DCEU UNIVERS Index du Forum
DCEU UNIVERS
Bienvenue dans notre communauté de DCEU. Venez suivre l'actualité et nous faire partager votre passion de cet univers !
 
DCEU UNIVERS Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Le Secret des Marrowbone ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 894

MessagePosté le: Sam 17 Mar - 20:39 (2018)    Sujet du message: Le Secret des Marrowbone Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Le Secret des Marrowbone




Il s'agit de la première réalisation du scénariste de l’Orphelinat et à mes yeux, c'est une belle réussite. Le film nous fait suivre les enfants Marrowbone qui se sont réfugiés dans une maison isolée et qui devront vivre seuls suite au décès de leur mère.

J’ai trouvé les personnages particulièrement attachants et je trouve que l’ensemble du jeune casting offre une bonne performance. Ca m'a fait plaisir en plus de retrouver Anya Taylor Joy (The Witch, Split), Mia Goth (A cure for Life) et George MacKay (22.11.63).

L’ensemble se déroule pendant les années 60 en pleine campagne. J’ai trouvé le cadre de l’histoire très agréable et le film a en plus un joli visuel avec des teintes claires et des couleurs pastelles.

Il y a plusieurs moments de tension et d’angoisse mais il ne s’agit pas d’un simple film d’horreur qui joue uniquement sur l’aspect effrayant avec des jumpscares. C’est plus un thriller dramatique avec quelques moments d’épouvante. Le film mélange les genres et nous fait ainsi passer par plusieurs moments de joie et d’émotion qui donnent un côté poétique à l’ensemble.

Le scénario est bien construit et captivant de bout en bout. Le mystère autour de cette famille se dévoile petit à petit avec des révélations surprenantes jusqu’à un final renversant. Mais je n’en dirais pas plus pour ne pas dévoiler le fin mot de l’histoire.

Bref, j'ai beaucoup apprécié ce film, c'est mon petit coup de cœur en ce début d'année. Je conseille fortement le secret des Marrowbone à ceux qui aiment le cinéma fantastique espagnol comme les réalisations de del Toro, Bayona, Amenabar, ...
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Sam 17 Mar - 21:12 (2018)    Sujet du message: Le Secret des Marrowbone Répondre en citant

Je suis d'accord avec toi Achilles c'est un très bon film qui ma retourné dans tout les sens , mais je ne comprend pas pourquoi on le met dans un genre horrifique car cela tient beaucoup plus d'un film dramatique .
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
azariazz
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 6 267

MessagePosté le: Dim 18 Mar - 12:39 (2018)    Sujet du message: Le Secret des Marrowbone Répondre en citant

Très bonne critique poto, le cinéma hispanique se porte vraiment bien et j'ai bien envie de le voir un jour celui la
_____________________
So you came back to die with your city ? No i came back to stop you !
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Dim 18 Mar - 13:06 (2018)    Sujet du message: Le Secret des Marrowbone Répondre en citant

Le Secret des Marrowbone
De Sergio G.Sanchez





Ma note : 4/5
Très Bien !!!










"Nous venons de très loin . Nous avons endurés de terrible épreuve , mais au final nous avons trouvés l'endroit ou nous pouvions être en sécurité ." 














SYNOPSIS :




Pour ne pas être séparés, Jack, 20 ans, et ses frères et sœurs plus jeunes, décident de cacher à tout le monde le décès de leur mère qui les élevait seule. Ils se retrouvent livrés à eux-mêmes dans la ferme familiale isolée, mais bientôt, d’étranges phénomènes indiqueraient qu’une présence malveillante hante leur unique refuge…







 




CRITIQUE :




Premiere réalisation pour le scénariste Espagnol Sergio G.Sanchez,à qui l'on doit le scénario du magnifique film "L'Orphelinat" et du poignant "The Impossible" . Il n'est plus à son coup d'essai et c'est déjà bien illustré dans l'écriture par le passé , c'est pourquoi le retrouver en tant que cinéaste à de quoi attisé la curiosité . Pour sa grande première Sergio G.Sanchez s'attaque avec "Le Secret des Marrowbone" à un conte noir riche en émotion et en mystère . Une oeuvre dramatique et fantastique à ne pas confondre avec un film d'horreur à proprement parlé comme beaucoup l'on fait .Une chose chose qui saute rapidement au yeux c'est la griffe du réalisateur qui impose une mise en scène personnel , pas forcément sans défaut mais maîtrisé et imaginatif . Je ne doute pas qu'avec un peu plus de pratique ce long métrage aurait pu être un chef d'oeuvre . 






