 80 .Véritable bombe Netflix raffolant trophée sur trophée , le premier grand impact vient sans conteste de ses hommages cinématographique horrifique "monster movie 80's" entre autre . En effet si vous êtes fan des oeuvres de Carpenter , Dante , Spielberg , Stephen King ... alors il est clair et net que vous prendrez un pied monumental devant . A chaque épisodes les inspirations viennent de toute part ,"" E.T l'extra-terrestre , Ça , The Thing , Alien le huitième passagers , Les Dents de la mer ou encore Les Goonies "" .En bref de véritable référence qui vous feront monter la mayonnaise à chaque instant . 






Rarement (voir jamais) il ma été donné de voir dans une série ou un film autant de références cumulés tout en prenant soin de ne pas tomber dans une surenchère irréfléchie , ni dans une parodie de lui même . Car bien qu'il y ai de nombreux clins d'oeil à ces anciennes oeuvres cela ne rend pas pour autant la série incompréhensible ni inintelligible aux spectateurs n'y connaissant rien . La es toute la subtilité de cette création Netflix , celle de crée une production unique et égale à elle même tout en ce servant de fondement déjà établis . Toutes ces dénotations et critère 80's se mélange et fusionne pour devenir une véritable souche , un raisonnement authentique qui en fait un concept propre avec du caractère pouvant vivre par lui-même jusqu'à devenir une essence d'originalité et non le revers d'une époque révolu . 






C'est comme cela que Strangers Things réussi à être une création originale et non une contrefaçon remplis de cliché et de dérision .Le scénario bien que simple est très bon et laisse peu de temps mort , car entre les zones de mystère , l'action , l'horreur et les personnages on a de quoi bien s'occupé tout du long de ces 8 épisodes qui ne cesse de monter crescendo ne dévoilant jamais trop pour ne pas  tout s'avoir d'un coup , ni trop peu pour ne pas être désintéressé .De plus l'intrigue a l'intelligence de s'axer autour de sa narration tout en jouant des références ce qui fais qu'avec une histoire classique on vient à obtenir une aventure solide . 













Avec cette première saison Stranger Things parvient à apposé sa propre mythologie ce qui fait qu'à présent les suites potentielles peuvent venir en toute liberté en restant tout le temps dans un droit d'appartenance totale ce qui sent très bon l'originalité .Un autre points tout autant édifiant vient s'en aucun doute de cette attachement que l'on vient à obtenir avec l'intégralité des protagonistes qui sont incroyable d'intérêt .Des personnages reconnaissable entre mille tant ils tiennent du gosse model des années 80 et tant pour ceux l'ayant connu se retrouve aisément aux travers de leurs yeux d'enfants . Que se soit la extraordinaire Eleven (Millie Bobby) , le gros geek Dustin (Gaten Matarazzo) , le chef du groupe Mike (Finn Wolfhard) , le courageux Lucas (Caleb McLaughlin) et le pauvre Will (Noah Schnapp) chacun d'entre eux sont inoubliables car ils sont tout bonnement authentique et bon .






Car si il y a une chose que la série réussie incroyablement c'est bien le développement de tout ces personnages , et il en va de même pour les 3 ados Nancy (Natalia Dyer) , Jonathan (Charlie Heaton) et Steve (Joe Keery) mon préféré grâce à la saison 2 qui forment un trio amoureux loin du redondant et qui apporte beaucoup . Et je terminerais par les deux rôles adultes porté la aussi par deux brillant acteurs Shérif Hopper(David Harbour) et Joyce (Winona Ryder) , parfait dans leurs rôles respectif , on y croit .En même temps normal que cela fonctionne très bien car le choix du casting c'est avant tout fait autour du charisme et des tronches à part des protagonistes et non pour leurs belles gueules parfaite comme beaucoup de production font de nos jours . 






De leurs unions une tendresse ce forme autour du spectateur qui se retrouve alors plongé dans ce groupe . La mise en scène est faramineuse , un sans faute de ce côté la . On assiste à de superbe plan et des décors bien glauque . Le filtre d'image ainsi que cette couleur variable dans le phosphorescent tellement propre à ces années transfigure superbement tout du long . Que se soit les habitations , les véhicules , les habits , jusqu'au coupe de cheveux les années 80 sont totalement retranscrit .Pas de doute possible on est transposé dans un univers exquisément vintage que l'on connais et auquel on aime replonger .Certaine séquence sont monstrueuse tant l'aspect technique fonctionne , et tant les répliques et autre action vont bon train . 













Dès les premières notes de son générique, Stranger Things donne le rythme on connaît ce genre musical et ce qu'il inspire , cette bande de jeune qui à vélo vont braver mille danger et faire fasse au surnaturel . Pour aller de paire avec les multiples rebondissement fantastique et horrifique arrivant à la team Geek ,  les frères Duffer ont confiés la bande originale aux deux membres du groupe Survive , Michael Stein et Kyle Dixon qui ont su équipés de leurs synthés constitués un titre imparable singulièrement peaufiner .Etant un énorme fan du bonhomme j'ai tout de suite reconnue l'inspiration des titres audio des films de John Carpenter composé pour la plupart par lui même . En ce référent à ce choix musical les deux musiciens de Survive ont réussi à crée un choix musical obnubilant , envoûtant , tenaillant , funeste et étrange qui suit admirablement le monde imaginaire et angoissant de Stranger Things.






Si il y a bien eu un point ou j'ai été très réceptif dans cette série , c'est bien à l'amour que porte les réalisateurs aux monstres (TOUT COMME MOI).Le monstre de Stranger Things appelé par les gamins ""Démogorgon"" est très bien foutu .Son look dans le genre (pour rester un minimum vague) plante carnivore à la machoire de requin croisé Gremlins et créature de The Thing fonctionne à merveille . Elle est flippante et bien dangereuse et vient d'un monde mystérieux et qui a tant à nous faire découvrir , un véritable univers crédible est mis en place autour d'elle . Ce qui est très intéressant c'est que comme le Requin dans les Dents de la mer , ou encore l'Alien ou le Predator dans leurs premier opus , la créature mes du temps pour être vue ce qui laisse travaillé notre imagination et vient à fondé une véritable entité autour d'elle . 






Seul Bémol et qui est d'ailleurs le seul défaut  que je trouve à cette série , c'est que le Démogorgon est fais en numériques par forcément toujours bien foutu et sa me saoule à mort , car quitte à suivre les années 80's à la lettre alors il fallait faire le monstre en animatronic , c'était limite obligé . Pour moi c'est assez mal passé même si elle est bien faite malgré tout .Curieusement Stranger Things est moderne et actuel malgré son propos 80's certainement parce qu'elle tient des propos  assez violent tant d'un point de vu narratif qu'à l'image la ou à l'époque on préféré un peu masquer le tout en l'atténuant . Une chose intéressante à souligner vient du fait que contrairement à ce que l'on pourrait croire l'histoire ne tend pas à marquer la fin de l'innocence par un passage adulte via la violence , mais plutôt à conserver l'esprit enfantin comme pour ce protéger grâce à la pureté des sévices du monde .






                                              







CONCLUSION :




Avec Stranger Thing les frères concepteurs nous entraînent dans un monde imaginaire et effrayant ou une bande de jeune gamin geek et totalement régalable vont vivre une aventure Monster Movie 80's hors du commun . Appuyer par une intrigue palpitante et angoissante à la fois on assite à une multitude de péripétie ou l'humour , la peur , l'amitié , les pleures et surtout la nostalgie font effet .Une excellente série qui se dévore d'une traite tant dès le premier épisode on est captivé et surtout on veut connaître la suite . Une véritable ovation et un hommage à des réalisateurs de talent qui ont fait des oeuvres qui le sont tout autant (The Thing , Les Dents de la mer, Les Goonies) et qui sont ici transformer de la meilleure façon puisqu'elle donne vie à une véritable histoire qui à su poser ses propres règles . Chapeau et merci encore car la on est totalement dans tout ce que j'adore et en plus tout y es bien fait que demander de mieux .Ah bon sang qu'est que je peux kiffer cette série 5/5 !


                                  
                                             CHEF D'OEUVRE !!!


 











 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Sam 4 Nov - 18:42 (2017)    Sujet du message: Stranger Things saison 1 Répondre en citant

Super critique et je suis globalement d'accord avec 75% de ton avis (la forme, les acteurs etc...) mais je reste mitigé sur le dosage des inspirations.
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 372

MessagePosté le: Sam 4 Nov - 23:45 (2017)    Sujet du message: Stranger Things saison 1 Répondre en citant

Aucun problème chacun le perçoit à sa façon , pour ma part j'ai justement adoré ces références car je trouve qu'elles outrepasse leurs statuts pour devenir une chose à part une fois uni .
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Dim 5 Nov - 09:32 (2017)    Sujet du message: Stranger Things saison 1 Répondre en citant

J'espère que dans la saison 2 elles seront plus "subtils" (pour moi bien sur ^^)
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 372

MessagePosté le: Dim 5 Nov - 10:38 (2017)    Sujet du message: Stranger Things saison 1 Répondre en citant

Après sa je ne peux pas dire car on a pas la même perception de ces références , mais dans si sa peut te rassurer j'ai trouvé la saison 2 encore meilleur . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Dim 5 Nov - 10:45 (2017)    Sujet du message: Stranger Things saison 1 Répondre en citant

Oui tout le monde me dit qu'elle est meilleur pour le moment Wink
Après meme si je la trouve imparfaite, j'ai carrément kiffé ^^
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:20 (2018)    Sujet du message: Stranger Things saison 1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com