Ce drame fantastique réussi totalement à nous plongés dans son atmosphère malsaine et débordant d'énigme et autre allégorie et ceux dès le commencement du film .En effet ,cet avec un doigté et une adresse surprenante qu'en seulement quelques plans, il parvient à donner le ton ; échafauder une aura atypique, mêmement en illustrant d'obscurité et de cachoterie la vieille résidence où s'établissent les jeunes héros .On ne sais clairement pas pourquoi mais ou est toujours sur la défensive car l'on sent qu'il y a quelque chose qui cloche . Un sous entendu qui vient nous mettre mal à l'aise  et comme si cela suffisait pas on est toujours pris de questionnement sur les éléments exposé . Entre les miroirs brisés ou caché , la tache qui réapparais continuellement , l'interdiction à certaine pièce de la maison , le sanctuaire , la boîte maudite ... En cela le cinéaste fait preuve d'un sens de captivité dramaturgique particulièrement pénétrant et subtil  car il nous laisse très longtemps sans réponse , préférant nous laissés imaginés .






Techniquement le long métrage est superbe , que se soit les divers plan , le filtre de couleur ,les décors , la photographie ,le contraste , le découpage , la musique tout est rondement menée . La maison des Marrowbone prend allègrement vie en une forme inquiétante et menaçante sans céder à la facilité des maisons hantée de base ainsi que tout les jumpscare qui sont souvent associé avec . Bien au contraire elle prend une forme relativement poétique et subjuguant qui n'est pas s'en rappelé la participation de ce cher Guillermo Del Toro . Ainsi, sans jamais tomber dans les affres quasi obligatoire des production d'horrifique qui font sursauté , celui-ci s'émancipe de sa condition préférant tonifier nos angoisses sur notre inexorable perception imaginatif en jouant avec de longue scène sur le ressentie des personnages dans le décors ou ils évoluent . Une manière habile de relégué la peur au second plan pour pouvoir basculé dans la dramaturgie propre même si la tension et l'inquiétude ne sont jamais loin . D'ailleurs la musique très présente de Fernando Velazquez prend une place très importante et accompagne longuement les séquences . 






                                                

                   







Niveau scénario l'on peut dire que le récit est pourvu de quelques rebondissements rondement géré qui établissent le fil conducteur de l'histoire ainsi que les parts de mystère qui l'accentue avec diablerie .Il réussi à donner à la demeure et ses demeurant une ambiance ambigu et ténébreux . Ce qui est encore plus réussi c'est que tout du long il parvient à nous bernés . A chaque fois que l'on pense comprendre on est pris à contre pied pour arrivé à un final que l'on était très loin d'avoir imaginé . Une dramaturgie à la fois passionnante , tragique ,sentimental et très mélancolique . Toutefois un problème de taille vient obscurcir tout ces points positif , le rythme ! Sanchez se révèle bien moins habile de son rythme que de son sujet . Certaine séquence prenne beaucoup trop de temps inutile la ou d'autre mériterais plus de profondeur . En soit ce n'est pas non plus un énorme défaut car certaine scène fonctionne très bien sur le moment ; mais dans la durée cela à de temps à autre tendance à nous sortir du récit et il faut à chaque fois l'accélération d'une révélation pour nous faire replonger . 






La famille Marrowbone est pourvu d'un casting de jeune talent qui fonctionne superbement même si il y a un peu d'inégalité .L'on retrouve tout d'abord George MacKay qui incarne Jack le grand frère et chef de la famille qui porte sur ses épaules le poids de la vie et des responsabilités de chacun de ses menbres. George MacKay est un acteur que je commence à vraiment aimé pour l'avoir déjà vu dans le superbe "Captain Fantastic" et "For Those in Peril" , quand je vois son talent je ne peux que me dire qu'une superbe carrière l'attend . J'espère seulement qu'il ne tombera pas dans la facilité des blockbuster et qu'il restera dans le cinéma d'auteur . Dans ce rôle précis le comédien ma scotché devant sa performance qui ne laissera à mon avis personne dubitatif .Vient ensuite l'énigmatique Mia Goth que l'on a déjà pu voir dans le troublant "A Cure of Life" et qui bien qu' étant un peu plus discrète réussie une fois de plus à dégager une aura particulière qu'il met difficile de nommer dans le rôle de la grande soeur Jane . En tout cas j'aime beaucoup !






L'on retrouve également le ténébreux Charlie Heaton que l'on à déjà pu voir dans la série Stranger Thing et qui s'en être exceptionnel s'en sort plutôt bien dans le rôle de l'adolescent colérique et mal dans sa peau . En même temps , au vue de leur situation c'est assez compréhensible . Matthew Stagg dans le rôle du petit frère Sam ma fait une forte impression pour son âge , il représente l'innocence du petit clan . Le point fort de cette fatrie c'est que l'on a l'impression qu'elle existe réellement car ça sonne vraie . L'excellente direction d'acteur autour de ses jeunes comédiens ne doit pas y être étranger . Je salut également les autres rôles secondaire qui font du bon boulot . Toutefois si je parlais d'inégalité dans le jeu de chacun c'est à cause d'un rôle de première importance et dont je ne peux parler pour ne pas spoiler mais qui au vu son importance devait être particulièrement bien incarnée ; sauf que pas de bol je l'ai trouvé vraiment mal joué . J'ai un gros problème avec le choix de cet(te) acteur(trice) qui est sensé représenter le trauma et que j'ai trouvé pour le coup très anodin . Vraiment dommage . 






                          







CONCLUSION :




Pour sa grande première le scénariste Sergio G.Sanchez s'en sort très bien en nous livrant un conte mélancolique très humain et touchant qui certes se trouve être un peu bancal dans son rythme mais très fort dans sa dramaturgie .Autant d'un point de vu technique que de mise en scène le cinéaste démontre un talent certain pour la réalisation et s'annonce prometteur pour la suite . Les jeunes acteurs font du bon boulot même si je reste déçu pour l'un des autres personnages . Malgré tout Le secret des Marrowbone réussi à nous émouvoir et nous touchés et ce trouve être assez robuste , brillant , imaginatif et accompli pour être considéré comme une belle oeuvre .Un petit coup de coeur assumé !




                                                                4/5 Très Bien !!!






                   


_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 894

MessagePosté le: Dim 18 Mar - 14:31 (2018)    Sujet du message: Le Secret des Marrowbone Répondre en citant

Joli critique Preda

Je suis carrément d'accord avec toi, ce n'est pas un film d'horreur pour moi, c'est plutôt du thriller et du drame. Je pense qu'il a été vendu comme ça pour attirer plus de public. A mon avis, les quelques ados dans la salle qui recherchaient sans doute l'effroi et les sursauts ont du être assez déçus ...

Je te rejoins complètement sinon pour l'ambiance si particulière, l'histoire pleine de mystères et de retournements et le jeune casting qui est très juste. Par contre, je n'ai pas spécialement ressenti de soucis de rythme.

En tout cas, j'ai hâte de voir le prochain film de G.Sanchez parce que c'est déjà très fort comme premier film.
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
achilles3
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2016
Messages: 894

MessagePosté le: Dim 18 Mar - 14:34 (2018)    Sujet du message: Le Secret des Marrowbone Répondre en citant

Merci aza, ça faisait un petit moment qu'un film ne m'avait pas donné envie d'écrire une petite critique Smile
_____________________
"Les lions ne pactisent pas avec les hommes"
Revenir en haut
Jérémy
JUSTICE LEAGUE
JUSTICE LEAGUE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 3 391

MessagePosté le: Dim 18 Mar - 17:32 (2018)    Sujet du message: Le Secret des Marrowbone Répondre en citant

achilles3 a écrit:
Joli critique Preda

Je suis carrément d'accord avec toi, ce n'est pas un film d'horreur pour moi, c'est plutôt du thriller et du drame. Je pense qu'il a été vendu comme ça pour attirer plus de public. A mon avis, les quelques ados dans la salle qui recherchaient sans doute l'effroi et les sursauts ont du être assez déçus ...

Je te rejoins complètement sinon pour l'ambiance si particulière, l'histoire pleine de mystères et de retournements et le jeune casting qui est très juste. Par contre, je n'ai pas spécialement ressenti de soucis de rythme.

En tout cas, j'ai hâte de voir le prochain film de G.Sanchez parce que c'est déjà très fort comme premier film.



Effectivement , très fort . Cela fais 3 réalisateur qui pour leur premier film cartonne . Tout d'abord Sanchez pour ce film , après je pense au scénariste Taylor Sheridan qui pour son premier film nous as fait le puissant "Wind River" et Janus Metz Pedersen qui pour son premier film nous as fais BORG vs McEnroe . 3 réalisateur queje compte suivre à présent .3 nouveau réalisateur qui commence fort , très fort . 
_____________________
- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:37 (2018)    Sujet du message: Le Secret des Marrowbone

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DCEU UNIVERS Index du Forum ->
DIVERS
-> NEWS CRITIQUES DE FILMS & SÉRIES
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com